background preloader

Données

Facebook Twitter

Algorithmes, vont-ils tout décider à notre place. Ces drôles de formules mathématiques intégrées dans les logiciels s'immiscent de plus en plus dans notre vie quotidienne.

Algorithmes, vont-ils tout décider à notre place

Au point, un jour, de prendre le pouvoir ? Plausible. Les journalistes ont du mouron à se faire. Déjà fragilisés par la crise de la presse, la censure et les dictateurs, ils vont devoir affronter un nouvel adversaire, encore plus redoutable peut-être : les algorithmes. L'idée peut vous paraître étrange, surtout si le seul souvenir que ce mot évoque pour vous est celui de cours de mathématiques depuis longtemps oubliés. >> En vidéo, découvrez ce que pourrait être votre vie ultra-connectée grâce à notre animation.

Décidément, les algorithmes n'ont pas fini de nous étonner ! >> En vidéo : Elle est nichée à l'abri des regards, cachée derrière des immeubles du campus de l'Université du Michigan à Ann Arbor, dans le nord des Etats-Unis: Mcity est une ville fantôme créée de toutes pièces pour tester les voitures du futur. Il n'y a pourtant aucune sorcellerie là-dedans. Route. Piratage d'objets connectés : les hackers vont s'en donner à coeur joie. Demain, des milliards d'objets seront connectés au réseau.

Piratage d'objets connectés : les hackers vont s'en donner à coeur joie

Autant de portes d'entrée pour les pirates. Pour l'instant, la sécurité est clairement défaillante. Grosse rigolade fin août, à Lille, quand un florilège de grossièretés est apparu sur le panneau numérique à l'entrée d'un des parkings du centre-ville. Son instigateur, répondant au pseudo «I void warranties», n'a mis que deux semaines à ourdir son forfait. Les données, puissance du futur. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Stéphane Grumbach, Stéphane Frénot Nous vivons une période de rupture, celle de la numérisation de tout : l'homme, la société, les organisations, le savoir, les interactions, le corps biologique de chacun, etc.

Les données, puissance du futur

Tout devient donnée numérique, et par là même a vocation à une existence dans le monde virtuel en émergence. L'écart entre le monde des données et le monde réel, bien anticipé par Jorge Luis Borges dans sa nouvelle visionnaire De la rigueur de la science, évoluera pour devenir de plus en plus subtil. Il y a un avant et il y a un après-numérisation. Il nous est aussi difficile d'imaginer les évolutions de la société de l'information qu'il l'était de prévoir au milieu du XIXe siècle les possibilités permises par l'électricité.

» Informatique en nuage et révolution juridique. Comment l'Europe veut protéger vos données personnelles face aux Etats-Unis. "Grâce au cloud, on saura tout de votre conduite", explique Patrick Pélata, vice-président de Salesforce - 2. Ancien numéro 2 de Renault (écarté en 2012), Patrick Pélata est aujourd'hui au cœur d’une nouvelle révolution : la voiture connectée à Internet.

"Grâce au cloud, on saura tout de votre conduite", explique Patrick Pélata, vice-président de Salesforce - 2

Capital : Vous êtes passé brutalement du siège de Renault à Boulogne, à celui de Salesforce, un leader du «cloud computing» et de la gestion de la relation client basé dans la Silicon Valley. Pas de regret ? Patrick Pélata : Non, j’ai définitivement tourné la page. Mes nouvelles fonctions sont passionnantes. J’y ai un point de vue d’ensemble sur une révolution technologique qui est en train de bouleverser l’industrie.

Capital : La mutation s’accélère ? Capital : Mais concrètement, à quels types d’applications doit-on s’attendre ? Le Wi-Fi en vacances, méfiance ! © W.

Le Wi-Fi en vacances, méfiance !

Beaucardet, Getty. Remerciement Delaville Café Se connecter au réseau d’un aéroport ou d’un café est tentant. Mais risqué. Pour un hacker, siphonner votre smartphone ou votre tablette est un jeu d’enfant. Dans la longue liste de ce qui peut gâcher les vacances, après les moustiques et les caprices de la météo, il faut désormais ajouter l’absence de connexion Internet. Le scénario est toujours le même : à peine arrivé à l’hôtel, au bord de la piscine ou tranquillement attablé à la terrasse d’un café face à la mer, on fait défiler sur son smartphone ou sa tablette la liste des réseaux Wi-Fi disponibles pour choisir celui auquel se connecter.

Objets connectés : flux de data sur la ville. Après avoir révolutionné la vie de ses habitants, les technologies de l'information prennent possession des rouages de la cité.

Objets connectés : flux de data sur la ville

Un chantier titanesque dont on mesure encore mal tous les aspects. Ce chiffre semblait presque irrationnel, lancé comme un coup de bluff pour impressionner l'adversaire: 14.000 milliards de dollars. Mais, venant de John Chambers, il méritait qu'on se penche dessus. Car le génial ingénieur, qui a transformé la start-up Cisco en plombier planétaire du Web, est l'un des hommes les plus influents de l'univers du high-tech. « C'est ce que l'internet des objets peut générer comme revenus en 2022 ! Smart city, ville intelligente. Elle est le reflet d’une ambition partagée qui consiste à produire une ville plus durable, offrant de meilleurs services à ses habitants, avec un maximum d’efficience pour limiter les coûts.

Smart city, ville intelligente

Pour cela, le récent rapport de l’Institut de l’Entreprise (Smart Cities. Efficace, Innovante, Participative : Comment rendre la ville plus intelligente) nous explique que « la métropole intelligente développe le numérique dans les services urbains pour rendre la ville plus efficace, expérimente de nouvelles collaborations public-privé pour accroître les retombées économiques et fait participer les habitants à la fabrication de la ville ». Concrètement, les projets de ville intelligente qui fleurissent autour de nous peuvent être classés, pour simplifier, en trois catégories : Le citadin-objet qui veut reprendre la main Le citadin-objet fait son check-in sur Foursquare. Intéressons-nous d’abord au premier type de projet. Est-ce que je pourrais me rendre anonyme ? Les citadins intelligents.