background preloader

Lacto-fermentation

Facebook Twitter

Lacto-fermentation - Mange des fleurs. Petit guide des aliments fermentés pour votre bien être | Reponses Bio Mag. Votre bien-être Aliments stars des naturothérapies, les légumes et boissons fermentés contribuent à renforcer votre santé en agissant essentiellement sur votre flore intestinale… mais pas seulement! Connaissez-vous l’étonnante histoire des aliments fermentés ? Saviez-vous qu’avant de devenir une technique de santé, la fermentation des aliments était employée dans un objectif de conservation ? Selon toute probabilité suite à des découvertes accidentelles, les hommes se sont en effet aperçus qu’une fois fermentés, la bière et le pain, et par la suite le vin et le lait, offraient des possibilités de se désaltérer et de se nourrir sans danger. En effet, à l’époque, les boissons et aliments non fermentés mais conservés trop longtemps provoquaient souvent des maladies, voire des morts.

Par la suite, dans de nombreuses régions du monde on appliqua cette fabuleuse technique, ici en fabriquant des yaourts ou du kéfir, là des fromages ou de la choucroute, ailleurs des sauces de soja ou du Nuoc Nam… Dossier du Jour : Aliments fermentés : la tendance qui nous veut du bien ! La lactofermentation où l'art de conserver ses légumes facilement comme frais ! — WWOOF France. Ce mode de préparation préserve les éléments nutritifs et les vitamines et des aliments. Mais chose exceptionnelle, il en augmente même la teneur surtout pour la vitamine C. La fermentation améliore l’assimilation et la digestibilité des aliments par notre organisme. Le taux de nitrates diminue et les pesticides résiduels pouvant être présents dans les végétaux se dégrade. Un antibiotique naturel fait son apparition et lutte contre les microbes pathogènes. Cela renforce de ce fait l’efficacité de notre système immunitaire.

Les bactéries lactiques qui sont bénéfiques pour notre organisme s’appellent des probiotiques. Quels sont ces aliments ? Les éléments qui sont lactofermentés sont les cornichons, les olives, les capres et la choucroute. N’importe quel légume peut-être lactofermenté. Y a-t-il un risque ? Il y a toujours un risque de rater sa conserve appertisée.

Faut-il habiter en campagne ? Mais quelle est la recette ? Comment faire des citrons lacto-fermentés ? On les appelle souvent «citrons confits», cependant ils sont bien fermentés et n'ont rien à voir avec les citrons confits au sucre utilisé en pâtisserie. Dans la cuisine moyen orientale et maghrébine, on les utilise souvent pour parfumer les sauces de plats sucrés-salés, auxquelles ils apportent l'équilibre de leur légère acidité et leur pointe d'amertume. Ce condiment donne une note de fraîcheur dans les plats épicés, comme les tajines. C'est aussi délicieux avec du poisson. Les citrons sont conservés dans une saumure où il se produit une lacto-fermentation. Les citrons viennent d'être préparés : on voit le jus sur 1 cm d'épaisseur dans le fond du bocal.

Il est impératif de choisir des citrons bio, avec une belle peau saine, sans taches brunes. Après 7 jours (photo de gauche) on voit que le jus a beaucoup monté. Laissez à température ambiante. Laissez fermenter pendant au moins 3 semaines. Le bocal ouvert après 10 mois de fermentation. Caviar d'aubergine sans cuisson, mais fermenté. À essayer d'urgence ! Le caviar d'aubergines, aussi appelé baba ganoush, sur un bon pain grillé, ou comme sauce pour y tremper des crudités ou des morceaux de pain pita, c'est déjà bon. Mais alors si c'est fermenté, ça devient carrément addictif. Entre juillet et septembre, c'est la pleine saison des aubergines. Elles mûrissent dans les jardin, petites, fermes, brillantes et succulentes, c'est ainsi qu'elles sont les meilleures.

D'autre part, comme il n'y a aucune cuisson, contrairement au caviar d'aubergine traditionnel qui demande de rôtir les aubergines entières longtemps dans le four, non seulement on n'utilise aucune énergie, on n'allume pas le four en temps de chaleur, mais en plus on conserve (et même on augmente) les vitamines et les probiotiques si précieux pour notre santé. Fermentation : 7 jours à température ambiante puis au moins 7 jours entre 15 et 25°CPrêt à consommer : après 2 semainesConservation : 1 an minimum, même à température ambiante Pour 1 bocal de 500 ml : Quelle est la chose la plus difficile dans la mise en oeuvre d'une fermentation ? Ce n'est pas d'apprendre la technique, ni de choisir les ingrédients, ce n'est pas de se procurer le matériel. Rien de tout cela. Le plus difficile, c'est bien de surmonter son appréhension !

Dans les courriels que je reçois s'expriment pas mal de craintes et même de la méfiance face à la fermentation. Comment est-il possible de laisser un bocal de légumes à température ambiante pendant 3 semaines sans que ça pourrisse et devienne un poison mortel ? Pire : laisser du lait à maturer sans le mettre au frigo pendant 48 heures ! Eh bien tout le monde se trompe. Aborder la fermentation, c'est avoir une nouvelle approche de l'alimentation, et même de la vie en général ! Il faut désapprendre tout ce qu'on nous a appris depuis notre plus tendre enfance. Avez vous remarqué qu'un écran publicitaire sur trois concerne un produit anti bactérien ? C'est le monde à l'envers Il faut un certain courage pour se lancer !

Travaillez proprement, plan de travail, ustensiles, tablier, mains. Lactofermentation : une recette simple et efficace de Conserves (...) - autoproducthèque écolotonome - Alimentation.