Articles

Facebook Twitter

Www.cio-online.com/contributions/lire-les-cloud-brokers-un-pas-vers-la-rationalisation-des-offres-cloud-617-page-1.html. Contributions Paroles d'experts Les intermédiaires associant diverses offres cloud pour commercialiser une nouvelle offre peuvent jouer un rôle intéressant pour les entreprises.

www.cio-online.com/contributions/lire-les-cloud-brokers-un-pas-vers-la-rationalisation-des-offres-cloud-617-page-1.html

Le développement du Cloud, dans le domaine de l'édition logicielle, de l'intégration ou bien parmi les clients finaux des solutions informatiques, semble ne pas être seulement une mode passagère. En effet, selon le cabinet Saugatuck, 50% des nouvelles applications de 2014 seront des applications SaaS. Ce développement s'explique par une réduction et meilleure lisibilité des coûts ainsi que des délais de mise en oeuvre des solutions.

Une offre de solution Cloud très vaste et fragmentée. Freescale's Insanely Tiny ARM Chip Will Put the Internet of Things Inside Your Body. 7 Massive Ideas That Could Change the World. The End of the Web, Computers, and Search as We Know It. Illustration: Ross Patton/Wired People ask what the next web will be like, but there won’t be a next web.

The End of the Web, Computers, and Search as We Know It

The space-based web we currently have will gradually be replaced by a time-based worldstream. It’s already happening, and it all began with the lifestream, a phenomenon that I (with Eric Freeman) predicted in the 1990s and shared in the pages of Wired almost exactly 16 years ago. This lifestream — a heterogeneous, content-searchable, real-time messaging stream — arrived in the form of blog posts and RSS feeds, Twitter and other chatstreams, and Facebook walls and timelines.

Intel, Plastic Logic and Queen's U build the PaperTab: a flexible e-paper tablet (video) Plastic Logic may have bowed out of building its own e-readers, but that's not stopping the company from making its presence felt at CES.

Intel, Plastic Logic and Queen's U build the PaperTab: a flexible e-paper tablet (video)

It's teaming up with Intel and Queen's University on the PaperTab, a 10.7-inch tablet concept built around a flexible, e-paper touchscreen. The prototype runs a Sandy Bridge-era Core i5 processor that lets it stand on its own, but it's ultimately designed to work as part of a team: position awareness lets multiple PaperTabs join together to share a work area, and tapping one tablet with content can send it to a waiting document in another.

The bendy nature isn't just for durability and a paper-like feel, either, as readers can flip through pages just by bending the relevant side. A fuller reveal is planned for January 8th, but you can get an initial sense of how the plastic slate works through the video after the break. Intel and Plastic Logic PaperTab See all photos 6 Photos. Asus and Leap Motion Bring Minority Report-Style Gestures to Life. Leap Motion. La naissance de l'ordinateur 3D. Et l'ordinateur en trois dimensions (3D) devint une réalité.

La naissance de l'ordinateur 3D

Le génie de l'informatique, Jinha Lee, a dévoilé lors de la conférence annuelle TED (pour Technologie, divertissement et design) un ordinateur avec une interface en trois dimensions, rapporte Wired mardi 26 février. L'étudiant du Massachusetts Institute of Technology (MIT) avait déjà fait sensation l'année dernière avec ZeroN, une balle en 3D en lévitation qui pouvait enregistrer et reproduire la manière dont elle avait été déplacée par un utilisateur. Cette fois, la nouvelle invention de Jinha Lee est encore plus impressionnante. Après un stage dans le département des sciences appliquées de Microsoft, le jeune étudiant a créé une interface, ce qui permet à l'utilisateur d'interagir avec la machine, en 3D. Simplement baptisé SpaceTop, l'interface permet à n'importe qui d'"atteindre l'intérieur" d'un écran d'ordinateur afin de littéralement saisir les pages internet, les documents et les vidéos comme des objets du monde réel.

This Amazing 3-D Desktop Was Born at Microsoft. PET - CyberWiki. Le wifi libre entre en résistance. La libre utilisation des ondes radio permettrait de multiplier les réseaux WiFi alternatifs et citoyens.

Le wifi libre entre en résistance

Des réseaux indépendants et autonomes. Mais ni les opérateurs ni les États ne semblent prêts à lâcher le morceau. Sensible au lobbying des industriels des télécoms, le Conseil de l’Union européenne pourrait rejeter l’idée de rendre plus accessibles les bandes de fréquence radio, empêchant le développement de réseaux WiFi alternatifs et indépendants. Des rapports intermédiaires du Conseil oublient les amendements du Parlement européen soutenant une utilisation libre des ondes radio.

L’Internet illimité au purgatoire. L'idée de brider Internet était promise aux enfers.

L’Internet illimité au purgatoire

À en croire les opérateurs, en particulier Orange, le projet aurait été examiné le temps d'un été - le dernier. Puis plus rien. Pas si sûr, comme le montre notre enquête. Les discussions des fournisseurs d’accès à Internet au sein de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) ouvrent la voie à la fin de l’Internet illimité. Commotion : le nouveau réseau Internet libre et gratuit. Le printemps arabe a donné des idées aux ingénieurs.

Commotion : le nouveau réseau Internet libre et gratuit

A Washington, une équipe d'une vingtaine de personnes développe un réseau concurrent d'Internet. Commotion est un réseau autonome, libre, gratuit et ne nécessitant pas d'infrastructure. Échappant à tout contrôle, il a tout pour faire trembler les gouvernements mais aussi les opérateurs. Imaginez un réseau libre, gratuit échappant à toute forme de censure. C'est ce qu'est en train de développer une jeune équipe composée d'une vingtaine de développeurs, de juristes et de sociologues basée à Washington.

Baptisé Commotion, ce logiciel permet de créer des réseaux sans fil haut débit complètement autonomes, anonymes, fonctionnant sur des fréquences Wi-Fi et ne reposant sur aucune infrastructure d'opérateur. Les logiciels de Commotion transforment un routeur Wi-Fi, un PC ou un smartphone en relais capable de former un réseau. Comment le virus Stuxnet s'en est pris au programme nucléaire iranien. - Vue aérienne de l'usine iranienne d'enrichissement d'uranium de Natanz.

Comment le virus Stuxnet s'en est pris au programme nucléaire iranien

Reuters - Les experts commencent à en savoir plus sur le virus Stuxnet qui a contaminé les ordinateurs iraniens et notamment ceux utilisés dans son programme d'armement nucléaire. Les chercheurs américains et allemands ont décortiqué le programme informatique du virus qui, contrairement aux autres de type «familiaux» semble aujourd'hui clairement avoir été conçu «sur mesure». Stuxnet: la piste israélo-américaine se précise. Les responsables américains et israéliens ont largement commenté le virus Stuxnet, un ver informatique très complexe qui a porté un coup d’arrêt à l’effort iranien pour fabriquer la bombe nucléaire.

Stuxnet: la piste israélo-américaine se précise

Le New York Times se penche en détail dans un article de quatre pages rédigé par trois journalistes sur ce qu’il appelle «la cyber-arme la plus sophistiquée jamais utilisée», soulignant que si aucun officiel ne revendique officiellement l’attaque informatique, beaucoup «font de grands sourires» en parlant des effets qu’elle a eus. Stuxnet est en effet aujourd’hui considéré comme un succès et comme bien plus sophistiqué que ce que pensaient les experts de la sécurité quand le ver a commencé à faire parler de lui. Il semblerait qu’une partie de son succès vienne du fait qu’Israël a mis en place, dans le cadre de son programme nucléaire, une série de centrifugeuses nucléaires identiques à celles utilisées en Iran, ce qui lui a permis de tester le ver avant de le relâcher. publicité.

Virus Stuxnet : anatomie d’une arme informatique de haute volée. [vimeo] Stuxnet a marqué un tournant dans l’histoire des virus.

Virus Stuxnet : anatomie d’une arme informatique de haute volée

Cette vidéo présente de manière très joliment illustrée et animée cette étonnante arme informatique. La paternité de Stuxnet n’est pas établie avec certitude, mais son efficacité est avérée: les centrifugeuses d’uranium iraniennes peuvent en témoigner. Stuxnet: le triomphe de la culture «hacker» La «culture hacker» vit la meilleure et la pire heure de son histoire. D’un côté, le ver informatique (le complexe et très redouté «Stuxnet») vient de remporter une victoire sans précédent. C’est là un bond en avant d’envergure dans le développement des «malwares» (terme générique se rapportant aux logiciels trouble-fêtes que les virus viennent installer dans nos ordinateurs via les réseaux numériques).

Stuxnet, prix Nobel de la paix ? Stuxnet serait composé de 15.000 lignes de code. Il a fait toute la démonstration de ses super-pouvoirs numérique à l’automne dernier, lorsqu’il a pénétré, pris le contrôle, et provoqué l’autodestruction de quelque mille centrifugeuses d’enrichissement d'uranium de l'usine nucléaire de Natanz en Iran. publicité. Activité_Net_60_secondes.jpg (Image JPEG, 1191x842 pixels) - Redimensionnée (81%)