background preloader

... et terreur du Djihad

Facebook Twitter

« La principale conquête de Daech est celle du territoire des esprits » Par Rachid Benzine, islamologue Samedi soir 21 mai, dans un message audio d’une trentaine de minutes, l’organisation Etat islamique [EI] a appelé à des attaques contre les Etats-Unis et l’Europe durant le mois de ramadan, qui commence début juin.

« La principale conquête de Daech est celle du territoire des esprits »

Attribué au porte-parole de l’EI, Abou Mohammed Al-Adnani, cet appel intervient à un moment difficile pour cette organisation, puisque la coalition antidjihadistes dirigée par les Etats-Unis est en voie de reconquérir toute une partie du territoire contrôlé par les partisans du « califat » d’Abou Bakr Al-Baghdadi. Lutte contre les filières jihadistes : le rapport sans concession du Sénat. C’est un travail colossal auquel s’est attelée la commission d’enquête sénatoriale sur les filières jihadistes.

Lutte contre les filières jihadistes : le rapport sans concession du Sénat

Depuis le mois d’octobre, elle a auditionné une cinquantaine de personnes : ministres, pontes du renseignement et de l’antiterrorisme, chercheurs. Le bilan de ce travail tient dans un rapport de 440 pages, dévoilé ce mercredi. Cette plongée dans les phénomènes de radicalisation jihadiste prend une acuité particulière, trois mois après les attentats des frères Kouachi et d’Amedy Coulibaly.

Djihad : une adolescente de 14 ans partie pour la Syrie ? Une enquête a été ouverte jeudi 19 juin après la disparition d'une adolescente de 14 ans vivant à Argenteuil (Val-d'Oise) soupçonnée d'être partie pour la Syrie, a-t-on appris de sources concordantes, confirmant une information de France bleu.

Djihad : une adolescente de 14 ans partie pour la Syrie ?

L'adolescente, une jeune musulmane scolarisée dans un collège de la ville, "n'est pas rentrée après sa journée de cours mercredi", a raconté une source proche du dossier. "Vers 18 heures, elle a envoyé un texto à ses parents pour leur dire de regarder sous son matelas, dans sa chambre. Tunis estime à 2 400 le nombre de combattants tunisiens présents en Syrie. Vidéo téléchargée sur YouTube le 23 août 2013 et montrant le drapeau des jihadistes.© AFP Selon Lotfi Ben Jeddou, ministre tunisien de l'Intérieur, environ 2 400 Tunisiens combattent en Syrie.

Tunis estime à 2 400 le nombre de combattants tunisiens présents en Syrie

La majorité évolueraient au sein de l’État islamique en Irak et au Levant (EIIL). Lotfi Ben Jeddou, le ministre tunisien de l'Intérieur, a évoqué le conflit syrien devant quelques journalistes lundi 23 juin à Tunis. Prévenir le jihad : l'Europe peut-elle s'inspirer du Moyen-Orient ? Les départs de jihadistes européens pour la Syrie se sont multipliés.© Bulent Kilic/AFP Au Moyen-Orient, les centres de déradicalisation pour réhabiliter les jihadistes se multiplient.

Prévenir le jihad : l'Europe peut-elle s'inspirer du Moyen-Orient ?

Des expériences qui intéressent de plus en plus les pays européens désireux de s'inspirer des méthodes existantes pour empêcher le départ de leurs ressortissants en Syrie. En matière de centres de déradicalisation pour les jihadistes, les pays du Moyen-Orient font figure de pionniers. «Je suis allé en Syrie pour racheter mes péchés» Algérie : qu'est devenu Hassan Hattab, le fondateur du GSPC ? Hassan Hattab est le fondateur du GSPC, devenu AQMI.© DR Quatorze ans après la grâce présidentielle, que sont devenus les émirs des années 1990 ?

Algérie : qu'est devenu Hassan Hattab, le fondateur du GSPC ?

Certains, comme Hassan Hattab, fondateur du GSPC, coopèrent avec les services de sécurité algériens.