background preloader

Apprendre...

Facebook Twitter

Cartes mentales ou cartes conceptuelles – Logilibre. On connait bien en éducation, la puissance de la représentation graphique.

Cartes mentales ou cartes conceptuelles – Logilibre

Pour mettre en lumière des relations ou des rapports entre des quantités, des faits, des personnes et leurs rôles, rien ne synthétise mieux qu’un schéma adapté et bien pensé. La diversité des données qu’on peut schématiser de même que des objectifs poursuivis a fait naître une très grande panoplie de formes de schémas parmi lesquels il est difficile de se retrouver et surtout de faire des choix éclairés.

Il existe cependant des clés utiles pour classer les types de schémas, comme celles qu’utilise ce tableau périodique des formes de schémas visuels. Parmi ces différentes formes de schémas, les cartes mentales et conceptuelles constituent des outils fréquemment utilisés par les enseignantes et les enseignants. On retrouve des cartes dans les manuels, dans les présentations, des vidéos, voire même dans des examens. La carte mentale La carte mentale est idiosyncrasique; elle est d’abord destinée à son auteur.

Prise-de-notes. Fiche_methode_apprendre_lecon. Méthodologie Lycée… Comment bien apprendre un cours… Ce support de cours s’adresse en priorité aux lycéens de Seconde, mais il est évidemment utile, quel que soit le niveau, du Lycée aux classes Prépa, en passant par les sections de BTS… Texte support : cours sur le Symbolisme.

Méthodologie Lycée… Comment bien apprendre un cours…

Réaliser une fiche de synthèse… Les dangers d’un cours appris « mot à mot » Nombreux sont les étudiants qui estiment que « prendre un cours » relève de la simplicité : il suffirait selon eux de « recopier le tableau » et d’en apprendre tel quel le contenu. Une pareille conception est fréquemment source d’échecs. Exercez-vous à partir du cours que j’ai mis en ligne sur le Symbolisme, et qui est à apprendre : ce cours comporte près de 2000 mots… Le grand danger, en ne faisant pas de fiche de synthèse, tient principalement au fait qu’on retient souvent des détails parfaitement inutiles, au lieu de se concentrer sur l’essentiel.

Privilégiez la pensée globale… Le principe d’une fiche de synthèse… Étape 1 : la prise de notes Étape 2 : l‘exploitation des notes La « méthode MP3 » Comprendre le cerveau : Naissance d'une science de l'apprentissage. Comment apprend-on ? Faut-il encourager son enfant à parler plusieurs langues ? Entretien avec Barbara Abdelilah-Bauer, psychosociologue, fondatrice d’un centre de formation et d’information sur le bilinguisme (1) et auteur de « Le défi des enfants bilingues » (Éd.

Faut-il encourager son enfant à parler plusieurs langues ?

La Découverte). « Avant l’âge de 7 ans, un enfant est capable d’apprendre une langue de manière naturelle et intuitive. S’il le fait avec une personne de son entourage, famille ou nounou, il communiquera de facçon spontanée avec elle. Si cela se passe dans le cadre d’un atelier, il apprendra des comptines et des mots de vocabulaire, comme un jeu. À partir de 7 ans, en revanche, l’acquisition d’un nouvel idiome deviendra un apprentissage et passera par l’effort. Un jeune enfant peut ainsi apprendre plusieurs langues, mais il aura besoin d’une imprégnation linguistique quotidienne pour devenir bilingue.

Beaucoup d’idées reçues Il y a beaucoup d'idées reçues sur le bilinguisme : d’aucuns prétendent qu’il empêche une connaissance approfondie des deux langues. Élever un enfant bilingue. 22 manières de stimuler votre cerveau pour être plus créatif. Je vous ai souvent parlé sur ce blog du livre de Dan Pink « L’homme aux deux cerveaux ».

22 manières de stimuler votre cerveau pour être plus créatif

Ce livre m’a profondément marqué par le diagnostic qu’il porte sur le monde et les solutions qu’il apporte. Quel est le diagnostic de Dan Pink ? Aujourd’hui, nous (occidentaux) vivons dans un monde régi par un mode de pensée linéaire, analytique et logique. Ce mode de pensée est caractéristique de la manière de fonctionner de l’hémisphère gauche de notre cerveau. Pour faire simple, ce qui est logique, linéaire et prévisible est facilement reproductible ou automatisable. Pour faire la différence, nous devons donc aujourd’hui miser sur les compétences liées à l’hémisphère droit de notre cerveau. Design : Créez des produits et services qui soient non seulement fonctionnels mais aussi beaux, surprenants ou touchants.

Vous trouverez ci-dessous un visuel qui liste des pistes proposées par Dan Pink pour améliorer les capacités de notre hémisphère droit. . - Visiter un musée du design » de Joseph Campbell.