background preloader

Engagement social

Facebook Twitter

Marketing & secteur caritatif. Replacer la cohésion de ses salariés au cœur de ses préoccupations : une nécessité du monde digital ! Il n’y a pas si longtemps encore, le rassemblement autour des valeurs fortes de l’entreprise, la nécessité de créer des liens constructifs et durables entre tous les collaborateurs étaient propres aux grandes entreprises, appelées à maîtriser scrupuleusement leur image et leur réputation.

Replacer la cohésion de ses salariés au cœur de ses préoccupations : une nécessité du monde digital !

Mais depuis l’avènement des réseaux sociaux, toute entreprise, TPE, ETI comme PME, doit replacer la cohésion de ses salariés au cœur de ses préoccupations. La Banque alimentaire lance sa plateforme en ligne de dons de proximité. DOSSIER : La RSE, c’est aussi une affaire de DAF ! Développement durable oblige, l’entreprise doit désormais intégrer les enjeux environnementaux et sociaux dans son business model.

DOSSIER : La RSE, c’est aussi une affaire de DAF !

Les normes internationales du travail. Depuis 1919, grâce à sa structure tripartite qui réunit les gouvernements, les employeurs et les travailleurs de ses Etats membres, l’OIT a mis au point un système de normes internationales sous forme de conventions et de recommandations internationales.

Les normes internationales du travail

The Business Case for B Corps, Part 2. The movement is growing.

The Business Case for B Corps, Part 2

Fast. 1,400+ B Corps worldwide. And, the community is partnering together in incredible ways. Sustainable Harvest, for example, a global coffee importer focused on building relationships with farmers, is selling a new coffee, using a 100 percent B Corp supply chain. (More on that story coming soon.) More and more business owners are realizing the value of the B Corp model. The Role of Business in Collective Impact. Business leaders acknowledge that excellent public education in the United States is critical to social equity, as well as economic growth and shared prosperity.

The Role of Business in Collective Impact

More than half of business leaders surveyed recently by the US Competitiveness Project at Harvard Business School believe that education-related issues are both a cause of and a remedy to limited economic mobility in the United States; almost 40 percent see changes in education as a way to address increasing poverty. They recognize that young people impacted by poverty must receive a high-quality education to realize their potential. Poverty’s negative impact on student performance is well-established. As illustrated below, there is a strong relationship between a school’s average standardized test scores and the percentage of students in that school eligible to receive free or reduced-price lunch, a measure of poverty. Mentoring Benefits Youth and Business Alike. Entreprises : entre RSE et rémunération.

Gmail - Free Storage and Email from Google. L’entreprise citoyenne : une question d’urgence. LE MONDE ECONOMIE | | Par André Coupet (Associé du cabinet de conseil en stratégie Paris Montreal Conseil) par André Coupet, associé du cabinet de conseil en stratégie Paris Montréal Conseil Le ministre de l’économie, Emmanuel Macron, et le premier ministre, Manuel Valls, déclarent volontiers qu’ils aiment l’entreprise.

L’entreprise citoyenne : une question d’urgence

«Pour un mécénat performant», Idées. Les centaines de millions de travailleurs ignorés des multinationales. Une étude réalisée pour le compte de la Confédération syndicale internationale (CSI), portant sur 50 multinationales américaines, européennes et asiatiques, estime que celles-ci emploient de fait, derrière les chiffres officiels, pas moins de 116 millions de personnes dans le monde entier.

Les centaines de millions de travailleurs ignorés des multinationales

Seulement 6% d’entre elles sont des salariés directs des entreprises concernées. Les 94% restantes sont reléguées dans la pénombre de leurs chaînes d’approvisionnement, parmi les fournisseurs et sous-traitants, souvent avec des salaires bien moindres et des conditions de travail au rabais. Avec environ 160 000 employés en France et 381 227 au niveau mondial, Carrefour est déjà l’un des plus importants employeurs privés de la planète. Mais en réalité, si l’on tient compte de la main d’œuvre des divers fournisseurs et sous-traitants du groupe, l’effectif de Carrefour devrait plutôt être évalué à ... 3,3 millions de personnes.

« Travailleurs invisibles » : Carrefour, Tesco et Walmart épinglés par la Confédération syndicale internationale. Par Mathieu Viviani Audits défaillants, bas salaires, mauvaises relations avec les syndicats locaux : la gestion de la chaîne de sous-traitance des géants mondiaux de la grande distribution Carrefour, Tesco et Walmart est loin d’être exemplaire.

« Travailleurs invisibles » : Carrefour, Tesco et Walmart épinglés par la Confédération syndicale internationale

C’est ce que montre le dernier rapport de la Confédération syndicale internationale intitulé « Scandale. Dans les chaînes d’approvisionnement globales de 50 entreprises mondiales ». Comment le Big Data peut rendre l'Entreprise plus Durable ? Le Big Data est probablement la prochaine révolution dans la gestion des entreprises.

Comment le Big Data peut rendre l'Entreprise plus Durable ?

Collecter et utiliser les données au sein de systèmes intégrés intelligents, capables de faire des prédictions, de dégager des espaces d’optimisation : voilà l’idée du Big Data. Mais comment cela peut-il contribuer à rendre les entreprises plus durables ? Éléments de réponse. Une supply chain plus durable grâce au Big Data On sait qu’aujourd’hui, notamment pour les grandes entreprises, la supply chain est un élément crucial des politiques de développement durable. Concrètement, prenons l’exemple d’une entreprise de la distribution agro-alimentaire. L’étude Accenture « Big Data analytics in supply chain » a ainsi montré que l’utilisation du Big Data dans la supply chain permet d’améliorer la capacité des fournisseurs à mieux réagir aux besoins des entreprises, d’améliorer la réactivité et l’interactivité de l’ensemble de la chaine de production.

Dirigeant responsable : les conseils d’Henri Lachmann, RSE.