background preloader

Sur et contre l'islamisme

Facebook Twitter

"J’ai vu mon pays se laisser surprendre par une évolution tout à fait inattendue et cela a détruit un Etat, un corps social à toute vitesse.

On croit que les sociétés sont solides, mais pas du tout : au moindre choc, tout part en éclats. Je l’ai vu. En face de l’islamisme, les valeurs de la raison s’effondrent comme un château de cartes. Les gens se disent : le progrès, ça nous a menés à quoi ? A polluer la Terre ? A remplacer les relations humaines par le droit ? Ils sont malheureux dans ce système. Les Lumières se sont éteintes. L’Occident doit faire une nouvelle révolution. Mais qui ferait des lois supranationales ? A qui profite le printemps Arabe - Arte - Documentaire 2014.

Salafisme en Europe - Arte - documentaire 2015. La charia avant les boeufs (Belgique) - 6 nov 2012 - RTBF. À la Barbe du Paradis (Belgique) - déc 2012 - RTBF. Salafisme en Tunisie - Femmes portant le niqab - 2015. Tunisie - La tentation du Jihad - 2015 - Arte. Daech : cinq films pour comprendre, à voir sur Télérama.fr - Dossier. Pour contribuer à la réflexion après les attentats du 13 novembre 2015. Suite à la vague d'attentats du 13 novembre dans le Xe et XIe arrondissement de Paris et à Saint-Denis, comme après ceux des 7 et 8 janvier 2015 contre la rédaction du journal satirique Charlie Hebdo et contre un magasin casher à Paris, nous proposons une sélection de ressources universitaires publiées par des spécialistes de géographie et de géopolitique pour contribuer à l'analyse.

Nous avons privilégié les ressources en ligne, en accès libre ou via le portail cairn.info. Les ressources les plus récentes sont mises en avant. Si les auteurs sont majoritairement des géographes et des géopoliticiens, ils peuvent être aussi des politistes, anthropologues, sociologues, historiens. Nous commençons par une sélection de documents clefs. Djemila Benhabib - Cher(e) étudiant(e) de Sciences Po, aie le courage d'être une femme libre !

Cher étudiant de Sciences Po, Le 20 avril dernier, tu as organisé (par simple bonté?)

Djemila Benhabib - Cher(e) étudiant(e) de Sciences Po, aie le courage d'être une femme libre !

Une journée pour célébrer le voilement des femmes avec une tranquillité d'âme déconcertante. Il s'agit là de l'enfermement de ma fille, de celui de ma mère, du mien, ainsi que de celui de millions de femmes à travers le monde.

Belgique

Tariq Ramadan annonce son admission à l’Union mondiale des savants musulmans, un groupe sélect d’exégètes présidé par le guide spirituel des Frères Musulmans. (vidéo de 10:02 à 10:08) Image extraite d’une vidéo tournée lors de l’inauguration en janvier 2012 du centre de recherche sur la charia dirigé par Tariq Ramadan (à droite) au Qatar.

Tariq Ramadan annonce son admission à l’Union mondiale des savants musulmans, un groupe sélect d’exégètes présidé par le guide spirituel des Frères Musulmans

Le centre de Ramadan est intégré à la Qatar Foundation. Stephen Wood - Les origines de l'Etat Islamique - 2014. Martin Thomas - Sur la manifeste classique de l'islam politique - 2011. Les trois terreaux du terrorisme islamiste. International Voici les trois points qui en sont à la base : le salafisme, le wahhabisme et les Frères musulmans.

Les trois terreaux du terrorisme islamiste

Le salafisme Tout est finalement une question de généalogie dans l’islam. Ainsi, le salafisme est un des nombreux (mais important de par son influence, notamment en Belgique) courants sunnites. Pour rappel, le sunnisme est la branche majoritaire de l’islam qui s’oppose au chiisme en ce qu’il considère que la source du droit et de la loi provient exclusivement du Coran, de la Sunna (la Tradition des premiers siècles) et des principes de l’union communautaire fixés aux IXe et Xe siècles. Olivier Roy - Le djihadisme est une révolte générationnelle et nihiliste - nov 2015. Par Olivier Roy, politologue spécialiste de l’islam La France en guerre !

Olivier Roy - Le djihadisme est une révolte générationnelle et nihiliste - nov 2015

Peut-être. Mais contre qui ou contre quoi ? Daech n’envoie pas des Syriens commettre des attentats en France pour dissuader le gouvernement français de le bombarder. Daech puise dans un réservoir de jeunes Français radicalisés qui, quoi qu’il arrive au Moyen-Orient, sont déjà entrés en dissidence et cherchent une cause, un label, un grand récit pour y apposer la signature sanglante de leur révolte personnelle. Gilles Kepel: «Le 13 novembre? Le résultat d'une faillite des élites politiques françaises» Au lendemain des attentats du 13 novembre, un message de revendication était diffusé sur le Net par la voix d'un converti français.

Gilles Kepel: «Le 13 novembre? Le résultat d'une faillite des élites politiques françaises»

«Rhétorique pseudo-islamique à la sauce des banlieues populaires françaises», réagit aussitôt Gilles Kepel. Politologue et sociologue, Gilles Kepel est internationalement reconnu comme l'un des meilleurs spécialistes du discours djihadiste et de l'islam en France. Paul Berman - Il n’y a pas de causes sociales au djihadisme - nov 2015. Nous, les modernes, croyons en la doctrine des « causes profondes », selon laquelle de fortes pressions sociales sont toujours à l’origine de la rage meurtrière, mais les poètes de l’Antiquité ne voyaient pas les choses de cette manière.

Paul Berman - Il n’y a pas de causes sociales au djihadisme - nov 2015

Ils considéraient la rage meurtrière comme un trait constant de la nature humaine. Ils pensaient, comme l’a écrit André Glucksmann, que « le principe destructeur nous habite ». Ou alors ils attribuaient cette fureur à des dieux irascibles dont les motivations, emportées et fantasques, ne nécessitaient aucune explication. Pour les poètes, n’importe qui était susceptible de plonger dans une rage meurtrière – un peuple vaincu, une femme blessée ou une victime des dieux. Yann Mens - Pourquoi devient-on jihadiste - nov 2015. Les grands groupes jihadistes sont formés de militants et de combattants de générations différentes, même si la plupart d'entre eux, activité militaire oblige, sont jeunes.

Yann Mens - Pourquoi devient-on jihadiste - nov 2015

Au sommet, on trouve des vétérans qui ont parfois été actifs sur plusieurs fronts (Afghanistan, Algérie, Tchétchénie, Somalie, Yémen…). Mais d'autres leaders n'ont connu qu'une zone de guerre, à l'instar d'Abou Bakr al-Baghdadi, calife autoproclamé de l'État Islamique le 29 juin 2014 et qui s'est engagé dans le jihadisme en Irak en 2003, au moment de l'occupation américaine.

Sur le plan politique, ce radicalisme religieux se traduit par l'affirmation que la voie armée est la seule légitime et efficace pour parvenir à leur projet, la voie de l'islamisme légal leur apparaissant sans issue face à des régimes souvent dictatoriaux, voire contraire à leur conception de la foi. Mathias Enard : « La mixité ne va jamais de soi » - nov 2015. Le Prix Goncourt 2015 a été décerné à Mathias Enard pour un livre, Boussole (Actes Sud), dans lequel l’Orient et l’Occident se nourrissent l’un l’autre, s’entremêlent, se répondent, se complètent, s’enrichissent, finissent presque par se confondre.

Mathias Enard : « La mixité ne va jamais de soi » - nov 2015

Un discours plutôt à contresens, que celui de cet amoureux du monde arabe et perse, étant donné le climat politique actuel… Le Temps: La Syrie est à feu et à sang, l’Irak est en miettes, Paris est en deuil… Votre distinction par le Goncourt est-elle comme une ultime récompense avant qu’on tire le rideau sur une époque? Mathias Enard: Ce n’est pas le monde d’hier que je décris, même si mon livre donne aussi à voir un côté un peu crépusculaire et mélancolique.

Michael Walzer - Nous devons mener une guerre idéologique - nov 2015. Pour nous Américains, c’est comme si nous étions en France.

Michael Walzer - Nous devons mener une guerre idéologique - nov 2015

La télévision, que nous ne quittons plus, diffuse un discours répétitif, souvent banal, mais les interviews des Parisiens dans la rue nous rappellent ce que nous vécûmes le 11 septembre 2001. Oui, nous sommes au courant pour les Russes morts dans le Sinaï, les Libanais morts à Beyrouth, les Irakiens, les Nigérians, les Afghans, les Libyens. Et les Syriens, en Syrie et en mer. Nous avons appris à pleurer la perte d’étrangers. Mais pour des raisons que nous comprenons sans les comprendre tout à fait, les Français ne sont pas des étrangers. La France, l’Amérique, sont-elles en guerre avec l’Etat islamique (EI) ? Djemila Benhabib « Le débat intellectuel sur l’idéologie islamiste est un grand manque en France. L’essayiste Djemila Benhabib doit être écoutée dans tous les pays qui sont les siens, estime Boualem Sansal : l’Algérie « abêtie et ensanglantée par la barbarie islamiste », la France que « le terrorisme djihadiste visite d’une saison l’autre » et le Canada où semble s’« exalter la libido retorse des islamistes ».

Djemila Benhabib « Le débat intellectuel sur l’idéologie islamiste est un grand manque en France

L’écrivain célèbre signe la préface d’Après Charlie (1), dernier ouvrage de Djemila Benhabib. Amie de Charb depuis que ce dernier lui a remis le prix international de la laïcité, en 2012, l’intellectuelle engagée n’en finit pas de compter les morts autour d’elle, ici et de l’autre côté de la Méditerranée. En quittant l’Algérie, en 1994, vous pensiez laisser derrière vous les questions liées à l’islam et à l’islamisme ? DJEMILA BENHABIB C’était effectivement mon objectif principal. Mes parents étaient des figures publiques, des communistes menacés par les islamistes. Alain Bertho - "La répression, ce sont les pompiers, mais il faut trouver la source de l’incendie". Basta ! : Le profil de ces jeunes Européens qui se radicalisent, qui partent en Syrie rejoindre le « califat » de l’État islamique ou aspirent à le faire, et qui sont prêts à mourir en « martyrs », continue de susciter soit l’incompréhension totale, soit la simplification extrême, et en tout cas un sentiment d’impuissance.

Comment, de votre côté, les analysez-vous ? Alain Bertho [1] : Même si les chiffres varient d’une estimation à l’autre, on peut affirmer que la France est le pays européen qui a le plus gros contingent sur place. Je rappelle que les volontaires étrangers de Daech viennent de 82 pays dans le monde. Mais notre pays entretient un rapport particulier avec l’épicentre géopolitique du chaos. Il n’y a pas de profil type pour ceux qui partent en Syrie, hormis leur jeunesse. Le Monde - L’inquiétante expansion du salafisme en France - nov 2015. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Cécile Chambraud C’est devenu presque un automatisme : après chaque attentat, le gouvernement pointe du doigt la frange salafiste de l’islam. « Oui, nous avons un ennemi, et il faut le nommer : c’est l’islamisme radical.

Et un des éléments de l’islamisme radical, c’est le salafisme », a lancé Manuel Valls lors de la séance de questions à l’Assemblée nationale, mercredi 18 novembre. Le salafisme est « souvent l’antichambre de la radicalisation, et la radicalisation, elle peut conduire au terrorisme », affirmait le premier ministre en juin, après la décapitation d’Hervé Cornara par Yassin Salhi à Saint-Quentin-Fallavier, en Isère. Kamel Daoud - L’Arabie saoudite, un Daesh qui a réussi - Nov 2015. Photo Daesh noir, Daesh blanc. Le premier égorge, tue, lapide, coupe les mains, détruit le patrimoine de l’humanité, et déteste l’archéologie, la femme et l’étranger non musulman. Le second est mieux habillé et plus propre, mais il fait la même chose. Sophie Bessis & Mohamed Harbi - « Nous payons les inconséquences de la politique française au Moyen-Orient »

Soyons réalistes, demandons l’impossible, clamaient dans les rues de Paris les utopistes de mai 1968. Etre réaliste aujourd’hui, c’est réclamer à ceux qui gouvernent d’aller aux racines de ce mal qui, le 13 novembre, a tué au moins 129 personnes dans la capitale française. Elles sont multiples, et il n’est pas question d’en faire ici l’inventaire. Nous n’évoquerons ni l’abandon des banlieues, ni l’école, ni la reproduction endogamique d’élites hexagonales incapables de lire la complexité du monde. Nous mesurons la multiplicité des causes de l’expansion de l’islamisme radical. Comme nous savons à quel point l’étroitesse des rapports entretenus dans tout le monde arabe entre les sphères politique et religieuse a pu faciliter son émergence, nous n’avons aucune intention simplificatrice. Sur l’islamisme d’abord. Le djihadisme est avant tout l’enfant des Saoud et autres émirs auxquels elle se félicite de vendre à tour de bras ses armements sophistiqués.

Kamel Daoud, une plume contre l’obscurantisme. L’écrivain algérien, lauréat du Goncourt du premier roman 2015, prend fait et cause pour les femmes musulmanes. Il sera présent au Monde Festival le samedi 26 septembre, à l’Opéra Bastille. Son verbe est clair, lumineux. Fawzia Zouari - Au nom de Kamel Daoud. Kamel Daoud a décidé d’abandonner le journalisme suite à une tribune signée par un collectif d’intellectuels dans le Monde lui reprochant son «culturalisme», ses «clichés orientalistes», son «essentialisme», pour ne pas dire son islamophobie ; soit, à quelque détail près, les mêmes accusations qui lui ont valu d’être menacé de mort par les barbus de son pays.

Serge Hefez - Le djihadisme, une radicalisation adolescente - dec 2015. La démocratie face aux prêcheurs de haine  L'expulsion d'imams radicaux n'a pas attendu les massacres du 13 novembre. 40 prêcheurs de haine ont été expulsés depuis l'arrivée de la gauche, en 2012, Place Beauvau. Contre 15 sous Nicolas Sarkozy. Ce mouvement s'accélère. Reporter Sans Frontière - Daech - djihad contre les journalistes. J’ai été otage de l’État islamique. Daesh craint plus notre unité que nos frappes aériennes.

En tant que français et fier de l’être, je suis bouleversé, comme tout le monde, par les événements de Paris. Mais je ne suis ni surpris, ni incrédule. Je connais l’État islamique dont j’ai été l’otage pendant dix mois et j’ai une certitude : notre douleur, notre tristesse, nos espoirs, nos vies ne les touchent pas. Leur monde est à part. La plupart des gens ne connaissent les djihadistes de l’État islamique qu’à travers leurs documents de propagande. Moi, je les ai vus de l’intérieur. Marieme Helie Lucas - Secularism is a women's issue. Cologne attacks: “This is sexual terrorism directed towards women” First the Cologne police hid or ignored the appalling reality for days. Then politicians, community leaders, and the media — fearful of fanning anti-refugee sentiment — were accused of deliberately ignoring or downplaying the organized new year’s eve mass sexual assaults of hundreds of women by a mob of around 1,000 reportedly North African and Arab men, some of them asylum-seekers and undocumented migrants, gathered at the symbolic heart of the cosmopolitan, liberal West German city.

The nation’s public broadcaster, ZDF, was forced to apologize for waiting four days to report on the attacks that took place at the symbolic heart of the cosmopolitan, west German city. Communiqué du Collectif Libertaire Anti-Sexiste suite aux attentats du 13 novembre - Collectif Libertaire Anti-Sexiste. Mohamed Sifaoui : Criminaliser le salafisme et interdire les organisations liées aux Frères musulmans 2015. RELIGION - La communauté internationale et singulièrement les grandes démocraties, font preuve d'incohérence et manquent cruellement de courage dans le cadre de la lutte idéologique qui les oppose aux tenants du totalitarisme islamiste. Depuis plusieurs années, je plaide, malgré les cris d'orfraies, à la criminalisation de l'idéologie salafiste et à l'interdiction pure et simple des organisations s'inspirant de la pensée des Frères musulmans.

Ce double objectif devrait être celui de tout démocrate, attaché à la laïcité, qui aspire à vivre au sein d'une société apaisée où la violence et le terrorisme seraient bannis. Naïma Charaï - "Interrogeons-nous aujourd’hui sur les territoires où la République a tant reculé qu’elle a laissé les siens se tourner vers la folie, vers la barbarie, vers le fanatisme" Jean-Pierre Filiu - « Ne tombons pas dans le piège tendu par Daech » - nov 2015. Jean-Noël Jeanneney - Prenons garde à un nouveau Munich - nov 2015. Soit. C’est la guerre. Spécifique certes, dispersée, multiforme, insaisissable. La guerre pourtant, à coup sûr, avec son cortège d’horreurs. Mais, puisque le doute n’est plus permis, il n’est pas vain de s’interroger sur le passé de notre République, chaque fois qu’elle fut contrainte d’affronter des conflits armés, jusqu’au cœur d’elle-même.

Ecartons les précédents qui ne sont que d’apparence. Le Monde - Débat : faut-il intervenir en Syrie ? - dec 2015. Bruno Tertrais - « Nos interventions militaires ne sont pas la cause du terrorisme » - dec 2015. Zeynep Topalan - Governing gendered subjects through islamist discourses 2015. Ikhwan Info. Les preuves du financement saoudien de l’islamisation de l’université par l’UOIF. Jean-Christophe Moreau sur le Collectif contre l'islamophobie en France - 2014. Mounir Fatmi : «un monde qu'on ne veut pas voir» - nov 2015. Beyrouth… Paris… cessons de croire aux mensonges !, par Hicham Rouzzak.

Mimouna Hadjam - L'islamisme contre les femmes - 2004. Blog de Waleed Al-Husseini.

Boualem Sansal

Dominique de Villepin sur l'Etat islamique - 2014. Zineb El Rhazoui : "Il faudrait arrêter d'accepter que ces pleurnichards de la stigmatisation nous imposent leur standard" 2015. Ayaan Hirsi Ali - L’Europe doit prendre des mesures fortes pour combattre le cancer le l’islam radicalisé. Jean-Pierre Filiu : ce qu'ils veulent - 2015. Malek Boutih. Pierre Conesa : "On ne lutte pas contre le terrorisme avec des moyens militaires" - mars 2015. Dounia Bouzar. Ces jeunes qui se radicalisent. Fethi Benslama - « Pour les désespérés, l’islamisme radical est un produit excitant » Farhad Khosrokhavar : « Une Europe du djihadisme menace une Union mal coordonnée » Mona Eltahawy & Fatima Benomar - Institut du Monde Arabe - 2015.

Des femmes de culture musulmane critiquent Edwy Plenel - 2014. Femmes sans voile d'Aubervilliers - juillet 2015. Elles dénoncent le voile, l’assujettissement et le néo-communautarisme - été 2015. Hind Meddeb - C'est à l'islam de s'adapter à l'Europe. Karim Bey Smail - Je ne veux plus inspirer l'inquiétude et la peur à mes concitoyens. Mohammed Chirani s'adresse aux terroristes de l'EI - nov 2015. Rachid Barnat - Les dérives de l'islam de France - 2012. Mona Eltahawy : « Femmes musulmanes, il faut briser la barrière de la honte » Femmes et islam : le cri de colère de Malika Boussouf - Idées. Jeune Afrique - Maghreb : sur les routes du jihad - 2014.

Jeune Afrique - Algérie : fini le bikini, place au burkini - 2015. Fadela Amara : on a "acheté la paix sociale" dans les quartiers - nov 2015. Haoues Seniguer - Daech : "tenir ensemble les deux bouts de la chaîne" - nov 2015. Rapport IGEN 2004 - Manifestations d'appartenance religieuse dans les établissements scolaires. Rapport Stasi - 2003. Le Sénégal interdit la burqa, après le Cameroun, le Tchad et le Gabon - nov 2015. Port du voile islamique et établissement public : la CEDH donne raison à la France - nov 2015.

NB : "Ce nouvel arrêt de la cour de Strasbourg complète une jurisprudence jusqu’à présent constante, depuis une décision de la CEDH datant de 2004 et reconnaissant à la Turquie le droit d’interdire le port du voile à l’université." – genderofcolor

Réformisme & féminisme islamiques

Jean-François Bouthors - Les musulmans doivent prendre publiquement leurs distances avec l’islamisme - nov 2015. Association Québécoise des Nord Africains pour la Laïcité - Lettre ouverte à Françoise David - 2015. Le Monde - Pourquoi il ne faut pas confondre le salafisme et le takfirisme. Enquête. Ce que veut vraiment l’Etat islamique. Fewzi Benhabib : "Saint-Denis : ma ville à l'heure islamiste"

Ex-juge antiterroriste Marc Trévidic

UFAL - Nommer et agir - nov 2015. Sophia Aram : "Abdallah, féministe discret" Sophia Aram : "Chkoune Charlie ?" - mai 2015. Sophia Aram - Vendredi 13 - nov 2015. Samia Orosemane - Message aux Djihadistes - Merci de choisir une autre religion ! Samia Orosemane - La dernière caricature de Charlie hebdo :) - Arrêtez de paniquer ! Mehdi kabir- Tu laisse ta femme ou ta soeur sortir ainsi alor tu n'est pas un homme. Mehdi Kabir- 41- La désobéissance de la femme à son mari. IMAM MEHDI KHABIR : « MANGER DU PORC A UN IMPACT SUR DES COMPORTEMENTS SORDIDES ». La femme qui se refuse au lit conjugal. Sermon à Montpellier le jour des attentats de novembre à Paris : « le musulman est un géant endormi, et s’il se réveille, malheur à qui se trouve dans les parages… »