background preloader

Vaccins : vrac

Facebook Twitter

Obligation de vaccination : ce que dit le Conseil constitutionnel. Dans une décision du 20 mars 2015 concernant l’obligation de vaccination antidiphtérique, antitétanique et antipoliomyélitique pour les enfants mineurs, le Conseil constitutionnel a considéré cette vaccination obligatoire des enfants conforme à la Constitution.

Obligation de vaccination : ce que dit le Conseil constitutionnel

Le Conseil a jugé que le législateur peut définir une politique de vaccination afin de protéger la santé individuelle et collective et lutter contre ces trois maladies très graves. La vaccination contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite (DTP) est obligatoire ou simplement recommandée selon l’âge et la situation de la personne. Le Danger des vaccins petite enfance. Un nombre alarmant d’études scientifiques mettent actuellement en lumière les dangers des vaccins.

Le Danger des vaccins petite enfance

Il ne s’agit plus de mises en garde émanant de mouvements associatifs marginaux ou à tendances sectaires. Non, c’est maintenant la communauté médicale internationale elle-même qui exprime ses doutes, voire ses inquiétudes. Le British Medical Journal, une revue mondialement connue et respectée pour sa rigueur scientifique, a publié le 30 janvier 2013 une étude démontrant que le vaccin contre la grippe H1N1 Pandermix avait causé des milliers de cas de narcolepsie chez les enfants, une maladie grave et incurable, sans que cette catastrophe ne soit compensée par des vies sauvées par ailleurs par ce vaccin. (1) Une association, quoique plus faible, a aussi été établie entre le vaccin contre la grippe et la maladie de Guillain-Barré (paralysie). (2) Le Gardasil, vaccin contre papillomavirus et le cancer cervical, est aujourd’hui au centre d’un scandale qui n’en finit pas. Un phénomène général Non. GSK a-t-elle peur que ses stratégies soient dévoilées?

Voilà une question plus qu'intéressante quelques jours seulement après le numéro du "Question à la Une" de la RTBF sur les vaccins dans lequel on n'apprenait que GSK avait refusé toute interview...

GSK a-t-elle peur que ses stratégies soient dévoilées?

A partir de la 32ième minute d'émission, la RTBF diffuse un extrait d'une vidéo que nous lui avions communiquée et qui montraît l'ex PDG de la division vaccins de GSK, le baron Jean Stéphenne, raconter fièrement les dessous de l'essor financier de sa société. Michèle Rivasi (Fr 2) : "Les laboratoires s'organisent pour que les citoyens n'aient plus le choix". L. TOMLJENOVIC : "L'aluminium a été commercialisé simplement en supposant qu'il était inoffensif"

D. LAMBERT : "Avant de parler d'une balance bénéfice-risque, évaluons le risque à sa juste mesure" 30 ans de camouflage et mensonges sur les vaccins viennent d’être mis au grand jour. 1. savaient que les vaccins ne fonctionnaient pas 2. savaient que les vaccins pouvaient provoquer les maladies qu’ils étaient sensés prévenir. 3. savaient que les vaccins présentaient des dangers pour les enfants 4. se sont entendus pour mentir au public 5. se sont attelés à empêcher les études de sécurité. Ce sont ces mêmes vaccins qui sont rendus obligatoires pour les enfants américains. Les parents peuvent soit épargner tout ce mal à leurs enfants, soit continuer à s’incliner devant l’un des plus affreux mensonges de l’histoire, ce mensonge qui veut faire croire que des vaccins – remplis de métaux lourds, de maladies virales, de mycoplasme , de matières fécales, de fragments d’ADN d’autres espèces, de formaldéhyde, de polysorbate 80 (Agent stérilisant) – sont un miracle de la médecine moderne.

La disparition des maladies infectieuses n'est pas due aux vaccins. Le dernier grand article de Sylvie Simon du 20/07/2013 pour répondre à l'article de Slate : Regardez les maladies du XXe siècle disparaître après l'introduction des vaccins, et à un commentaire Bonjour à tous.

La disparition des maladies infectieuses n'est pas due aux vaccins

Je profite des vacances pour vous soumettre un texte plus long que de coutume, qui vous éclairera sur l’utilité des vaccins qui auraient « éradiqué » toutes les maladies infectieuses qui menacent encore l'humanité. Article paru dans © N E X U S N° 84 de janvier-février 2013 Les chiffres le prouvent, les courbes le montrent : les vaccins n’ont pas éradiqué les épidémies. Bien au contraire, ils ont favorisé l’émergence de maladies d’autant plus redoutables qu’elles surviennent sur des sujets adultes au système immunitaire affaibli.

Il existe actuellement un rejet très net du principe vaccinal à cause des nombreux effets secondaires graves qu’il génère. Tuberculose et BCG. Mumps Outbreak in Ohio (116 cases) 97% are vaccinated (3 cases unvaccinated) Pra-venar-notice. Vaccins: bienfaits exagérés, risques largement sous-estimés [interview du biologiste Michel Georget] Medscape France - Informations & Ressources médicales pour médecins. La face cachée de la vaccination - ThePlot911. Medscape France - Informations & Ressources médicales pour médecins. Ces étranges nouvelles astuces pour vacciner votre enfant. 2 septembre 2013, Christina England, Vactruth [Traduction] Ces étranges nouvelles astuces pour vacciner votre enfant La Fondation Bill & Melinda Gates finance différentes opérations vaccinales dans les pays du Tiers Monde.

Ces étranges nouvelles astuces pour vacciner votre enfant

Un récent rapport révèle que la Fondation Gates (qui a plus d’argent que de bon sens) a investi 100 000 $ dans le développement de petits bracelets roses et bleus en silicone destinés à rappeler aux mères qu’il est temps qu’elles fassent vacciner (ou revacciner) leur enfant. Selon Change Generation, les enfants de 4 ans doivent avoir reçu 20 vaccinations pour être et rester en bonne santé. Chaque bracelet comporte une série de chiffres représentant les mois et les années, ainsi qu’une série de symboles représentant les diverses vaccinations requises. Chaque fois qu’une mère visite une Clinique pour faire vacciner son enfant, l’infirmière « transperce » le petit symbole lié au vaccin correspondant et enregistre ainsi la dose reçue. "vaccin" sur le site de l'INPES. Vaccins. Les vaccins sont des médicaments immunologiques.

Vaccins

Ils consistent en des solutions contenant des virus, bactéries, parasites, fragments de microbes ou substances toxiques. L’objectif est de conduire à une réaction immunitaire par une injection à faible dose de ces corps étrangers, sans provoquer la maladie concernée par le vaccin. Les défenses immunitaires de l’organisme sont ainsi stimulées, ce qui conduit à la fabrication de défenses contre les intrusions. Dans le développement d'un vaccin, l'ANSM intervient dès la phase des essais cliniques. Le Conseil constitutionnel a-t-il eu raison de maintenir la vaccination obligatoire des enfants ? Vaccination: le Conseil constitutionnel confirme son caractère obligatoire. Les Sages ont notamment relevé «qu’en imposant ces obligations de vaccination, le législateur a entendu lutter contre trois maladies très graves et contagieuses ou insusceptibles d’être éradiquées».

Vaccination: le Conseil constitutionnel confirme son caractère obligatoire

Ils soulignent que «le législateur» a pris la précaution de préciser «que chacune de ces obligations de vaccination ne s’impose que sous la réserve d’une contre-indication médicale reconnue». En France, seul le DTP (diphtérie, tétanos et poliomyélite) est rendu obligatoire par le code de la santé publique et le fait de s’y soustraire est réprimé par le code pénal. Dans sa décision, le Conseil constitutionnel a également estimé qu’il était «loisible au législateur de définir une politique de vaccination afin de protéger la santé individuelle et collective».


  1. stephsea Aug 25 2015
    Quel est l'intérêt de faire de la propagande contre le principe de la vaccination?