background preloader

Autour de la pédagogie

Facebook Twitter

100 mars 2015. Langues vivantes : une méthode pour apprendre à écrire sans faute. Comment développer la compétence écrite dans une langue étrangère ou seconde ?

Langues vivantes : une méthode pour apprendre à écrire sans faute

À côté de la mémorisation de formes fixes, il faut développer des réflexes d'interrogation qui permettront à l'apprenant de se poser les bonnes questions avant d'opter pour une graphie plutôt que pour une autre. Par exemple, les apprenants de français langue étrangère doivent pouvoir choisir entre "entré", "entrés", "entrée", "entrées", "entrez" et "entrer". Pour cela, ils doivent interroger les autres termes de la phrase et la fonction du mot à orthographier correctement. En anglais, les homophones parfaits sont moins nombreux qu'en français, mais une personne en cours d'apprentissage aura des difficultés à distinguer, après une seule écoute, "world" de "word" par exemple, ou même "two" de "to".

Repenser l'enseignement. Montessori, Freinet, Steiner-Waldorf : des méthodes qui ont fait leurs preuves. Les pédagogies Montessori, Freinet et Steiner-Waldorf sont répandues dans le monde entier.

Montessori, Freinet, Steiner-Waldorf : des méthodes qui ont fait leurs preuves

Des méthodes alternatives qui abordent l'enfant avec bienveillance. La pédagogie Montessori Mise au point par Maria Montessori (1870-1952), première femme médecin d’Italie, cette méthode est la première à considérer l’enfant en tant qu’individu – « chaque enfant est unique » – et repose essentiellement sur l’éducation sensorielle. Particulièrement intéressante appliquée à la petite enfance, elle n’en concerne pas moins des enfants de tous âges : on compte aujourd’hui 22 000 écoles Montessori dans le monde (de la maternelle au lycée), dont quelque soixante-dix en France (soit environ 3 000 élèves), où cette pédagogie connaît un spectaculaire regain d’intérêt (une douzaine de nouvelles écoles créées ces derniers mois).

Pédagogie Waldorf : Principes et méthodes. Principes et méthodes L'école Steiner-Waldorf : Pourquoi ?

Pédagogie Waldorf : Principes et méthodes

La transmission des savoirs ne suffit pas La crise de l'école montre partout la limite des systèmes d'enseignement qui visent exclusivement l'entraînement de l'intellect et la transmission des savoirs abstraits. L'absence d'un pluralisme pédagogique véritable prive notre pays des expériences et de l'émulation qui pourraient le conduire à considérer des voies de changement insuffisamment explorées jusque-là. L'école Steiner-Waldorf, depuis 75 ans, est fondée sur l'idée de la liberté de l'homme, convaincue que l'amour, la confiance et l'enthousiasme, aux lieu et place de l'ambition, la crainte et la compétition, dotent les enfants de la sérénité et des forces qui leur seront indispensables pour avancer dans un monde incertain, y réaliser leur projet d'existence, en contribuant au progrès de l'homme.

Quelle efficacité pour des pédagogies dites "alternatives" (à quoi ?) Colloque « Les contenus culturels dans l'enseignement scolaire des langues vivantes » - Enseigner la grammaire d'une langue étrangère : lire la culture derrière les formes et les structures. Qu'est-ce qu'un bon prof ? C’est au début du mois de juillet 2010, qu’une journaliste (du Pèlerin magazine) me contacte pour réaliser une interview.

Qu'est-ce qu'un bon prof ?

Sans jouer les blasés, c’est quelque chose d’assez fréquent et auquel je me plie bien volontiers bien que, à chaque fois, j’ai l’impression de ne pas avoir grand chose d’original à dire. Le sujet ? “Qu’est-ce qu’un bon prof ?”. Même si, comme tous les enseignants, j’ai été amené déjà à réfléchir à cette question (depuis 30 ans…) et que mes fonctions de formateur m’ont fait approfondir le sujet, cette question là n’est pas facile. Car, finalement, elle vous oblige à vous dévoiler et à parler beaucoup de soi et des raisons pour lesquelles on est devenu prof. J’essaierai donc d’abord de donner quelques idées qui me tiennent à cœur même si elles ne prétendent pas faire le tour de la question.

Etre cohérent. Pour une pédagogie ordinaire. Parmi les sujets qui n’ont pas été abordés lors de la refondation de l’école, il y en a un qui mériterait particulièrement d’être investi tant, il occasionne des « crampes mentales » : la pédagogie.

Pour une pédagogie ordinaire

La lutte, toujours explosive, entre les « républicains » anti-pédagogues et les « pédagogues » n’en finit pas de corrompre tous les débats. Etes-vous un bon prof ? Série 1 : l'enseignant et ses cadres. Nous vous parlions la semaine dernière du lancement d’une série d’auto tests pour vous aider à évaluer votre pratique.

Etes-vous un bon prof ? Série 1 : l'enseignant et ses cadres

Nous vous laissons découvrir avec François Muller la première des cinq facettes : l’enseignant et ses cadres. « Etes-vous un bon prof ? » : cette question, vous vous l’êtes posée plusieurs fois, comme l’a fait n’importe quel professionnel, pour s’ajuster au contexte changeant, à de nouveaux publics d’élèves, pour réguler l’intensité de son propre travail, pour tenir la comparaison avec d’autres collègues, ou pour postuler à un nouveau poste. C’est un exercice d’explicitation que l’on se doit à soi-même, qui met en rapport les compétences effectives et le sentiment subjectif de sa propre compétence. Pourtant, les réponses ne sont jamais satisfaisantes, faute d’une analyse partagée et de référents communs.