background preloader

TECHNODOOM

Facebook Twitter

La révolution de l’intelligence artificielle. L’intelligence artificielle est en pleine explosion et Montréal en est l’un des pôles de développement majeurs.

La révolution de l’intelligence artificielle

Comment expliquer ce nouvel engouement? L’humain rêve depuis longtemps d’une machine pensante; il est parvenu à remplacer la force brute par des robots pour effectuer des tâches répétitives. Mais dans les années 80 et 90, les chercheurs Geoffrey Hinton, Yann LeCun et Yoshua Bengio ont jeté les bases de ce qui allait révolutionner l’intelligence artificielle, permettant à l’ordinateur d’apprendre par lui-même à voir, à dialoguer, à prédire et à créer. Des aptitudes qu’on croyait réservées à l’intellect humain. Basée sur les « réseaux de neurones artificiels », cette approche, appelée apprentissage profond, s’inspire du fonctionnement du cerveau humain. L’intérêt de cette approche est de permettre au système d’apprendre de lui-même les tâches complexes qui seraient autrement difficiles à programmer de bout en bout. L’apprentissage profond Concours ImageNet.

Intelligence artificielle : votre vie est-elle sur le point de changer? Une analyse de Gérald Fillion Les lumières se mettent en marche dans la chambre des enfants, le café coule déjà et, heureusement, votre frigo a commandé du lait et du fromage hier matin, un petit paquet se trouvait dans la boîte pour les colis hier soir.

Intelligence artificielle : votre vie est-elle sur le point de changer?

La salle de bain est chaude, vous l’avez programmée d’avance et la maison a déclenché tout le processus 20 minutes avant pour éviter une mauvaise surprise. Votre automobile vous guide vers les bonnes routes pour éviter les bouchons en ce matin un peu compliqué. Des robots qui imitent les muscles. Un texte d'Alain Labelle L'équipe du Laboratoire de robotique reconfigurable de l'EPFL (École polytechnique fédérale de Lausanne) explique que ses « soft robots » entrent en mouvement par injection d'air et peuvent être produits à grande échelle.

Des robots qui imitent les muscles

Les robots sont composés d'élastomères comme le silicone. Leurs moteurs sont inspirés des muscles et leur corps est composé de plusieurs « ballons ». Les mouvements des robots sont contrôlés en faisant varier la pression de l'air dans ces ballons. Matthew Robertson et ses collègues ont même développé un modèle qui permet de prédire et de contrôler précisément le comportement mécanique de ces machines. Jeremy Howard: The wonderful and terrifying implications of computers that can learn. This Is the First Anti-Drone Weapon Designed for Use in the United States.

To deal with unwanted drones flying around, several people around the United States have been making do with shotguns.

This Is the First Anti-Drone Weapon Designed for Use in the United States

But now there’s a weapon specifically designed to knock drones out of the sky without totally destroying them. The Battelle DroneDefender is a thoroughly dystopian looking gun-type gadget that uses targeted radio pulses to neutralize in-flight drones and force them to land or hover. As you can see in the video, our drone-downing protagonist is able to stop a DJI Phantom in its tracks and cause it to land. “The system works by disrupting radio control frequencies between the drone and the pilot,” Dan Stamm, who developed the DroneDefender, told me. “It basically makes the drone think that it’s gone out of range. Image: Battelle. Intelligence artificielle : un bouton de panique contre le syndrome Hal. Vous vous souvenez de Hal, cette intelligence artificielle paranoïaque du film de Stanley Kubrick 2001: A Space Odyssey?

Intelligence artificielle : un bouton de panique contre le syndrome Hal

Vous vous rappelez l’angoisse que cet ordinateur de bord installe à l’intérieur du Discovery One en éradiquant méthodiquement chacun des trois humains qui, après avoir découvert des anomalies dans son système, cherchent à le désactiver pour ne pas mettre en péril la mission? Et bien, même si tout ça relève encore et toujours de la science-fiction, Google travaille activement à empêcher que le «syndrome Hal» ne s’incarne un jour dans le quotidien d’un monde où l’intelligence artificielle est appelée à prendre de plus en plus de place. Comment? En posant les bases d’un «bouton de panique» que les humains pourraient utiliser à l’aube de ce que les oiseaux de malheur appellent l’apocalypse robotique. En entrevue au quotidien Le Monde, Laurent Orseau précise que la création de ce bouton répond pour le moment à un problème très théorique.

World's greatest samurai vs. world's most advanced robot - MMA.tv. In this video a five-time world champion first taught the MOTOMAN-H24 how to cut like a master and then went ahead to head against it.

World's greatest samurai vs. world's most advanced robot - MMA.tv

In celebration of Yaskawa’s 100th anniversary in business they aspired to create a demonstration that would both show the amazing precision of their machines and pay homage to traditional Japan. With this as their inspiration, they created the Yaskawa Bushido Project. Ladies and gentlemen, it is a pleasure to introduce to you the MOTOMAN-MH24.

Éradiquer Facebook pour sauver la démocratie. Pour le fondateur du mouvement du logiciel libre, Richard Stallman, impossible de vivre libre dans des environnements où la socialisation et où l’informatique sont assujetties à des entreprises privées qui balisent les activités humaines avec des logiciels privateurs ou avec des services dont les codes et leurs intentions sont gardés secrets.

Éradiquer Facebook pour sauver la démocratie

L’homme, de passage au Québec cette semaine, où il a été invité par l’Université Laval et par le Collège Dawson à parler de liberté numérique et de logiciel libre, demande d’ailleurs aux gouvernements et aux citoyens de prendre conscience des injustices qui accompagnent ces nombreuses soumissions et appelle même au démantèlement du réseau Facebook, pour sauver la démocratie. « Il faut éliminer Facebook pour protéger la vie privée», a lancé en entrevue au Devoir le célèbre programmeur américain, président-fondateur de la Free Software Foundation et militant de longue date pour une informatique libre et ouverte. Intelligence artificielle : une machine qui apprend le sens des mots par elle-même. Une machine qui voit à travers les murs. Le président Barack Obama, entouré de la professeure Dina Katabi et du chercheur Zach Kabelac.

Une machine qui voit à travers les murs

Photo : Jonathan Ernst / Reuters Des chercheurs du Massachusetts Institute of Technology (MIT) ont créé une machine qui peut détecter une personne se trouvant derrière un mur, comme le ferait une paire de lunettes à rayons X. Le groupe de scientifiques, dirigé par la professeure Dina Katabi, a mis à profit les ondes sans fil afin de reconnaître les silhouettes humaines et de suivre leurs mouvements. « C'est le même principe qu'une caméra, sauf que ce n'est pas une caméra », illustre un des chercheurs du projet, Fadel Adib.   Triplex, le blogue techno de Radio-Canada. Je vous propose de revoir 2015 à travers quelques billets que j’ai publiés sur Triplex.

  Triplex, le blogue techno de Radio-Canada

L’année de la peur de l’intelligence artificielle et des technologies perturbatrices d’emplois Avec les avancées en intelligence artificielle, notamment grâce aux algorithmes d’apprentissage profonds (deep learning), une certaine crainte s’est installée. 10 Technologies That Could Enslave Humanity. L'intelligence artificielle risque-t-elle de supplanter l'intelligence humaine? Quel monde nous prépare la multiplication des drones ? Le 'brain-to-text' Une économie basée sur nos traces numériques. À propos. Archives. Campagne internationale contre la robotique sexuelle.