background preloader

Abeilles

Facebook Twitter

Abeilles et apiculture. Pratique de l'apiculture avec la "Warré" La Ruche Veuille - Pour une apiculture simple. La ruche ronde divisible en plâtre et en paille. Présentation dans le Bulletin de Permaculture et d'Agriculture Naturelle n 5 du printemps 1996.

La ruche ronde divisible en plâtre et en paille

(courtoisie de Gilbert Veuille) Il y a une cinquantaine d'années, j'ai lu, dans un ouvrage du docteur Mathis, apiculteur passionné, cette phrase essentielle : "la ruche carrée à cadres mobiles a été crée pour la commodité de l'apiculteur mais elle ne correspond pas aux caractéristiques de la grappe d'abeilles qui doit vivre et se développer dans un espace de forme arrondie". Cette observation est restée gravée dans ma mémoire, et, en 1989, à la suite de la dévastation de mon rucher par le varroa, je me suis résolu à créer et à expérimenter une ruche ronde divisible à partir d'un module unique, de forme cylindrique que j'ai appelé rucheton.

Le rucheton est constitué d'un mélange de paille hachée et de plâtre. dimensions : - diamètre intérieur: 36 cm - hauteur: 18 cm - épaisseur de la paroi: 3 cm poids : 5 kg environ. Il est fabriqué au moyen d'un moule extrêmement simple. Accueil Envoi à Ecotopie. Electroculture : Sauver les abeilles avec des aimants et un fil de cuivre ! Accueil - Le jardin des PETITES RUCHES.

La ruche sauvage. Pour retrouver la forme réelle du corps de la colonie, il faut laisser un essaim édifier ses bâtisses comme il le désire. [...]

La ruche sauvage

Il construit son corps selon une forme ronde. [...] on est quand même surpris qu'il préfère la forme ronde. Celle-ci [...] a une grande importance pour l'abeille [...] mais aussi pour le couvain. En effet, celui-ci a toujours une forme ronde. [...]. La forme carrée a été imposée à l'abeille, mais n'est pas typique à celle-ci. Mathias K. Pourquoi une ruche sauvage?

Ette ruche est née pour vérifier si le fait d'être rendues à l'état naturel, les colonies d'abeilles devenaient tolérantes aux varroas. Le traité Rustica de l'apiculture Heureusement, on a pu constater que des colonies sauvages ou livrées à elles-mêmes du fait de leur abandon avaient résisté et subsisté, en l'absence de tout traitement: on parle d'abeilles tolérantes au varroa.

Ainsi la ruche sauvage peut-être considérée comme la synthèse d'une ruche tronc et de la ruche traditionnelle. Voir H. Apiculture de Maurice Chaudière: l'Hélianthe 01. Si les ailes de la reine ont été légèrement rognées, l'année précédente dès le controle de sa fécondation, l'essaim se retrouvera posé à quelques mètres de la souche.

Apiculture de Maurice Chaudière: l'Hélianthe 01

Dans le cas où la reine n'aurait pas été antérieurement identifiée, l'essaim risquerait d'échapper à l'apiculteur. Pour éviter cette perte, il aura suffi d'intercaler entre la nouvelle porte et les cadres vides une grille à reine verticale. On trouvera alors l'essaim dans ce sas d'entrée, installé sur les nouvaux cadres. La porte de la souche momentanément orpheline sera, aussitôt contrôlé l'essaimage, permutée avec sa cloison.

Ses abeilles auront donc leur entrée au nord. On dit qu'un essaim naturel transporte peu de varroas.