background preloader

TERRITOIRES

Facebook Twitter

Mon Grandparis. Les PTCE "culture" décryptés par Philippe Henry. Selon Philippe Henry, une dizaine de projets coopératifs dans le champ artistique ou culturel, se réfèrent à la dynamique des Pôles Territoriaux de Coopération Économique (PTCE).

Les PTCE "culture" décryptés par Philippe Henry

Un Pôle territorial de coopération économique (PTCE) a pour but d'organiser la coopération entre acteurs de l'économie sociale et solidaire (ESS), entreprises et collectivités. Les PTCE posent un cadre de mutualisation et de coopération économique sur un territoire donné. Des entreprises, des réseaux (associatifs) de l'ESS associés à des PME socialement responsables, des collectivités locales, organismes de formation... mettent ainsi en œuvre une stratégie commune et continue au service de projets économiques innovants de développement local durable. Les Nouveaux Commanditaires. La Nacre: ACTES DE LA RENCONTRE SUR LA REFORME TERRITORIALE. Mercredi 08 avril 2015 11:32 Categorie : Politiques publiques Le 8 janvier 2015 La Nacre a organisé une rencontre professionnelle intitulée : " La réforme territoriale : quelle place pour la culture dans la recomposition des territoires ?

La Nacre: ACTES DE LA RENCONTRE SUR LA REFORME TERRITORIALE

". Les actes présentés ici reprennent l'ensemble des interventions de la journée. Cette rencontre s'est déroulée au CCVA de Villeurbanne le jeudi 8 janvier 2015.Elle a réuni quelque 500 personnes. Cette rencontre s'inscrivait dans le contexte de la réforme territoriale, actuellement menée par le gouvernement, sous forme de trois projets de loi, l'objectif était d'aborder les différents impacts de ces changements administratifs sur la gouvernance des politiques culturelles. Télécharger les actes de la rencontre Lors de cette journée, plusieurs élus se sont exprimés sur cette réforme, retrouvez ci-dessous leur intervention: (Par ordre d'intervention) Intervention_Farida_Boudaoud_Reforme_Territoriale_Janvier_2015.pdf.

Le centre de ressources du développement territorial. «Il y a des discours sur la banlieue qui victimisent et dépolitisent» Les sociologues, Michel Kokoreff et Didier Lapeyronnie, spécialistes des quartiers populaires, publient cette semaine au Seuil un essai, Refaire la cité, où ils expliquent que l'exclusion actuelle des banlieues est de nature politique.

«Il y a des discours sur la banlieue qui victimisent et dépolitisent»

Ils plaident, entre autres solutions d'urgence, pour un développement de l'empowerment à la française. Une démocratie participative s'appuyant sur les habitants de ces quartiers à qui l'on a trop longtemps coupé le droit à une parole autonome. A lire aussi notre événement «Banlieues, les solutions logent chez l'habitant» Alors que les indicateurs sociaux sont au plus bas, que les banlieues ont été particulièrement frappées par la crise, vous expliquez dans votre livre que la crise des banlieues est avant tout de nature politique… Didier Lapeyronnie.Le fond du problème nous semble être de nature politique.

Territoires et réseaux. Cette thématique regroupe : - Un panorama de 17 tendances structurantes à l’horizon 2030 (chapitre 4 du rapport Vigie 2013) - Plus de 160 articles et notes d’analyse prospectives produits depuis 1975 - Une trentaine de notes de veille portant sur des signaux faibles et faits porteurs d’avenir collectés depuis 2006 - Plus de 750 actualités du futur, références et analyses bibliographiques portant sur des événements ou des publications à caractère prospectif repérées depuis les années 1960.

Territoires et réseaux

Analyse, bibliographie prospective, Livre, 10 juin 2015 Future Crimes. Nouvelle organisation territoriale de la République : le deuxième volet de la réforme territoriale devant le Sénat - Sénat. Première lecture au Sénat (16 décembre 2014 - 27 janvier 2015) Au cours de sa séance du 27 janvier 2015, le Sénat a adopté, avec modifications, en première lecture, le projet de loi portant nouvelle organisation territoriale de la République, sur le rapport de Jean-Jacques HYEST (UMP - Seine-et-Marne) et René VANDIERENDONCK (Soc - Nord), fait au nom de la commission des lois.

Nouvelle organisation territoriale de la République : le deuxième volet de la réforme territoriale devant le Sénat - Sénat

À l’initiative de Gérard LARCHER, Président du Sénat, une nouvelle procédure de vote solennel a été inaugurée à cette occasion. Le scrutin public s’est en effet déroulé salle des Conférences à l’issue des explications de vote sur le texte. Trois bureaux de vote ont ainsi été ouverts salle des Conférences. Ce texte a été adopté par 192 voix pour et 11 voix contre (scrutin public) après 10 jours de débats et plus de 70 heures de débat. Au total, plus de 1 250 amendements ont été déposés dont 1 051 amendements examinés en séance publique et 225 ont été adoptés. Examen en commissions au Sénat Travaux en commission. Fleur Pellerin signe le premier "Pacte pour la culture" avec la Ville de Clermont-Ferrand. Développeurs territoriaux. La gauche face au gros chagrin du Grand Paris.

Une ville faite pour les garçons. Nos espaces urbains sont construits pour tous, pensez-vous ?

Une ville faite pour les garçons

Il n'en est rien. Dès le plus jeune âge, tout est fait pour y favoriser la présence des garçons, affirme le géographe Yves Raibaud. A la veille des élections municipales, il propose aux élu(e)s des actions concrètes. À Paris, Toulouse, Bordeaux et Montpellier, les garçons sont les usagers majoritaires de la ville. C’est ce que montrent plusieurs études que nous avons menées entre 2010 et 20131 sur les équipements publics culturels ou de loisirs pour les jeunes. Décentralisation : l'Assemblée doit retisser ce que le Sénat a défait. Décentralisation : l'Assemblée doit retisser ce que le Sénat a défait.

Le budget fantôme de la métropole du Grand Paris. Métropoles : la moitié des élus désignés au suffrage universel direct.