background preloader

Apiculture

Facebook Twitter

Le rucher collectif. J’ai depuis longtemps envie de vous parler de ce qui m’a amené à l’apiculture : le rucher collectif que nous avons créé avec Jacky et une poignée de passionnés d’abeilles.

Le rucher collectif

Depuis 4 ans maintenant, ce rucher fonctionne, parfois très bien, parfois moins bien, mais nous avons réussi à produire du miel et des essaims, et sauvegarder un petit cheptel de 15 ruches environ. A plusieurs égards, cette petite aventure collective mérite d’être citée en exemple et d’essaimer un peu partout. Au départ, l’idée est née dans la caboche de Jacky, apiculteur professionnel depuis quelques dizaines d’années. Lorsqu’il décide de se séparer de la majorité de ses ruches pour partir en « retraite anticipée », Jacky s’aperçoit que plusieurs jeunes le sollicitent pour lui acheter des ruches. A chaque fois il fait la même réponse : « oui, je veux bien, mais il faudra d’abord apprendre à s’en occuper ».

À qui profite le miel ? #DATAGUEULE 20. Monsanto, sa vie son empire #DATAGUEULE 6. Flow, une ruche innovante pour récolter le miel sans déranger les abeilles. Des apiculteurs ont imaginé une ruche innovante qui pourrait révolutionner le monde de l'apiculture.

Flow, une ruche innovante pour récolter le miel sans déranger les abeilles

Entièrement repensée, la ruche laisse le miel s'écouler par des tuyaux, sans besoin d'extraction complexe. Suivez-nous sur Facebook Avant de partir, suivez-nous sur Facebook Vous êtes déjà abonné ? Ne plus afficher Partager sur Facebook Et si le miel pouvait être récolté aussi rapidement que l'eau coule du robinet ?

Mais deux apiculteurs australiens, Stuart et Cedar Anderson, père et fils, ont eu une idée folle pour changer tout ça : ils ont imaginé une ruche nouvelle génération qui pourrait grandement faciliter la récolte du miel tout en améliorant le bien-être des butineuses. L'invention vient d'être dévoilée sur le site Indiegogo dans le cadre d'une campagne de récolte de fonds. Un système innovant Flow a nécessité pas moins de 10 ans de travail et de recherches mais l'invention est étonnante de simplicité. Lorsque le miel est prêt, là encore pas besoin d'ouvrir la ruche.

Le thymol: un traitement bio contre le varroa - Apiculteur en Essonne: essaims, reines et miel. On peut voir sur la figure ci-contre que cette molécule organique de formule C10H140 comprend un groupement phénol (molécule aromatique), des groupements alkyles ( méthyle et isopropyle).

Le thymol: un traitement bio contre le varroa - Apiculteur en Essonne: essaims, reines et miel

Son nom en chimique est donc: 5-Methyl-2-isopropylphenol. A pression atmosphérique, la molécule pure se présente sous forme de cristaux incolores à forte odeur (molécule aromatique). Elle passe de l'état solide à l'état liquide (fusion) entre 49 et 51°C puis à l'état gazeux à 233°C. Elle est soluble dans les corps gras, modérément dans l'alcool et peu soluble dans l'eau. En pharmacologie, elle est reconnue comme ayant des actions anti-infectieuses et anti-fungiques.

Pour notre part nous nous intéresserons à son action acaricide contre le varroa. 1. 1.1. 1.2. Le document ci-dessous présente l'effet d'un nourrissement avec du sirop ou du candi enrichis en Thymol contre la Nosema. Les colonies sont infectées par 18000 spores de N. ceranae. Traitement au thymol contre Varroa - Histoires d'abeilles. Si vous avez récolté vos hausses, il est maintenant temps de penser à prendre soin de nos laborieuses avettes, car elles le valent bien.

Traitement au thymol contre Varroa - Histoires d'abeilles

Août est le mois du traitement au thymol. Utilisé conjointement à l'acide oxalique pendant décembre, il permet d'abaisser la pression engendrée par le varroa durant les mois d'été, mais pas de nous en débarasser hélas. En effet l'efficacité du thymol varie beaucoup, en fonction de la température, de la ruche, de l'emplacement des cartons, ... Les posologies sont variables, de 5 g à 20 g de thymol sublimé par ruche, selon les auteurs, pendant une durée qui varie de 1 à quatre semaines,... Là aussi, l'apiculteur devient expérimentateur, averti de la relative efficacité du traitement, et des possibles effets secondaires ( excitation possible des abeilles, désertions parfois remarquées lorsque les températures dépassent les 30°C, migraines chez l'apiculteur qui inhalent trop les vapeurs, toxicité notoire du thymol à forte dose ...)

Petits élévages - apiculture naturelle et poulailler. L'apiculture en warré. Le piégeage des essaims. Montage d'un kit ruche Warré simplifié - rucher école Villa le Bosquet. Préparation de nucleus en série sur ruches warré. Traitement Varroa, non merci - L'apiculture sans chimie.