background preloader

Actu Hauts-de-France

Facebook Twitter

Hépatite A dans les Hauts-de-France : campagne de vaccination exceptionnelle et gratuite. Qu’est-ce qu’une hépatite A ?

Hépatite A dans les Hauts-de-France : campagne de vaccination exceptionnelle et gratuite

L’hépatite A est une infection du foie provoquée par un virus différent de celui de l’hépatite B ou C. Ce virus est présent dans les selles des personnes infectées. Il se transmet lors de relations sexuelles, notamment les pratiques anales. Cette infection est-elle grave ? L’hépatite A peut donner une grande fatigue pendant plusieurs semaines.

Personnes âgées : mise en œuvre d’actions collectives de prévention 2017-2018 dans l'Oise - ARS Hauts-de-France. Nord : L’assurance maladie lutte contre le renoncement aux soins. Un quart des assurés concernés par le renoncement aux soins Un phénomène qui coûte cher à l’assurance maladie L’optique et les soins dentaires cités en premier par les assurés Les disparus de la santé.

Nord : L’assurance maladie lutte contre le renoncement aux soins

Les Caisses primaires d’assurance maladie (CPAM) du Nord vont toutes mettre progressivement en place un dispositif pour lutter contre le renoncement aux soins. Une étude menée dans 18 départements montre en effet que plus d’un quart des assurés interrogés sont concernés par ce phénomène. Une question essentiellement financière On pourrait croire que ne pas se soigner est un choix personnel qui, en plus, fait économiser de l’argent à la sécurité sociale.

>> A lire aussi : Dix antennes de la CPAM de Lille-Douai délocalisées dans les mairies Et si la Sécu a décidé d’aller chercher ces personnes, ce n’est pas uniquement pour leur bien. « Cela fragilise leur santé, impacte la vie sociale et professionnelle, avance Ghislaine Liekens, directrice de la CPAM des Flandres. Agence régionale de santé Hauts-de-France. Le nombre de personnes dites « sédentaires » ou ne pratiquant pas ou peu d’activité physique ne cesse d’augmenter dans le monde et en France.

Agence régionale de santé Hauts-de-France

La sédentarité a un impact sur la santé et le bien-être des personnes, que ce soit en termes de stress, de maladies cardiovasculaires, de surpoids ou de diabète. Initiative inédite en France conçue par l’Agence Régionale de Santé Hauts-de-France, la plateforme « Bouge avec moi » a donc été créée pour aider la population de la région à être plus active. Quel que soit l’âge, la forme physique passe par une combinaison de deux types d’activités, toutes deux indispensables : - Un quotidien plus actif, que ce soit au travail, à l’extérieur, ou à la maison - Une pratique régulière de l’activité physique ou sportive Adopter une stratégie des « petits pas », en commençant à bouger un peu plus que d’habitude, un peu plus tous les jours, est une manière efficace de s’y mettre et pour longtemps.

Expérimentation prévention obésité infantile. Cette expérimentation a pour objectif d’améliorer la prise en charge et le suivi des enfants de 3 à 8 ans chez lesquels le médecin aura décelé un risque d’obésité, en mettant en place une prise en charge pluridisciplinaire (diététique, psychologique et d’activité physique) précoce et adaptée aux besoins de l’enfant et de sa famille.

Expérimentation prévention obésité infantile

Cette prise en charge prescrite par le médecin qui suit l’enfant, qui pourra être un médecin généraliste, un pédiatre ainsi qu’un médecin de PMI, sera mise en œuvre par des professionnels de santé et psychologues appartenant à des structures/associations sélectionnées. Dans ce cadre, un appel à candidature est lancé. Améliorer les conditions et la santé au travai - Aract Hauts-de-France. Rencontre : « Parents chercheurs, parents acteurs » Croiser les savoir, et penser l’éducation avec les parents en région Hauts de France. Colline-Acepp vous invite (voir programme ci-joint) à un temps de rencontre : « Parents chercheurs, parents acteurs » Croiser les savoir, et penser l’éducation avec les parents en région Hauts de France Des Universités populaires de Parents et des associations de parents* témoignent, avec l’éclairage de Laurent OTT (Chercheur, philosophe, intervenant en Pédagogie Sociale, membre fondateur de l’association Intermède Robinson) Le 6 juin 2017 - 13h30-17h - Association Projet – Centre social Maison de quartier Fbg de Béthune - 68 Blvd de Metz à Lille * Les UPP : Association Projet de Lille, Association Temps de vie à Roubaix, CSC Jean-Yves Cousteau de Marck en Calaisis, Association Groupe de Parents Solidaires (GPS) du Bassin minier, Culture et Liberté de Lens, Association Loisirs et culture de Laon.

Rencontre : « Parents chercheurs, parents acteurs » Croiser les savoir, et penser l’éducation avec les parents en région Hauts de France

Les initiatives parentales : Association Bar’Abadum dans les Flandres, Association La Cabane dans les arbres à Mons en Baroeul. Inscription et information à contact@colline-acepp.org. L’ARS Hauts-de-France récompense sept initiatives régionales sur le thème des droits des usagers de la santé. Depuis 2011, année des patients et de leurs droits, le label « droits des usagers de la santé» valorise des expériences exemplaires et innovantes en matière de promotion des droits des patients et des usagers au travers d’un concours annuel.

L’ARS Hauts-de-France récompense sept initiatives régionales sur le thème des droits des usagers de la santé

Dispositif inédit d’accompagnement d’une politique publique, la labellisation mobilise les professionnels de santé en suscitant les initiatives et en « faisant vivre les droits ». Pour l’édition 2017, l’ARS a récompensé sept initiatives régionales sur les 22 candidatures reçues en décernant deux grands prix régionaux et cinq prix du jury. Les deux grands prix ont participé au concours national « droits des usagers de la santé ». Les deux grands prix régionaux Ce projet a également été distingué et récompensé au concours national « droits des usagers de la santé » lors de la cérémonie organisée au Ministère chargé de la santé à Paris le 18 avril 2017. Les cinq prix du jury. Challenge Ecomobilité Scolaire – Challenge Ecomobilité Scolaire. Désignation du Centre d’appui pour la prévention des infections associées aux soins (CPIAS)

Candidature et modalités de dépôt des dossiers Documents à remettre impérativement Chaque candidat doit transmettre les pièces constitutives du dossier de candidature complétées, datées et signées par la personne habilitée à engager la responsabilité de la structure assurant la gestion du CPIAS et/ou par une personne habilitée à engager l’établissement de santé d’implantation.

Désignation du Centre d’appui pour la prévention des infections associées aux soins (CPIAS)

Conditions d’envoi ou de remise des candidatures Le dossier de candidature en 5 exemplaires papier (dont 1 original) + 1 version sur support informatique (clé USB ou CD) doit être remis obligatoirement au plus tard le 31 mai 2017 à 16h (date et heure de réception faisant foi). Il doit être transmis :