background preloader

Le cerveau du ventre

Facebook Twitter

Joël Doré : Communication entre le microbiote intestinal et le système nerveux central - Planète-Douance Planète-Douance. Joël Doré est directeur de recherche à l’INRA de Jouy-en-Josas, et directeur scientifique de l’unité de service de MétaGénoPolis, financé par les investissements d’avenir.

Joël Doré : Communication entre le microbiote intestinal et le système nerveux central - Planète-Douance Planète-Douance

Il est co-récipiendaire du Prix 2014 de la Fondation Simone et Cino Del Duca pour son travail sur le métagénome du microbiote intestinal. Le microbiote intestinal interagit avec l’organisme humain en général, que ça soit avec le système immunitaire, mais aussi le foie et les tissus adipeux, et d’une certaine façon intervient dans la régulation, en liaison avec le système nerveux central.

Des publications vraiment marquantes en 2012, sur les travaux suédois et canadiens ont intéressé au plus haut point la communauté scientifique, nous dit Joël Doré. Ces travaux sont un début de mise en lumière de l’impact du microbiote intestinal sur le comportement des souris. Il en va de même pour le contrôle de la prise alimentaire, le microbiote intestinal, intervient au moins pour partie dans sa régulation.

Related posts: Plexus cœliaque. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Plexus cœliaque

Le plexus solaire ou plexus cœliaque est un plexus nerveux situé au niveau de l'abdomen entre le sternum et le nombril. Il s'agit d'un réseau de nerfs formant les ganglions semi-lunaires, mésentériques supérieurs et aortico-rénaux. Ce plexus ganglionné reçoit ses afférences des vagues droits et gauches, des nerfs grands et petits splanchniques et du nerf phrénique et innerve les viscères de l'abdomen supérieur : estomac, foie et rate. Le ventre et le plexus solaire ?

« Le ventre, notre deuxième cerveau » - Le blog de Ferlinpimpim. Samedi 1 février 2014 6 01 /02 /Fév /2014 11:15 Info que je connais depuis 20 ans, mais un bon rappel.

« Le ventre, notre deuxième cerveau » - Le blog de Ferlinpimpim

Ne vous étonnez donc pas si les premières émotions se font sentir au niveau du ventre.... C’est un étrange voyage au cœur de nos entrailles que propose Cécile Denjean dans ce documentaire parfois complexe mais passionnant. Notre ventre abrite plus de 200 millions de neurones connectés qui transmettent des ordres. Le ventre, notre deuxième cerveau. Il y a quelques années, les scientifiques ont découvert en nous l’existence d’un deuxième cerveau. Notre ventre contient en effet deux cents millions de neurones qui veillent à notre digestion et échangent des informations avec notre "tête". Les chercheurs commencent à peine à décrypter cette conversation secrète.

Ils se sont aperçus par exemple que notre cerveau entérique, celui du ventre, produisait 95 % de la sérotonine, un neurotransmetteur qui participe à la gestion de nos émotions. On savait que ce que l'on ressentait pouvait agir sur notre système digestif. On découvre que l'inverse est vrai aussi : notre deuxième cerveau joue avec nos émotions. Espoirs thérapeutiques En outre, certaines découvertes ouvrent aujourd’hui d’immenses espoirs thérapeutiques. Système limbique. "Vague" des "cerveaux" : intestins, tête et coeur :) Nous devenons "ce" et "comment" nous mangeons ! Les intestins , quatrième partie "le second cerveau"-une vidéo de vivrecru.org. "gaie-rire" plutôt que "soi-nier" ;=) Candida, l'ennemi de votre intestin - le blog du cabinet. La pratique des hydrothérapies du colon depuis 1990 m’a fait comprendre l’importance et la fréquence de la candidose chronique.

Candida, l'ennemi de votre intestin - le blog du cabinet

Le candida albicans est une maladie chronique avec des manifestations diverses non connues par la plupart des médecins qui envoient très souvent le malade chez le psychiatre. La cause est la prise des antibiotiques, même ancienne, ainsi que l’alimentation moderne trop riche en sucre, trop acide et qui détruit la flore intestinale et entretient le terrain favorable à son développement. Cette maladie est de plus en plus fréquente, encore faut-il y penser devant une symptomatologie diffuse.

Le candida albicans est une levure de type mycélien qui prend naissance dans le colon, c’est une moisissure qui se développe sur les encroûtements putrides du gros intestin et se multiplie à l’intérieur de celui ci à cause d’une flore perverse et corrompue, détruite par la prise d’antibiotique le plus souvent. Les symptômes les plus fréquents de la candidose chronique : Et la médecine chinoise ? - le blog du cabinet. Le cycle de circulation de l’énergie en médecine chinoise explique beaucoup de pathologies qui résultent de l’encrassement intestinal où est bloquée cette énergie.

Et la médecine chinoise ? - le blog du cabinet

Voici un tableau qui résume le cycle énergétique sur 24 heures : Ce cycle montre par exemple que quand le colon est « bouché » (au sens propre : quand il y a beaucoup de matières fécales qui stagnent et qui ne sortent pas) la circulation de l’énergie du corps est bloquée au niveau du Gros Intestin. Dans ce schéma, on voit l’explication de ce que j’ai souvent constaté, à savoir l’apparition : de problèmes pulmonaires : essoufflements, bronchites, asthme, insuffisance respiratoire. Par exemple, beaucoup de crises d’asthme ont lieu la nuit. d’une insuffisance hépatique et biliaire. Nettoyage du colon.