background preloader

IA

Facebook Twitter

Pourquoi l’intelligence artificielle se trompe tout le temps. En mai 1997, Garry Kasparov, maître incontesté des Échecs, affronte un programme d’intelligence artificielle.

Pourquoi l’intelligence artificielle se trompe tout le temps

L’adversaire est de taille : 1 mètre 80 de haut, 1,4 tonne de composants électroniques, et une vingtaine d’ingénieurs informaticiens pour faire fonctionner la bête. Capable de calculer plus de 100 millions de positions par seconde, Deep Blue est forcément impressionnant. Pourtant, Garry Kasparov a toutes ses chances et il le prouve en remportant la première manche. Mais dans la deuxième, tout bascule. La machine prend l’avantage après un 36e coup qui empêche Kasparov de menacer son roi. Demystifying artificial intelligence in government. Can cognitive technologies do government employees’ thinking for them?

Demystifying artificial intelligence in government

Not quite—at least not yet. But right now, AI-based programs can help agencies cut costs, free up millions of labor hours for more critical tasks, and deliver better, faster services. ​ Actu : L'actualité en France et dans le monde en vidéo. CONCLUSION par Joël de ROSNAY sur Orange Actualités. Pourquoi l’impact des voitures autonomes sur l’environnement pourrait être énorme. The Reports Are In: AI and Robots Will Significantly Threaten Jobs in 5 Years. In Brief A report suggests people only have five years before automation and AI threaten jobs and force them to learn new skills for the workforce.

The Reports Are In: AI and Robots Will Significantly Threaten Jobs in 5 Years

The firm PwC surveyed 10,000 people from around the world, revealing people are concerned about automation, but they're also willing to learn. The Robots Are Coming to Threaten Jobs A study from Redwood Software and Sapio Research released October 4th revealed that IT leaders believe automation could impact 60% of businesses by 2022 and threaten jobs in the process. Now, a new, separate report from PwC, the second biggest professional services firm worldwide, suggests a similar timeline; one in which people may need to practice and learn new skills — or be left behind as automation takes over.

The report, titled Workforce of the Future, surveyed 10,000 people across China, India, Germany, the UK, and the U.S. to “better understand the future of work.” L’arnaque chatbots durera-t-elle encore longtemps? – FrenchWeb.fr. Le gouvernement développe actuellement StopCovid, une app de contact tracing pour lutter contre la propagation du Covid-19, sur la base du volontariat.

L’arnaque chatbots durera-t-elle encore longtemps? – FrenchWeb.fr

Mais serait-il si difficile un jour d’imposer un tel outil? Si lors d’une prochaine pandémie un gouvernement voulait imposer une app de géolocalisation croisée à des données de santé, il faudrait regarder du côté de l’article 9 du RGPD. Or, celui-ci autorise le traitement des données de santé relatives à une personne identifiée ou identifiable pour des motifs « d’intérêt public important ». Une pandémie pourrait entrer dans ce cadre.En ce qui concerne les données de géolocalisation pures, différentes interprétations existent. De son côté, le Comité européen de la protection des données s’est appuyé sur la directive ePrivacy et a fait entrer sous la coupe de la « sécurité publique » une pandémie comme celle que nous vivons actuellement. Respect des données personnelles, transparence… font donc partie des principaux enjeux. "L'école forme des enfants qui vont être laminés par l'intelligence artificielle" - rts.ch - Sciences-Tech.

Dans La Matinale de la RTS, le chirurgien et neurobiologiste Laurent Alexandre plaide pour une refonte du système de formation: "Aujourd'hui, l'école dans le monde forme les enfants à des métiers où ils vont être laminés majoritairement par l'intelligence artificielle.

"L'école forme des enfants qui vont être laminés par l'intelligence artificielle" - rts.ch - Sciences-Tech.

Il faut faire le contraire, il faut former nos enfants à aller là où l'intelligence artificielle ne sait pas aller. " Voir un extrait de l'interview de Laurent Alexandre Et le chercheur, qui publie "La guerre des intelligences", insiste: "Il ne faut pas aller vers des métiers trop techniques, car l'intelligence artificielle va nous écraser sur le plan technique. " Les humanités, la culture générale, l'esprit critique, la capacité à être multidisciplinaire sont pour lui les clés qui permettront de résister à l'intelligence artificelle. Intel dévoile Loihi, son processeur neuromorphique. Intel vient de dévoiler un prototype de processeur neuromorphique dont le fonctionnement s'inspire de celui du cerveau humain pour apprendre à partir de données acquises en temps réel plutôt que de s'appuyer sur une connexion à des serveurs en ligne.

Intel dévoile Loihi, son processeur neuromorphique

« La Singularité, ça ne tient pas la route ! » Le dernier livre de Jean-Gabriel Ganascia a de nombreux mérites, le principal est certainement sa très grande clarté.

« La Singularité, ça ne tient pas la route ! »

Dans Le mythe de la Singularité, le spécialiste de l’Intelligence artificielle et président du comité d’éthique du CNRS réfute et démonte pas à pas le cadavre de la Singularité et bien des absurdités qu’ânonnent trop de technoprophètes. De la science-fiction à la science « La Singularité, ça ne tient pas la route », lançait-il comme un cri du coeur lors d’une récente rencontre autour de son livre organisée par Renaissance numérique (audio). Si à l’origine, la Singularité décrit un point critique dans une fonction en mathématique, la notion a vite échappé à son domaine d’origine.

Elle désigne désormais un autre point critique : la promesse que l’intelligence des machines dépasse celle de l’homme (voir nos nombreuses publications sur le sujet). Image : la loi de Moore via Zdnet. L’autonomie des machines n’est pas pour demain En fait, précise très bien Jean-Gabriel Ganascia : Laurent Alexandre : «Bienvenue à Gatacca deviendra la norme» A.I. Versus M.D. The future of AI: 10 scenarios IBM is already working on.

Artificial intelligence has emerged as the hottest buzzword in tech‚—despite the fact that it's been around since the dawn of computing.

The future of AI: 10 scenarios IBM is already working on

Countless startups are now grabbing onto AI to explain what they do and tech marketers are branding with AI to make simple things like algorithms and basic machine learning sound a lot smarter and more sophisticated. "AI is a ridiculously broad umbrella these days," said Michael Karasick, IBM Research's vice president of cognitive computing (IBM's fancy terms for AI).