background preloader

Textes officiels & Programmes

Facebook Twitter

Circulaire de missions des professeurs documentalistes - MENE1708402C. Cette circulaire abroge la circulaire n° 86-123 du 13 mars 1986 définissant les missions des « personnels exerçant dans les CDI », B.O. n° 12 du 27 mars 1986. Conformément à l'arrêté du 1er juillet 2013 relatif au référentiel des compétences professionnelles des métiers du professorat et de l'éducation, les professeurs documentalistes exercent leur activité dans l'établissement scolaire au sein d'une équipe pédagogique et éducative dont ils sont les membres à part entière. À ce titre, ils partagent les missions communes à tous les professeurs et personnels d'éducation.

Ils ont également des missions spécifiques. Ils ont la responsabilité du centre de documentation et d'information (CDI), lieu de formation, de lecture, de culture et d'accès à l'information. 1- Le professeur documentaliste, enseignant et maître d'œuvre de l'acquisition par tous les élèves d'une culture de l'information et des médias La mission du professeur documentaliste est pédagogique et éducative. Référentiel des compétences professionnelles des métiers du professorat et de l'éducation. Article 1 - La liste des compétences que les professeurs, professeurs documentalistes et conseillers principaux d'éducation doivent maîtriser pour l'exercice de leur métier est précisée à l'annexe du présent arrêté.

Article 2 - L'arrêté du 12 mai 2010 portant définition des compétences à acquérir par les professeurs, documentalistes et conseillers principaux d'éducation pour l'exercice de leur métier est abrogé. Toutefois ses dispositions demeurent applicables aux personnels enseignants et d'éducation stagiaires, lauréats des concours de recrutement ouverts antérieurement au 1er septembre 2013. Article 3 - Le présent arrêté entre en vigueur le 1er septembre 2013. Article 4 - Le secrétaire général, le directeur général de l'enseignement scolaire et les recteurs sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l'exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française. Fait le 1er juillet 2013 Ce référentiel de compétences vise à Sont ainsi définies : 1. 2. 3.

Programmes du lycée professionnel. Les programmes du lycée professionnel définissent les connaissances essentielles et les méthodes que les élèves doivent acquérir pour préparer leur entrée dans la vie active ou poursuivre des études supérieures. Au lycée professionnel, les élèves suivent : des enseignements généraux, communs à toutes les spécialitésdes enseignements techniques et professionnels, propres à chaque spécialité Les programmes des enseignements généraux sont concrets, en relation avec l'entreprise et ses métiers. Ils visent à faire acquérir aux élèves une culture générale. Les enseignements techniques et professionnels sont définis par des référentiels d'activité professionnelle. À la fin de leur cursus, les élèves passent un diplôme professionnel : certificat d'aptitude professionnelle (CAP) en deux ans après la troisièmebaccalauréat professionnel en trois ans après la troisième Programmes de l'enseignement général Retrouvez les programmes de l'enseignement général de la voie professionnelle sur Éduscol.

Les enseignements des classes de première et terminale du lycée d'enseignement général et technologique. Dans les toutes les séries, les programmes d’enseignement permettent d’acquérir progressivement des savoirs et des compétences permettant aux lycéens de réussir l’examen du baccalauréat et les préparant à la poursuite d’études supérieures.

L’organisation des études permet : en classe de première d'amorcer la spécialisation dans chaque série tout en proposant un tronc commun d’enseignement pour tous ;en classes terminales de renforcer la caractérisation de chaque série avec un poids plus significatif des enseignements spécifiques ;un accompagnement personnalisé obligatoire de 72 heures annuelles est inscrit dans toutes les séries : il comprend des activités de soutien, d’approfondissement et d’aide à l’orientation ;des stages de remise à niveau ou des stages passerelles pour les élèves qui souhaitent consolider leurs connaissances ou suivre des enseignements leur permettant de changer de série.

Les séries générales et leurs enseignements En classe de première En classe terminale. Les enseignements de la classe de seconde. Horaires et organisation des enseignements La classe de seconde comprend : des enseignements communs à tous les élèves représentant 80% de l'horaire global de l'élèvedeux enseignements d'exploration, dont un d'économie, auxquels peut s'ajouter un enseignement facultatif C'est à la fois une classe de consolidation d'une culture commune à tous les élèves et une classe de détermination qui favorise des choix d'orientation éclairés en première.

Enseignements communsFrançais : 4 hHistoire - Géographie : 3 hLangues vivantes 1 et 2 : 5 h 30Mathématiques : 4 hPhysique-chimie : 3 hSciences de la vie et de la Terre (SVT) : 1 h 30Education physique et sportive : 2 hEducation civique, juridique et sociale : 0 h 30 Accompagnement personnalisé : 2 h ou 72 annuellesEnseignements d’exploration : 2 x 1 h 30 Horaire total élève : 28 h 30 (moyenne) Enseignements communs Français Histoire-géographie En géographie, le programme propose quatre thèmes centrés sur les questions de développement durable. Mathématiques. Programmes du lycée. Ressources d'accompagnement au lycée. Le socle commun de connaissances et de compétences.

Les programmes du collège. Les programmes au collège Les programmes du collège Le Bulletin officiel spécial n°11 du 26 novembre 2015 est consacré aux programmes d'enseignement de l'école élémentaire et du collège. Retrouvez les programmes d'enseignement du cycle : des apprentissages fondamentaux (cycle 2, du CP au CE2)de consolidation (cycle 3, du CM1 à la sixième)des approfondissements (cycle 4, de la cinquième à la troisième) Au BO spécial du 26 novembre 2015 : programmes d'enseignement de l'école élémentaire et du collège Enseignement facultatif de langues et cultures de l'Antiquité L'enseignement facultatif de langues et cultures de l'Antiquité (LCA) peut apporter un soutien précieux à la maîtrise des savoirs fondamentaux de la langue française.

Mise en œuvre de l'enseignement facultatif de langues et cultures de l'Antiquité Des ajustements à la rentrée 2018 Des programmes organisés de façon cohérente et progressive Des programmes articulés au socle commun de connaissances, de compétences et de culture Français Histoire. École élémentaire et Collège. L'accompagnement des collégiens. Pour aider les élèves qui ont des difficultés, et permettre à tous de progresser au mieux, un accompagnement pédagogique est offert à tous les élèves. Cet accompagnement peut prendre plusieurs formes, et se dérouler pendant les cours ou dans leur prolongement. Des dispositifs d'accompagnement répondent à des besoins spécifiques ; certains sont notamment organisés en éducation prioritaire.

Rentrée 2017 : instaurer le programme "devoirs faits" Au cours de la campagne présidentielle, le président de la République a indiqué qu’il souhaitait offrir à tous les élèves un accompagnement après la classe. Le travail personnel est important pour la réussite de la scolarité. Pourtant, les devoirs sont une source d’inégalité entre les enfants et pèsent souvent sur la vie de famille. Le programme "devoirs faits" va répondre à ce problème en proposant aux élèves des études dirigées après la classe. Les Devoirs faits Devoirs faits : un temps d’étude accompagnée pour réaliser les devoirs.

Dispositifs d'accompagnement des lycéens. Les stages de remise à niveau au lycée L'accompagnement personnalisé L'accompagnement personnalisé est intégré dans les emplois du temps des élèves. Il représente 72 heures annuelles en lycée d'enseignement général et technologique. 210 heures pour les trois années de préparation au baccalauréat professionnel y sont consacrées en lycée professionnel. Cela représente deux heures par semaine en moyenne. Il a pour objectifs : d'apporter un soutien aux élèves de leur permettre d'approfondir leurs connaissancesde les accompagner dans leur projet d'orientation Il concerne tous les élèves et prend en compte l’ensemble de leurs besoins : soutien scolaire, approfondissement et aide à l’orientation.

Les activités proposées dans le cadre de l'accompagnement personnalisé peuvent donner lieu à des travaux interdisciplinaires. Le tutorat Un tuteur peut conseiller et guider chaque élève volontaire, pendant toute sa scolarité au lycée. Les stages de remise à niveau et les stages passerelles. Les sections européennes ou de langues orientales en lycée. Les sections européennes ou de langues orientales sont ouvertes aux lycéens des voies générale, technologique et professionnelle. Ces sections ont pour objectif de favoriser la maîtrise avancée d'une langue vivante par les élèves et l'ouverture européenne et internationale des établissements.

À qui sont-elles destinées ? Les sections européennes ou de langues orientales sont ouvertes à des élèves désireux d'approfondir leur maîtrise d'une langue vivante étrangère. Ces élèves motivés sont accueillis dès la seconde. À la rentrée scolaire 2015, près de 2 000 sections européennes ou de langues orientales de lycée étaient réparties sur tout le territoire. Particularités des enseignements Les enseignements dispensés dans ces sections reposent sur les programmes en vigueur. Des activités culturelles et d'échanges sont également organisées, visant à faire acquérir aux élèves une connaissance approfondie de la culture du ou des pays dans lesquels est parlée la langue de la section.

Langues concernées. Enseignements adaptés - Sections d'enseignement général et professionnel adapté. L'organisation des enseignements en Segpa L'organisation spécifique de la scolarisation des élèves du collège bénéficiant de la Segpa se caractérise par un enseignement au sein de la Segpa, des séquences d'apprentissage avec les élèves des autres classes et la mise en oeuvre de projets communs entre les classes de la Segpa et les classes du collège. La Segpa a pour ambition l'acquisition des connaissances et compétences du socle commun, de connaissances, de compétence et de culture pour les élèves qu'elle accompagne ainsi l'accès à une formation professionnelle conduisant au minimum à une qualification diplômante de niveau V. * S'y ajoutent au moins 10 heures annuelles de vie de classe par niveau.

Une structure spécifique pour une meilleure inclusion des élèves Une orientation et des modalités d'admission redéfinies La démarche d'orientation comporte deux phases distinctes : Une pré-orientation en fin de la deuxième année du cycle de consolidation (CM2). L'organisation du suivi pédagogique. Scolarisation des élèves handicapés - Les unités localisées pour l'inclusion scolaire (ULIS) Les élèves scolarisés au titre des ULIS Les élèves scolarisés au titre des ULIS présentent des troubles des fonctions cognitives ou mentales, des troubles spécifiques du langage et des apprentissages, des troubles envahissants du développement (dont l'autisme), des troubles des fonctions motrices, des troubles de la fonction auditive, des troubles de la fonction visuelle ou des troubles multiples associés (pluri-handicap ou maladies invalidantes).

Ce sont les commissions des droits et de l'autonomie des personnes handicapées (CDAPH) qui décident de l'orientation d'un élève vers une ULIS qui lui offre la possibilité de poursuivre en inclusion des apprentissages adaptés à ses potentialités et besoins et d'acquérir des compétences sociales et scolaires, même lorsque ses acquis sont très réduits. Les ULIS sont des dispositifs permettant la mise en oeuvre des projets personnalisés de scolarisation (PPS). Mise en œuvre du PPS Texte de référence. Les enseignements pratiques interdisciplinaires (EPI) Les enseignements pratiques interdisciplinaires (EPI) permettent de construire et d’approfondir des connaissances et compétences grâce à une réalisation concrète individuelle ou collective. Ils aboutissent à des réalisations (présentation orale ou écrite, constitution d'un carnet, etc.). Depuis la rentrée 2017, les EPI peuvent commencer dès la sixième. Rentrée 2017 : la réforme du collège aménagée Au cours de la campagne présidentielle, le président de la République a indiqué qu’il souhaitait redonner de la liberté dans l’organisation des enseignements au collège.

Donner davantage de liberté aux équipes pédagogiques dans l'organisation de leurs enseignements pour qu'elles puissent s'adapter aux besoins des élèvesRetrouver 100% des bilangues de 2015Promouvoir l'enseignement du latin et du grec Un EPI est un enseignement complémentaire, au même titre que l'accompagnement personnalisé. Depuis la rentrée 2017, les EPI : Ce qui demeure depuis la rentrée 2017 : Enseignements Pratiques Interdisciplinaires. La maquette de la réforme du collège 2016 voit l'apparition, en 5e, 4e et 3e, des Enseignements Pratiques Interdisciplinaires (EPI).

Une façon différente de travailler : les EPI doivent permettre de construire et d’approfondir des connaissances et des compétences par une démarche de projet conduisant à une réalisation concrète, individuelle ou collective ;2 à 3 heures hebdomadaires leur sont consacrées : elles sont prélevées sur les cours traditionnels qui y sont travaillés (toutes les disciplines contribuent aux EPI au cours du cycle) ;A chaque établissement de définir, pour chaque niveau, quels thèmes sont travaillés, quelles matières sont impliquées, etc.

EPI : principes généraux et objectifs. Statut des EPI. Les Enseignements Pratiques Interdisciplinaires concernent le cycle 4, c'est-à-dire les classes de 5e, 4e et 3e. Cela ne signifie pourtant pas qu'ils s'ajoutent aux enseignements communs : toute heure dédiée aux EPI sera prélevée sur les enseignements communs[1]. Programmes. N.B. Éducation aux médias et à l'information - EPI information, communication, citoyenneté : exemples d'activités. Information, communication et citoyenneté et l'éducation aux médias et à l'information À compter de la rentrée 2016, pour mieux s'approprier des savoirs abstraits, les élèves bénéficieront d'enseignements pratiques interdisciplinaires (EPI).

Ils sont l'occasion d'apprendre de façon différente pour approfondir et consolider les fondamentaux et de travailler l'expression orale. Plus précisément, à quoi correspond le thème "information, communication, citoyenneté" ? S'ouvrir au monde, à la diversité des points de vue et percevoir les enjeux d'une société dans laquelle hyper-communication et surinformation nécessitent de construire un positionnement.Comprendre comment peut évoluer le débat citoyen ; expliciter et expérimenter les principes et les règles qui fondent la citoyenneté.Construire des réalisations concrètes dans le cadre de l'éducation aux médias et à l'information.

Source : Le collège en 2016 : faire réussir tous les élèves. Questions/réponses Ressources d'accompagnement éduscol. Le parcours Avenir. Le parcours Avenir permet aux élèves de la sixième à la terminale de construire progressivement, tout au long de leurs études secondaires, une véritable compétence à s'orienter. Pour ce faire, les élèves sont amenés à comprendre le monde économique et professionnel et connaître la diversité des métiers et des formations, à développer leur sens de l'engagement et de l'initiative et à élaborer leur projet d'orientation scolaire et professionnel.

Chaque élève, quelle que soit sa formation en voie générale, technologique ou professionnelle peut en bénéficier. Parcours Avenir : le parcours individuel d'orientation et de découverte du monde économique et professionnel Améliorer l’insertion des jeunes et mieux les préparer au monde professionnel suppose que chaque élève puisse connaître les métiers dans leur environnement. 330 pôles de stages sont créés dans les territoires pour répondre aux difficultés des élèves qui ne trouvent pas de stages en entreprise. Ses objectifs Ses spécificités Au lycée. Le parcours citoyen. L'éducation artistique et culturelle.