background preloader

Flashes 1° semestre 2015

Facebook Twitter

La doctrine Truman - La guerre froide (1945-1989) Rapport Jdanov. » « Le Grand Échiquier » de Zbigniew Brzezinski. Très proche de l’exécutif américain actuel, ancien conseiller à la sécurité de la présidence des Etats-Unis, expert fort écouté du Center for Strategic and International Studies, membre du très influent Council on Foreign Relations, Zbigniew Brzezinski est loin d’être un personnage de second rang.

Quelques années après le médiatique « Clash of civilisations » de Samuel P. Huntington, où développant le concept d’Occident cet auteur désignait les adversaires des Etats-Unis et l’importance du bloc islamo-confuséen, et où le paradigme de l’après Guerre Froide devenait le choc des civilisations, Brzezinski faisait paraître The grand chessboard. Cet ouvrage est un examen sérieux de géopolitique mondiale, et trace les objectifs stratégiques des Etats-Unis pour les prochaines décennies. Dans le premier chapitre, nous est brossé le tableau de l’évolution de la puissance américaine depuis 1898 (guerre contre l’Espagne) jusqu’à son état actuel de première puissance mondiale.

Philippe Raggi [...] Leonid Ilitch Brejnev. Homme d'État soviétique (Kamenskoïe, aujourd'hui Dniprodzerjynsk, 1906-Moscou 1982).

Leonid Ilitch Brejnev

Membre du Komsomol en 1923, il étudie à l'Institut agronomique de Koursk puis est envoyé en Oural pour y organiser la production agricole (1927-1930). Il adhère au parti communiste en 1931 et étudie dans un institut de métallurgie, puis travaille comme ingénieur à Dnieprodzerjinsk (1935-1937). Permanent du parti en 1938, il est nommé colonel (1941) puis général-major (1943), et assure la direction politique du 4e front d'Ukraine (1942-1945). Premier secrétaire du parti en Moldavie (1950-1952), il entre au Comité central du parti communiste de l'URSS et à son secrétariat (1952) et est promu membre suppléant de son Praesidium. Écarté de ces organes centraux du parti en 1953, il y entre à nouveau en 1956, après avoir été envoyé au Kazakhstan, et devient membre titulaire du Praesidium du Comité central en 1957.

Doctrine Brejnev. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Doctrine Brejnev

Pour les articles homonymes, voir Brejnev. Josip Broz dit Tito. Homme d'État yougoslave (Kumrovec, Croatie, 1892-Ljubljana 1980).

Josip Broz dit Tito

Les années de jeunesse et l'adhésion au socialisme Josip Broz naît dans une famille de pauvres paysans croates. Il doit quitter l'école dès l'âge de douze ans pour travailler comme ouvrier agricole, puis comme métallurgiste dans les usines de Croatie, alors possession de l'empire d'Autriche. En 1910, il adhère au parti social-démocrate et au mouvement syndicaliste. En 1913, il fait son service militaire dans l'armée austro-hongroise, devient sous-officier et, au début de la Première Guerre mondiale, est envoyé avec son régiment sur le front de Serbie.

Les 30 ans de la guerre Iran-Irak (22 septembre 1980-20 août 1988) Le 22 septembre 1980, il y a trente ans, débutait la guerre entre l’Iran et l’Irak.

Les 30 ans de la guerre Iran-Irak (22 septembre 1980-20 août 1988)

Cette guerre, qui durera huit ans et fera environ 800 000 morts, est déclenchée par Saddam Hussein. Cette attaque est motivée par deux raisons : le tracé de la frontière entre l’Irak et l’Iran et la menace que représente l’Iran pour l’Irak. Les causes de la guerre Iran-Irak La guerre entre l’Iran et l’Irak est déclenchée dans le contexte immédiat de l’opposition de Saddam Hussein aux chiites d’Irak, soutenus par l’Iran. Ce soutien fait craindre à Saddam Hussein une contagion de la Révolution islamique à l’Irak. Par cette attaque, Saddam Hussein souhaite renverser la république islamique d’Iran, récupérer les avantages territoriaux abandonnés par l’accord d’Alger de 1975 et surtout faire de l’Irak un Etat puissant, dans un contexte régional arabe troublé : implication de la Syrie dans le conflit civil au Liban et mise à l’écart diplomatique de l’Egypte à la suite de la reconnaissance d’Israël en 1979.

GUERRE DU GOLFE. GUERRE DU GOLFE, en bref Écrit par : Olivier COMPAGNON Dans la nuit du 1er au 2 août 1990, deux ans après la fin d'une guerre très coûteuse contre l'Iran, le dirigeant irakien Saddam Hussein donne l'ordre à son armée d'envahir le Koweït, petit pays riche en pétrole et jouissant d'une position stratégique dans le golfe Persique.

GUERRE DU GOLFE

17 janvier 1991 - Opération Tempête du désert. Le 17 janvier 1991 débute l'opération « Tempête du désert ».

17 janvier 1991 - Opération Tempête du désert

Une coalition internationale attaque l'Irak de Saddam Hussein, coupable d'avoir annexé l'émirat du Koweit. Joseph Savès Cette guerre, dite guerre du Golfe parce qu'elle se déroule sur les bords du golfe Persique, trouve son origine dans la précédente guerre engagée par l'Irak contre l'Iran. Terminée en 1988, ce conflit meurtrier a laissé les deux pays exsangues. C'est alors que le Koweit augmente unilatéralement sa production de 20% en rompant la solidarité entre les pays exportateurs de pétrole. La réunification de l'Allemagne. La décennie précédente fut marquée par une profonde transformation des relations Est-Ouest.

La réunification de l'Allemagne

Est apparue, pendant cette période, la perspective de « sortir de Yalta ». Les règles de la Guerre froide (qualifiée de « guerre de Cinquante ans » par l'historien Georges-Henri Soutou) avaient été fixées après 1945. Elles reposaient sur la division de l'Allemagne et l'existence depuis 1949 de deux États en Allemagne. L'occasion de sortir de cet ordre, l'élément déclencheur, est venue de l'Est : Gorbatchev est arrivé au pouvoir en URSS en 1985 et lança le processus de la perestroïka qui fut perçu à l'Ouest comme une heureuse surprise, mais fit craindre une instabilité et le retour des nationalismes dans le bloc soviétique. D'autre part, le système RDA était en pleine déliquescence à la fin des années 80. La pression de la rue a évidemment accéléré le processus.