background preloader

Les comportements addictifs liés au numérique

Facebook Twitter

Numérique et comportement : Entretien avec Michel Lejoyeux. Professeur de psychiatrie, de psychologie mais également spécialiste en addiction, Michel Lejoyeux nous parle de cet attrait parfois extrême que nous avons pour les nouvelles technologies.

Numérique et comportement : Entretien avec Michel Lejoyeux

Appelée par certains addiction au numérique ou pathologie mentale, qu’en est-il réellement et comment s’en prémunir ? Spécialiste des comportements, Michel Lejoyeux est l’auteur de plusieurs ouvrages de développement personnel. ARTE : On parle aujourd’hui de l’attrait poussé pour le numérique comme d’une addiction voire d’une pathologie dans certains cas. Quel est votre positionnement ? Je pense qu’il ne s’agit pas d’une addiction au sens où on l’entend quand on parle d’alcool ou de drogues.

Quels sont les effets observables au niveau cognitif de l’addiction au numérique ? Même s’il faut rester prudent aujourd’hui avec cette notion d’addiction, on peut en revanche remarquer lors d’une IRM, une zone d’activation dans le centre cérébral du plaisir. L'addiction à Internet: une nouvelle maladieStress numérique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Stress numérique

Le stress numérique est la conséquence de l’amplification des mécanismes de stress par un environnement numérique omniprésent : en France le nombre de cartes mobiles (ou cartes SIM) actives (80 millions) [1] dépasse le nombre de français (66 millions) et au moins trois réseaux sont simultanément disponibles pour plus de 99% de la population. Cette dénomination, intègre le nouveau paradigme numérique (Cf. section 1), auquel est associé le caractère addictif du numérique[1].

Du stress au burnout ou syndrome d'épuisement professionnel (état d’une personne soumise à des facteurs de stress organisationnels permanents et répétitifs qui altèrent son bien-être et épuisent ses ressources)[2] et d'usages libres aux dépendances numériques (voire à l'association des deux), les enjeux sont multiples.

Numérique : nouveau paradigme et nouvelles dimensions, nouveaux risques[modifier | modifier le code] Numérique : face au risque d’addiction, déconnectez ! Comment se sentir plus heureux et moins seul en un seul clic ?

Numérique : face au risque d’addiction, déconnectez !

Facile, en se déconnectant de Facebook ! C’est en effet ce que révèle une étude danoise publiée cette semaine : après une semaine d’abstinence, les cobayes se disaient globalement plus satisfaits de leurs vies. Si les conclusions de cette étude ne font pas l’unanimité chez les spécialistes, l’envie de débrancher, de prendre du recul par rapport aux réseaux sociaux et outils numériques progresse à grande vitesse chez les Français : 30 % ressentiraient ce besoin actuellement. Une tendance, née aux États-Unis, est d’ailleurs en plein essor : la « digital détox », ou sevrage numérique total. La raison : l’explosion des dépressions, grosses fatigues ou surmenage liés à une connexion permanente à l’univers numérique qui devient une dépendance.

Surcharge numérique Ordinateurs, téléphones portables, tablettes… Les écrans et leurs contenus ont envahi nos vies. Burn-out numérique Les avantages de la déconnexion Dur de déconnecter. Le coin des Netaholistes. Idéal pour s’informer sur les dangers de la cyberdépendance, ce livre de Pascal LARDELLIER explique avec clarté les raisons et les conséquences du netaholisme sur les jeunes !

Le coin des Netaholistes

Continuer la lecture de « Les ados pris dans la toile » – Les conséquences de la toxicomanie numérique ! Je vous propose ici un clip de prévention, réalisé par Valentin DUBACH, dans le cadre de sa formation au CPNV de Sainte-Croix (en Suisse). Cette vidéo peut servir de support lors de conférences préventives de la cyberdépendance. N’oublie pas: « Ton monde virtuel ne remplacera jamais ton monde réél! » Bon visionnage! – Cyberélève 1– Lorsque Milly Neau se lance dans l’écriture d’une pièce de théâtre déjantée censée caricaturer avec humour un futur cyberaddict où les enfants demandent l’adresse e-mail du père noël, elle ne se doutait pas être si près de la réalité.

Psychologue des usages numériques et des addictions. Test de dépendance à Internet. Répondez par oui ou par non à chaque question : Passez-vous plus de temps connecté sur Internet, que vous l’auriez initialement pensé?

Test de dépendance à Internet

Est-ce que cela vous dérange de limiter le temps passé sur Internet? La Cyberdépendance. Je vais vous raconter un peu ma petite histoire vis-à-vis de l'Internet, vous verrez qu'elle n'est pas forcément très commune : Personnellement, je me suis mis à l'informatique il y a quelques années, je n'était pas vraiment accro, simple petit Internaute de passage, à une période où je n'était pas vraiment optimiste sur la vie malgré mes efforts, où j'était rejeté par quasiment tout le monde, où une amitié pour moi ne pouvait durer que quelques mois, pas plus, à part un très bon ami.

La Cyberdépendance

Ce même ami venait de rentrer au collège, j'étais toujours en primaire. Le collège n'étant pas dans la même enceinte que le collège, autant dire que je passais mes journées à arpenter la cour de l'établissement seul à réfléchir sur ma situation sociale ou sur d'autres sujets venant s'immicier dans mon esprit. Alors je dis merci. Merci à mes amis de m'avoir soutenu dans tout. Je ne suis pas ce qu'on pourrais appeler un accro, mais plutôt quelqu'un qui à quelque chose à rendre, un endetté.

Comportements addictifs liés à l'usage du numérique. Se renseigner. Cyberdépendance.