background preloader

Controverses scientifiques

Facebook Twitter

La cartographie des controverses - Documentation. Auteurs de l'expérimentation : Marie-France Kienlen (professeur d’histoire-géographie), Frédéric Quieti (professeur d’histoire-géographie), Gabrielle Reymann (Professeur documentaliste) et Marie-Madeleine Heitz (professeur documentaliste) Etablissement d'exercice : Lycée Camille See - Colmar Titre : La cartographie des controverses, un nouveau souffle pour l'ECJS ? Date de création du scénario : Expérimentation réalisée en 2013-2014 Niveau de la classe : Terminale Disciplines impliquées : Histoire géographie - éducation civique Cadre pédagogique : Cours Outils utilisés : postes informatiques ; CDI Usage des TICE : oui Description de l’activité : La complexité et l’incertitude du monde dans lequel nous vivons nous incitent à nous informer sur de nombreuses controverses scientifiques, techniques qui ont une incidence sur notre vie quotidienne.

Faut-il encore consommer du poisson quand on considère les conditions d’élevage et le niveau de pollution des cours d’eau ? Les controverses scientifiques : 1GA/GB/GC. La cartographie des sources au service de l'étude de sujets de controverses. 4e temps : en classe Discussion orale : la question est-elle tranchée + avis personnel sur la question.

La cartographie des sources au service de l'étude de sujets de controverses

Prolongement possible mais qui, faute de temps, est resté sur le papier : Rédaction d'une synthèse pour chaque site pour commenter le scoop.it en confrontant les points de vue via un pad. Controverses scientifiques : definition. A quoi servent les controverses scientifiques? La science se nourrit des controverses qui apparaissent à chacune de ses avancées majeures.

A quoi servent les controverses scientifiques?

Historiquement, elles ont probablement toujours existé car elles surgissent dès que la démarche scientifique bouscule les connaissances établies. Les exemples célèbres pullulent si l’on remonte au 16ème siècle avec Copernic qui met le Soleil et non la Terre au centre de l’univers connu à l’époque. Suivent Galilée, Pascal, Newton, Darwin ou Pasteur. Tous ont dû se battre pour imposer leurs résultats. Plus près de nous, Einstein s’est opposé à Bohr sur la mécanique quantique. A quoi servent les controverses scientifiques? Les controverses scientifiques existent depuis que la science existe.

A quoi servent les controverses scientifiques?

Comme l’a souligné le philosophe Heinz Wismann lors de l’université d’été organisée par l’Institut des hautes études pour la science et la technologie (IHEST) en juillet 2013, sans les controverses scientifiques, la science ferait du sur-place. Et nous penserions toujours que la Terre est plate et que le Soleil tourne autour d’elle. Avec le temps, la science tranche les controverses qui naissent en son sein. Mais il faut du temps. Par exemple, il a fallu près de 50 ans pour vérifier que le fameux boson de Higgs existe bien.

Le phénomène de « déconfinement » des controverses scientifiques a été analysé par le sociologue Cyril Lemieux. Comment définir une controverse scientifique par rapport à un débat ou à une polémique ? Les grandes controverses scientifiques. Auteur(s) : CollectifParution : 04 février 2014 ; prix indicatif : 14.5 € Editeur : Editions Dunod10720 lectures Feuilleter un extrait.

Les grandes controverses scientifiques

Les plus grandes controverses scientifiques. Aller au contenu principal Dans ce nouveau hors-série de La Recherche, plongez au coeur des grandes controverses qui ont agité la science au cours des siècles.

Les plus grandes controverses scientifiques

Terre et Univers. Notre conception du monde n'a cessé d'être bouleversée, depuis le XVe siècle, par des révolutions scientifiques qui ont ébranlé les dogmes. De l'héliocentrisme à la relativité générale, cela a engendré des affrontements mémorables. Les anciens s'arc-boutèrent, selon les époques, sur l'idée d'une Terre au centre du monde, composée de masses rocheuses immobiles, et d'un Univers fini. Homme et vivant. Maths et matière. Dossier OuvrirFermer Et aussi...

Et aussi... Forccast. Age de la terre : Atelier 1b : Age de la Terre – Enseignement Scientifique. Animé par : Hubert Krivine EC honoraire physique, ParisRénald Estavoyer Formateur académique de SVT – académie de Créteil Documents : Cet atelier comprendra deux temps : une mise au point relative à l’évolution des idées concernant l’âge de la Terre au cours de l’histoire des sciences puis un travail sur des ressources pour la formation des enseignants.

Atelier 1b : Age de la Terre – Enseignement Scientifique

Le premier temps de l’atelier permettra de comprendre que l’étude de l’histoire de la détermination de l’âge de la Terre a un double intérêt. 1) Une application de la méthode scientifique. 2) Le résultat n’est pas qu’un chiffre plus précis qui ne regarderait que les physiciens. Dans un second temps, seront proposés et mis au débat des ressources historiques, pédagogiques et didactiques ainsi que des éléments de réflexion pour la formation autour de l’histoire de l’âge de la Terre. La Terre, le temps et l'histoire. L'audace sied à l'âge mûr.

La Terre, le temps et l'histoire

En 1767, un jeune sexagénaire entreprend d'établir l'ancienneté de la Terre et des planètes. Il a l'idée inédite de recourir à l'expérience. Selon la description plaisante, et figurée, de son secrétaire, il emploie dans ses forges bourguignonnes « le ministère de quatre ou cinq jolies femmes à la peau douce ». Celles-ci tiennent « tour à tour dans leurs mains délicates » des globes « de toutes sortes de matières et de toutes sortes de densités » qui ont été préalablement portés au rouge. Histoire des sciences et nos autour de l age de la terre dans le programme d es. Quel âge a la Terre ? Vincent Deparis Maison des Sciences de l'Homme - Alpes, Grenoble Emmanuelle Cecchi Benoît Urgelli ENS Lyon / DGESCO Résumé. RA19 Lycee G 1e ES T3 Controverse Helio geo 1207063. Planet-Terre. Critères de votre recherche Il y a 13 éléments qui correspondent à vos termes de recherche.Avez-vous trouvé ce que vous cherchiez ?

Planet-Terre

La terre dans l'univers. A quelle vitesse l'univers s'étend-il? La «controverse» continue. Les astrophysiciens savent depuis 90 ans que l'univers s'étend, et ils tentent depuis de mesurer la vitesse exacte de cette expansion.

A quelle vitesse l'univers s'étend-il? La «controverse» continue

Mais différentes méthodes produisent des résultats différents, forçant les scientifiques à se demander si leur théorie du cosmos est solide. Dans les années 1920, les astrophysiciens Georges Lemaître et Edwin Hubble ont découvert que l'univers était en expansion, au lieu d'être un terrain calme et borné. En 1998, deux équipes de chercheurs ont découvert que le rythme de cette expansion s'accélérait avec la distance, et que l'univers était rempli d'une mystérieuse «énergie noire» causant cette accélération, depuis 14 milliards d'années.

Ils ont gagné le prix. A quelle vitesse l'univers s'étend-il? La "controverse" continue. Les astrophysiciens savent depuis 90 ans que l'univers s'étend, et ils tentent depuis de mesurer la vitesse exacte de cette expansion.

A quelle vitesse l'univers s'étend-il? La "controverse" continue

Mais différentes méthodes produisent des résultats différents, forçant les scientifiques à se demander si leur théorie du cosmos est solide. Dans les années 1920, les astrophysiciens Georges Lemaître et Edwin Hubble ont découvert que l'univers était en expansion, au lieu d'être un terrain calme et borné. En 1998, deux équipes de chercheurs ont découvert que le rythme de cette expansion s'accélérait avec la distance, et que l'univers était rempli d'une mystérieuse "énergie noire" causant cette accélération, depuis 14 milliards d'années. Ils ont gagné le prix Nobel en 2011.

Univers multiples : l'hypothèse folle de Stephen Hawking avant sa mort. La dernière étude de l'astrophysicien britannique Stephen Hawking portait sur les univers multiples. Un concept controversé, popularisé par la science-fiction, selon lequel notre univers ne serait qu'un parmi d'autres. "Nous ne sommes pas cantonnés à un univers unique mais nos découvertes montrent que les univers possibles sont beaucoup moins nombreux" que ce que pensent certains chercheurs, avance Stephen Hawking dans cet article publié cette semaine dans le journal High Energy Physics.Le scientifique de l'université de Cambridge, décédé à l'âge de 76 ans le 14 mars, était devenu une personnalité mondialement connue. L'idée des univers multiples émerge d'une théorie suggérant qu'à sa création, lors du Big Bang, le cosmos a subi une expansion fulgurante.