background preloader

Faits militaires

Facebook Twitter

3H3batailleS par emmanuelle.benejam sur Genially. Stalingrad 17 juillet 1942 au 2 février 1943 les enjeux ideologiques lamobilisation industrielle une bataille brutale.

3H3batailleS par emmanuelle.benejam sur Genially

Lettres des soldats allemands pendant la bataille de Stalingrad. Carnet de Hoffmann, du 267e régiment dont les notes glissent progressivement de l'incrédulité et du mépris à la peur, puis à l'apitoiement sur lui-même. 1er septembre : Les Russes vont-ils vraiment s'accrocher à la rive même de la Volga ?

Lettres des soldats allemands pendant la bataille de Stalingrad

Ce serait de la folie. 8 septembre : … Entêtement stupide. 11 septembre : … Fanatisme. 13 septembre : … Des bêtes sauvages. 16 septembre : … Ce ne sont pas des hommes, mais des diables. 26 septembre : … Des barbares, qui emploient des méthodes de gangsters. 27 octobre : … Les Russes ne sont pas des hommes, mais des créatures en fer ; ils ne sont jamais fatigués et le tir de nos armes ne les effraie pas. Mon Dieu ! La bataille de Stalingrad en 4 infos essentielles - Geo.fr. Elle fait partie des événements qui ont marqué la seconde guerre mondiale.

La bataille de Stalingrad en 4 infos essentielles - Geo.fr

Ce qu’il faut retenir de la bataille de Stalingrad. La ville de Stalingrad représentait un enjeu stratégique majeur. Project '44. Jour J : Les commandos français de la première heure - Theatrum Belli. Les 177 fusiliers marins du commando Kieffer débarquent le 6 juin 1944 à Ouistreham.

Jour J : Les commandos français de la première heure - Theatrum Belli

Parmi les premiers Français à participer à la libération du territoire, ils se battront comme des lions. — Les Boches, demain, on les aura ! C’est par cette exclamation approximative que le chef de la 1st Special Service Brigade, lord Lovat, un aristocrate écossais de vieille souche, termine le briefing destiné à l’ensemble des unités placées sous ses ordres : les n°3, 4 et 6 Commandos, ainsi que le 45 Commando des Royal Marines.

Cette petite phrase qui clôt l’ultime réunion avant l’assaut, lord Lovat a tenu à la prononcer en français : dans sa brigade doivent se battre les volontaires du lei bataillon de fusiliers marins commandos du capitaine de corvette Kieffer. L’opération a d’abord été fixée au 5 juin 1944, puis retardée au 6, en raison des conditions atmosphériques. 1940, la bataille de France au jour le jour dans le Nord et le Pas-de-Calais : 12 mai, embouteillage dans les Ardennes. Dans la nuit, un avion de reconnaissance français observe de nombreuses colonnes de véhicules allemands qui s’étirent sur des kilomètres, tous feux éteints.

1940, la bataille de France au jour le jour dans le Nord et le Pas-de-Calais : 12 mai, embouteillage dans les Ardennes

Il en informe le commandement français, toujours sceptique. Au petit matin, un autre avion est envoyé vérifier, celui-ci revient les ailes percées et le réservoir troué par des balles. Le pilote décrit un nombre effrayant de blindés qui avancent dans les Ardennes. Le chef de service du renseignement français refuse de croire une information "aussi absurde". Défaite de 1940 : l’armée française mal préparée, "une légende construite par Vichy" Le 10 mai 1940, l'armée allemande lance son offensive à l'Ouest.

Défaite de 1940 : l’armée française mal préparée, "une légende construite par Vichy"

En quelques semaines, les soldats français sont balayés et le pays se résout à signer l'armistice. Comment l'une des meilleures armées au monde en est-elle arrivée là ? Après plusieurs mois de "drôle de guerre", l'armée allemande attaque finalement les Pays-Bas, la Belgique, le Luxembourg puis la France, à partir du 10 mai 1940. En moins de quinze jours, le pays est envahi par le Nord. 1940 : paroles d'exode - FRANCE 24. Le 10 mai 1940, les Allemands lancent leur offensive.

1940 : paroles d'exode - FRANCE 24

En Belgique et dans le nord de la France, c'est la panique. La population garde le souvenir des exactions d'août 1914. Massacre, viols, occupation brutale, elle ne veut pas revivre ce cauchemar. Près de deux millions de Belges convergent en quelques jours vers la frontière, mais également des Néerlandais et des Luxembourgeois. 1940 : paroles d'exode - FRANCE 24. Le 10 mai 1940, les Allemands lancent leur offensive.

1940 : paroles d'exode - FRANCE 24

En Belgique et dans le nord de la France, c'est la panique. La population garde le souvenir des exactions d'août 1914. Massacre, viols, occupation brutale, elle ne veut pas revivre ce cauchemar. Près de deux millions de Belges convergent en quelques jours vers la frontière, mais également des Néerlandais et des Luxembourgeois. Les Français de l'Est et du Nord quittent à leur tour villes et villages. Quatre-vingt ans après, France 24 a recueilli les témoignages de ceux qui ont vécu cet exode au début de la Seconde Guerre mondiale.

Interactive.guim.co.uk/embed/2014/apr/image-opacity-slider-master/index.html?ww2-dday. Click or drag to fade between images ...

interactive.guim.co.uk/embed/2014/apr/image-opacity-slider-master/index.html?ww2-dday

Brbl-dl.library.yale. La nuit où les Tokyoïtes ont été «bouillis et cuits à mort» L’attaque a été éclipsée par le feu atomique des 6 et 9 août 1945.

La nuit où les Tokyoïtes ont été «bouillis et cuits à mort»

Mais ce qui s’était passé cinq mois plus tôt à Tokyo constitue «l’un des raids aériens les plus meurtriers de tous les temps, surpassant Dresde, Hambourg et Nagasaki, d’une échelle comparable à Hiroshima, et certainement l’un des plus destructeurs», écrivait l’historien militaire et ancien pilote américain Kenneth P. Werrell. Ce 10 mars, le Japon commémore les soixante-dix ans de cette attaque conçue par les Etats-Unis sous le nom de code «opération Meetinghouse» au cours de laquelle des milliers de Japonais ont été «brûlés, bouillis et cuits à mort», selon les mots du général d’aviation Curtis Lemay, responsable de ce crime de guerre.

Des foules piégées dans le chaos Rare Occidental alors en poste au Japon où il travaillait pour l’Agence France Presse, le journaliste français Robert Guillain a raconté (1) cette «nuit d’horreur» des Tokyoïtes qui ont «subi l’ordalie du napalm». Voir notre diaporama. On a traduit l'incroyable reportage sonore d'un journaliste américain en plein D-Day. C’est un trésor d’archives. En rangeant sa cave, un Américain a retrouvé les bandes d’un reportage audio inoui sur le débarquement en Normandie. Quelques minutes d’immersion en plein coeur des combats du D-Day. Ce n’est pas une découverte banale. Un Américain a retrouvé chez lui les bandes audio d’un reportage radio du débarquement américain en Normandie, le “D-Day” du 6 juin 1944. Le journaliste en question s’appelle Georges Hicks, il est correspondant pour la chaîne NBC et embarqué à bord d’un cuirassé de la Marine, l’USS Ancon.

Dans une version longue, disponible sur la plateforme Soundcloud, ce document à couper le souffle, d'une durée totale de 13 minutes, est introduit par un présentateur "Vous allez entendre une émission historique. Il crie : “C'est reparti, il y en a un autre, un autre avion nous survole !” Histoire : un reportage sonore exceptionnel des premiers instants du D-Day. La Normandie face aux bombardements. D-day landings scenes in 1944 and now – interactive. D-day landings scenes in 1944 and now – interactive. La victoire à tout prix : Stalingrad (1942 – 1943) La victoire à tout prix : Stalingrad (1942 – 1943) Les 177 visages du Commando Kieffer. Le 6 juin 1944, 177 soldats français débarquent avec la première vague d’assaut sur Sword Beach, à Colleville Montgomery. Leur objectif est de reprendre le Casino d’Ouistreham, transformé en véritable forteresse par les Allemands, et de rejoindre les troupes de la 6e division aéroportée à Bénouville.

Dirigés par Philippe Kieffer, ces hommes seront les seuls soldats français à débarquer en France le Jour J. La mystique nécessaire pour passionner les hommes, c'est l'idée de liberté, d'honneur et de fidélité. Philippe Kieffer, matricule 113 FNFL 40 de la France Libre, commandant le 1er Bataillon, c’est l’homme sur la photo qui a entrainé près de 177 hommes pour le débarquement. Cette année, Jean-Christophe Rouxel et le chercheur Richard Ravalet ont réussi à mettre un nom et un visage sur ces 177 soldats de l'ombre sur la photo datée de 1944 (en recoupant sources et nombreuses autres photos). DDAY l'Odyssée - Accueil - Réseau Canopé.

The construction of the Mulberry Harbour at Marchwood. Full 3D panoramic of the Mulberry temporary harbour built for the D-Day Landings. Avec Stalingrad, la Seconde Guerre mondiale bascule. Plus que le débarquement anglo-américain en Afrique du Nord (8 novembre 1942) ou que la conquête américaine de l’île de Guadalcanal (8 février 1943), la victoire soviétique de Stalingrad (2 février 1943) est bien le « tournant » de la guerre. Mais la victoire est plus encore politique que militaire. Du 31 janvier au 2 février, malgré l’interdiction d’Hitler, la VIe armée allemande capitule après deux mois et demi d’encerclement, isolée malgré les raids de la Luftwaffe, pilonnée nuit et jour, épuisée par la faim, le froid, la neige. Des 330 000 encerclés ne survivent que 120 000 prisonniers. Les forces de l’Axe ont perdu au total 800 000 hommes à Stalingrad, le quart des forces du front oriental.

Le mythe de l’invincibilité allemande est détruit. L’enjeu de Stalingrad Pour pallier les besoins en carburant de l’économie de guerre allemande, Hitler déclenche, le 8 mai 1942, un nouveau Blitzkrieg en vue de conquérir les champs pétrolifères du Caucase. World War II in Color: The Italian Campaign and the Road to Rome, 1944. Ask a dozen military historians to name the single most pivotal battle or campaign of World War II — the one operation that saw the war’s momentum irrevocably swing from the Axis to the Allied powers — and you’ll get a dozen answers. Did the pendulum shift as early as the Battle of Britain? La seconde guerre mondiale (2) – Stalingrad. La deuxième partie de ce chapitre a pour but de montrer que cette guerre fut une guerre d’anéantissement. Nous nous sommes appuyés sur l’exemple de Stalingrad pour l’expliquer. Dessin : Caricature de Leslie Illingowrth paru dans le Daily Mail le 26 novembre 1942 (trouvée sur Le diaporama de la leçon est à voir ci-dessous.

Storming Juno. Ici Londres - Les messages personnels de la BBC. La débâcle de 1940. Galerie de PhotosNormandie. 1930s-40s in Color : un album. Www.culture.gouv.fr/public/mistral/caran_fr?ACTION=CHERCHER&FIELD_9=NOMDOS&VALUE_9= Affiches de la Seconde Guerre mondiale. 10 Août 1943 - La seconde guerre mondiale au jour le jour. Chrono2war by Emmanuelle Benejam on Prezi. World War II in Photos - Alan Taylor - In Focus.