background preloader

Les jeunes et l'informations

Facebook Twitter

Jeunesses : questionner l'accès à l'information. Mis en ligne le lundi 1er décembre 2014.

Jeunesses : questionner l'accès à l'information

Suite à une rencontre organisée par Lor’jeunes à Metz sur le thème de l’information des jeunes, une vidéo regroupant différents témoignages (jeunes, élus, professionnels...) a été réalisée par le conseil régional de Lorraine. Présentation de la rencontre sur le site Lor’Jeunes : « La 3ème conférence LOR’Jeunes qui s’est déroulée le jeudi 16 octobre 2014 après-midi à Metz, a permis à 200 acteurs jeunesses d’échanger et de débattre sur les questions d’accès à l’information des jeunes. L’objectif était de faire se réunir élus, jeunes, associations autour d’une question prioritaire, à savoir : Comment mieux mobiliser les ressources existantes pour mieux accompagner les jeunes vers leur autonomie ?

« L’information ne passe plus en priorité par l’accès à des médias » Pouvez-vous dessiner le « portrait-robot » du lecteur de presse d'aujourd'hui ?

« L’information ne passe plus en priorité par l’accès à des médias »

Jean-Marie Charon : C’est mission impossible, tant il y a des formes de presses différentes auxquelles ne correspondraient pas le même portrait-robot. Dans tous les cas, le lecteur de la presse n’est pas très jeune, d’autant plus lorsqu’il s’agit d’un lecteur de presse quotidienne payante. La dernière édition des « Pratiques culturelles des Français » livre un chiffre saisissant de 10 % de lecteurs réguliers chez les 15-24 ans. Le lecteur de quotidiens est davantage un homme et s’il s’agit de quotidiens nationaux il appartient le plus souvent à des catégories éduquées. En région les quotidiens locaux ont gardé un public populaire, en dehors des plus grandes villes.

Comment les jeunes vivent-ils et apprennent-ils avec les nouveaux médias. D’où que l’on regarde, quand on parle du rapport des jeunes à l’Internet et aux réseaux sociaux, tout le monde évoque d’abord les risques, les dangers, les menaces qui pèsent sur eux.

Comment les jeunes vivent-ils et apprennent-ils avec les nouveaux médias

Des dangers qui justifient bien souvent toutes les dérives sécuritaires… Pourtant, les chercheurs dénoncent largement ce retournement, cette tentation anxiogène de l’hypercontrôle qui définitivement n’aidera ni les parents ni les jeunes à aborder et comprendre les formes des nouvelles sociabilités qui se développent en ligne.Après avoir observé un problème concret et récent, retour sur une étude de fond sur les rapports des jeunes à l’Internet.

En 2008, la Fondation Mac Arthur a livré les résultats d’une imposante étude qualitative sur la pratique des nouveaux médias par les jeunes. Ce projet de recherche sur la jeunesse numérique a rassemblé sur 3 ans plus de 28 chercheurs et s’est intéressé aux pratiques de plus de 800 jeunes. Typologie des pratiques des jeunes. Comment les jeunes vivent-ils et apprennent-ils avec les nouveaux médias. Les médias d'information et les jeunes - Jeunes Medias Citoyens. Faire vivre à des jeunes l’expérience d’un médias d’information, demande de s’interroger sur : Comment les jeunes s’informent-ils ?

Les médias d'information et les jeunes - Jeunes Medias Citoyens

Quelles perceptions et lecture de l’information ? Qu’est-ce qu’une information ? … Presse et réseaux sociaux, quels usages ? L’avènement du web participatif a provoqué un tumulte, bouleversant les pratiques traditionnelles de la presse. ‪

Presse et réseaux sociaux, quels usages ?

Confrontée à une baisse structurelle de son lectorat papier, ‬‪la presse, et en particulier les quotidiens, tentent de se réinventer sur la toile pour pouvoir perdurer et ainsi s’adapter à l’essor du numérique et de ses différents supports.‬ ‪ Les réseaux sociaux sont utilisés par les entreprises comme de vrais outils de promotion et de marketing. Les médias sociaux, première source d'information des jeunes.

La tendance se confirme jour après jour, l'information vient aux jeunes plus qu'ils ne la cherchent véritablement.

Les médias sociaux, première source d'information des jeunes

Au début du mois de juin, la rédaction d'Air of melty vous informait du fait que Facebook constituait désormais la principale source d'information politique des 18-33 ans, grâce aux différents articles partagés ou commentés par leur réseau d'amis. Selon une nouvelle enquête de Pew Research, 61% des jeunes Américains déclarent en effet avoir accès à la plupart des informations politiques et gouvernementales via Facebook, loin devant CNN (44%), la télévision locale (37%) et Google News (33%).

Qu'on se le dise aujourd'hui, ce phénomène ne concerne pas seulement la politique ! Nous vous l'avions déjà dit, en 2015, les jeunes s'informent sans vraiment le vouloir, au gré des publications de leur communauté. Les grandes tendances 2015 de l’info. Par Diane Touré, France Télévisions, Direction de la prospective.

Les grandes tendances 2015 de l’info

Le Reuters Institute for the Study of Journalism a publié le 16 juin dernier son rapport annuel sur la consommation d'information en ligne. L'étude, réalisée à partir d'un sondage YouGov auprès de 20 000 personnes dans douze pays, montre comment la consommation d'information continue d'évoluer. Si le rapport ne révèle pas l’arrivée de nouveaux usages, les grandes tendances se confirment et s'accélèrent : vidéo, mobile first, et médias sociaux sont les mots clés de l'info.

L’info et les jeunes : comment décrypter les nouvelles pratiques numériques. S’enquérir des pratiques d’information des jeunes est décisif dans un univers de la presse en pleine mutation, qui peine à renouveler son lectorat, et qui, donc, vieillit.

L’info et les jeunes : comment décrypter les nouvelles pratiques numériques

Considérant que c’est davantage aux rédactions de s’adapter aux nouvelles pratiques d’information à l’ère numérique, qu’aux publics d’accepter de suivre les consignes de lecture que les dispositifs médiatiques proposent, comprendre les pratiques des jeunes publics (en dessous de 25 ans) revient à anticiper sur ce qui sera à terme des pratiques d’information dominantes que les rédactions devront satisfaire.

En effet, il n’y a aucune raison de croire que les pratiques nouvelles d’aujourd’hui seraient liées à un effet d’âge et qu’elles disparaîtront en entrant dans l’âge de la pleine activité sociale. Les jeunes d’aujourd’hui ne vont pas, avec le temps, subitement adopter les modes de consommation d’information de leurs parents ou grands-parents. Un indéniable effet générationnel Alors qu’observe-t-on ? L’usage des médias sociaux chez les jeunes : les deux côtés de la médaille.

Utiliser les médias sociaux représente l’une des activités les plus courantes chez les jeunes d’aujourd’hui.

L’usage des médias sociaux chez les jeunes : les deux côtés de la médaille

Un récent sondage mené aux États-Unis démontre que 51 % des adolescents se connectent à leur réseau social favori au moins une fois par jour et que 22 % des jeunes le font plus de 10 fois quotidiennement (Common Sense Media, 2009). Les sites comme Facebook, YouTube ou Twitter, qui se sont développés à grande vitesse au cours des dernières années, s’avèrent hautement populaires auprès des jeunes, notamment parce qu’ils leur offrent l’opportunité de se divertir, mais également de communiquer entre eux (O’Keeffe et Clarke-Pearson, 2011). Il demeure cependant essentiel que les jeunes sachent en faire une utilisation saine et appropriée, sans quoi, certains problèmes pourraient survenir. Un rapport clinique paru dans la revue américaine Pediatrics (2011) met en perspective les différents impacts des médias sociaux sur les enfants, les adolescents et les familles.

Vie privée. L'usage des réseaux sociaux, du web et du mobile chez les 11-18 ans en France.