background preloader

Neuro

Facebook Twitter

Mémoire. Dossier réalisé en collaboration avec le Pr. Francis Eustache, Directeur de l'unité Inserm-EPHE-UCBN U1077 "Neuropsychologie et neuroanatomie fonctionnelle de la mémoire humaine" – Octobre 2014 La mémoire repose sur cinq systèmes de mémoire © Inserm, G. Auzias/S. Baillet/O. Cette représentation de neuro-imagerie est un exemple de la technique dite de recalage interindividuel guidé par les sillons (DIffeomorphic Sulcal-based COrtical ou DISCO).

La mémoire se compose de cinq systèmes de mémoire impliquant des réseaux neuronaux distincts bien qu’interconnectés : La mémoire de travail (à court terme) est au cœur du réseau. Cet ensemble complexe est indispensable à l’identité, à l’expression, au savoir, aux connaissances, à la réflexion et même à la projection de chacun dans le futur. Comprendre notre cerveau pour comprendre nos décisions et nos actions. Lors des nombreuses recherches en neuromarketing, il a été démontré que nous avions 3 cerveaux, et que l’un d’eux est le vrai décideur, celui qui va déterminer l’action.

Comprendre notre cerveau pour comprendre nos décisions et nos actions

C’est ce cerveau qu’il faut activer, pour stimuler une action et donc influencer, comprenons d’abord quels sont ces 3 cerveaux, et comment ils sont utilisés : LE NEOCORTEX: C’est la partie qui pense et qui réfléchit de façon rationnelle. Il représente la conscience, la capacité symbolique (capacité de remplacer certaines choses par d’autres), le langage, base de la pensée abstraite. Seul le cortex a cette capacité : c’est pour lui un moyen de gérer les autres cerveaux plus anciens. LE CERVEAU LIMBIQUE: C’est la partie qui ressent et qui est liée eux émotions. En étroite relation avec les centres des pulsions et des émotions, c’est le centre physiologique des émotions et donc le système dominant de l’affectivité.

Voici les principales lois physiologiques attribuées par les biologistes au cerveau limbique: Le cerveau pour allié en classe ? - Apprendre à l'horizon 2035. Neuroscience : les trois cerveaux. Quoi de neuf depuis Mc Lean et Laborit ?

Neuroscience : les trois cerveaux

Rien de significatif, semble-t-il, mais il est bon de se faire une piqüre de rappel et de se demander pourquoi une meilleure connaissance de la structure mentale de l’humain, mise en évidence par ces deux neurobiologistes, ne pourrait déboucher sur une nouvelle façon de gérer la société ? Autrement dit, anticiper pour éviter le pire. Le Professeur Henri Laborit ( 1914 - 1995 ), inventeur des premiers neuroleptiques, a développé la théorie des trois cerveaux, initiée par son contemporain américain Paul D MacLean. Revisitons ensemble cette théorie bien connue des spécialistes et peu contestée. La seule raison d’être d’un être, c’est d’être, c’est à dire de maintenir sa structure, de se maintenir en vie. Ce système nerveux, commandé par le cerveau, va agir sur l’environnement avec pour but principal la survie.

On trouve un premier cerveau que Mc Lean a appelé le cerveau reptilien. Carte mentale de notre cerveau. Comment le cerveau s’adapte à toutes les situations? 02.06.2014 - Communiqué Neurosciences, sciences cognitives, neurologie, psychiatrie © CC BY-SA 2.0 by ZeroOne Lorsque l’on est face à une situation incertaine, changeante voire nouvelle, notre cerveau opte, après un moment de réflexion, pour une solution plutôt qu’une autre.

Comment le cerveau s’adapte à toutes les situations?

C’est le raisonnement par lequel l’Homme s’adapte à de telles situations, que vient de décrypter l’équipe d’Etienne Koechlin, directeur du laboratoire de Neurosciences Cognitives (Inserm/ENS). Les chercheurs ont découvert l’algorithme du cortex cérébral préfrontal permettant à l’Homme de raisonner pour s’adapter à ce type de situation grâce à deux processus distincts. Les résultats sont publiés dans la revue Science Express le 29 mai 2014. La prise de décision a lieu grâce à l’activité d’une zone cérébrale du lobe frontal appelée cortex préfrontal. L’étude révèle le rôle clé joué par deux régions. Le fonctionnement du cortex préfrontal est massivement altéré dans les maladies neuropsychiatriques. Passionnant : les neurosciences de l'imagination. Le neuroscientifique Andrey Vyshedskiy nous explique comment fonctionne l’imagination du point de vue des neurosciences.

Passionnant : les neurosciences de l'imagination

Vous allez enfin comprendre comment notre cerveau peut-il produire une image de quelque chose que nous ne connaissons pas ? Découvrez les 5 âges de notre cerveau en 2 minutes. Cerveau. Images séquentielles pour chronologie. Guide de survie du prof face aux élèves dys. Outils pour les intervenants. PSY COGNITIVE.

Anatomie du cerveau. Neuropsychologie. Neuro sciences. Boostez votre mémoire en 15 leçons - Journal du Net Management. David Servan-Schreiber - Le cerveau emotionnel. Vaincre la fatigue synaptique - Stress et Sommeil. Par Bruno Lacroix (Suite de l'article paru dans le numéro de mars) Augmenter et potentialiser les catécholamines 3.

Vaincre la fatigue synaptique - Stress et Sommeil

Importance des membranes (oméga-3) Un des effets majeurs d'une déficience en oméga-3 est la diminution de la neurotransmission des neuromédiateurs et, plus spécialement, de la dopamine sur le lobe préfrontal. L'utilisation d'huiles riches en DHA a pour conséquence l'augmentation de la sensibilité des récepteurs post-synaptiques des neurotransmetteurs, donc une meilleure signalisation des neuromédiateurs 1. L'enseignement/didactique/pédagogie.