background preloader

Nouvelles formes de travail actualites

Facebook Twitter

Articles généraux sur les nouvelles formes de travail, la valeur travail etc...

Gmail - Free Storage and Email from Google. Jean-Emmanuel Ray, Université de Paris I-Sorbonne : "La loi Travail opère un bon équilibre entre droit du travail et droit à l’emploi, mais passe un peu vite sur les effets du tsunami numérique en cours" XEnvoyer cet article par e-mail Jean-Emmanuel Ray, Université de Paris I-Sorbonne : "La loi Travail opère un bon équilibre entre droit du travail et droit à l’emploi, mais passe un peu vite sur les effets du tsunami numérique en cours" XEnvoyer cet article par e-mailJean-Emmanuel Ray, Université de Paris I-Sorbonne : "La loi Travail opère un bon équilibre entre droit du travail et droit à l’emploi, mais passe un peu vite sur les effets du tsunami numérique en cours" A voix haute Au-delà de l'opposition à la loi El Khomri, qui constitue “une caricature de notre incapacité à négocier des compromis et à sortir des postures faciles et du tout ou rien”, ce spécialiste du droit du travail pointe la nécessaire refonte des grands principes qui régissent le salariat depuis le XIXe siècle.

Les nouvelles technologies sont passées par là. C’est un lieu commun de le dire : la réforme du Code du travail, dite Loi Khomri, s’est en grande partie brisée sur les conservatismes. La fin des Trente Glorieuses. Des services complets pour les freelances, du recrutement au règlement des factures. Le sourcing des meilleurs consultants freelance. www.freelance.com/corp est le métier historique de freelance.comDepuis la création du Groupe, en 1996, nous mettons en relation (via des managers commerciaux « sourceurs ») des donneurs d’ordres (plutôt des « grands comptes ») et des prestataires freelances ou des TPE (Très Petites Entreprises). En savoir plus... Cette offre permet à nos clients de bénéficier d’experts qualifiés sur une même plateforme.

Et à nos consultants de trouver chez nous des offres de services de qualité au sein de grandes Directions Opérationnelles. Confiez-nous vos projets, nous qualifions et nous vous présentons les meilleurs profils d’experts freelances…. Les avantages du modèle freelance.com : FREELANCE.COM/Le Portage administratif . Pour les prestataires déjà identifiés, pour réduire les coûts internes et améliorer les performances, les donneurs d'ordres externalisent et massifient en « portage administratif » la gestion des prestataires déjà identifiés.

Trouvez un freelance disponible gratuitement - Codeur.com. Creation gestion utilisateur interne Cahier des charges [Url visible pour les membres Pro] Bonjour, je souhaite ajouter une extension indépendante responsive design compatible android/ios a mon site web déjà existant. -l'administrateur doit pouvoir voir sur les log les ip , l heure et le lieu de conection même avec file zila au serveur ftp et etr... Paiement PaypalJavascript, Ajax, jQueryBases de données (SGBD) Projet complet avec plusieur option Salut nous somme une future entreprise qui est entrain d'etre mise en place -nous avons besoi de 50 developeur web -10 developeur d'aplication mobile -50 agent de marketing -10 consiller telephonique Tous cela pour un projet tres faste dons ce qui feront partis travaillerons a vie c'est a dire il travailleron...

Création de site internetAdmin système, sécuritéDéveloppement spécifiqueGestion site webCréation application mobile Amelioration d'un code en java Java Projet site internet dans le domaine associatif Création de site internet Traduction Joomla. Le droit du travail face à l'économie collaborative, Partenaire. L’économie collaborative est devenue quasi-incontournable. Airbnb, BlaBlaCar, La Ruche qui dit Oui, Uber… sont autant d’exemples fameux de plateformes collaboratives dans les secteurs les plus divers (locations de vacances, covoiturage, commerces de produits fermiers, etc.).

Qu’est-ce que l’économie collaborative ? Couvrant aussi bien la production, le financement (crowdfunding) que la consommation, l’économie collaborative peut être entendue comme un système de transactions entre individus, par l’intermédiaire d’une plateforme en ligne qui perçoit une commission lors des transactions effectuées. Elle représentait dans le monde environ 14 milliards de dollars en 2014 et elle pourrait atteindre 335 milliards de dollars d'ici à 2025 (Rapport PwC, « The Sharing Economy », novembre 2014).

Cela étant, le développement de cette économie suscite à ce jour de vives controverses. Dans ce cadre, la question du statut des acteurs de cette économie se pose avec acuité. - L’existence d’un travail : Vers un revenu de base pour tous ? Bernard Stiegler rêve d’un nouveau monde du travail. Le philosophe français, à l’initiative du groupe de réflexion Ars Industrialis et de l’Institut de recherche et d’innovation (IRI) du Centre Georges Pompidou à Paris, observe les mutations de la société à l’aune du développement des technologies numériques. Pour le penseur hétérodoxe, l’Homme doit trouver un nouveau mode d’organisation : l’emploi pourrait disparaitre dans sa forme actuelle et généralisée, pour une meilleure affirmation du travail.

Pourquoi l’emploi est-il en panne en France alors qu’il y a du travail ? Il n’y a pas de travail. Il y a seulement des besoins de production qui ne sont pas satisfaits par le marché du travail et l’offre d’emploi mais on connaît une restructuration très profonde de l’appareil de production. La question n’est pas là. Pourquoi connaît-on cette baisse de l’emploi ? C’est à cause du processus d’automatisation : la productivité se développe énormément contrairement à ce que dit le rapport Pisany-Ferry.

Et que fait-on du travail manuel ? Entreprise, open, futur, transformation, travail, plateforme. Partagez sur votre réseau social favori : Il fait partie de ses explorateurs dont peut-être les enfants du futur citeront le nom en classe. «L’inventeur de l’open entreprise ? C’est Tiberius Brastaviceanu !». S’il n’est ni le seul, ni le premier à s’être lancé dans la production collaborative à l’échelle mondiale, Sensorica, le réseau qu’il a monté à Montréal, constitue néanmoins un sujet d’étude passionnant.

Chez Sensorica, pas de salarié, pas de laboratoire, ni d’usine, pas de fiche de paie, ni de fiche de poste, ni de contrat. Il ne s’agit pas seulement de personnes physiques. Du hardware à l’ open source Sensorica est un réseau qui travaille sur le hardware, et fabrique des capteurs et des systèmes intelligents. Le plus grand défi de cette « open organisation » reste de «déterminer la contribution de chacun à chacune des phases de la création d’un produit afin de redistribuer équitablement les revenus», explique son créateur. Une véritable transformation du travail. Dis maman, c’était quoi un contrat de travail ? - Aheadlines.

Partagez sur votre réseau social favori : Dans les contes de fées du futur, ceux que l’on racontera aux enfants d’après les nôtres, la méchante reine louera son château sur Airbnb le temps d’aller jeter un sort à ses rivales et brouillera les pistes en préférant utiliser les services d’Uber plutôt que les carrosses du palais. Elle régnera sur une armée de serfs, pilotés par appli interposées, corvéables à merci, contrôlés par un socle de nobles sachant. « Si tu ne travailles pas à l’école, tu finiras chez Uber et consort », dira le père à l’enfant, en refermant le cyberbook du soir. Quelle probabilité existe-t-il que ce conte de fée s’inspire de faits réels ? Dans quelques décennies, l’automatisation et la robotisation auront détruit la plupart des emplois, du moins des emplois tels que nous les connaissons. Ni le salariat, ni le Code du travail ne devraient résister au siècle actuel. La flexibilité et l’individualisme étaient-ils pour autant inéluctables ?

Rapport Antonmattei Sciberras 07NOV08. Quel visage aura l'emploi de demain? - Aheadlines. Partagez sur votre réseau social favori : Quel visage aura l’emploi de demain: celui d’un contractuel attendant derrière son appli qu’on veuille bien lui donner sa dose de travail quotidien? Depuis qu’Uber et consorts dictent leurs conditions de travail à des millions de « contractuels », ce scénario du self emploi pour le plus grand nombre commence à interpeller les politiques. « Il devient urgent de s’en préoccuper », a affirmé Myriam el Khomri, la ministre du travail, lors de la conférence sociale, en précisant que l’enjeu sera « d’apporter de la régulation dans cette économie de plateforme symbolisée par Uber sans briser l’extension de l’activité ». Réguler sans briser l’extension de l’activité, telle est la question.

Car en période de chômage de masse, si Uber menace le salariat, il créé aussi de l’activité, beaucoup d’activité. Le phénomène va encore s’amplifier. Tous ubérisés ? L’éducation, la santé, la surveillance, le tourisme… une foultitude d’activités vont être touchées. Aheadlines - L'actualité du travail à contre emploi.

CDI intérimaire : un oxymore entre dans le droit du travail - France Protection sociale, protection travailleurs, protection ouvrier, protection salariés, europe, france travail emploi europe. Portée par le patronat de l'intérim, l'idée était dans l'air depuis 2008 ; mais c'est un accord de juillet 2013 qui a fait entrer le CDI intérimaire (CDITT) dans le droit positif, dans la foulée de l'Accord sur la sécurisation de l'emploi de la même année. « Cheval de Troie » ou « Flexibilité acceptable » ? Paradoxale, cette nouveauté n'a pas fait, l'unanimité parmi les négociateurs; et elle peine à décoller, avec à ce jour moins de 3 000 contrats signés pour 20 000 attendus sur trois ans.

Entretien avec Claire Vivés et François Sarfati, sociologues au Centre d'études de l'emploi. Vous avez rencontré pour cette recherche toutes les parties prenantes de la relation triangulaire qu'est le travail intérimaire : patronat et syndicats du secteur, mais aussi responsables d'agences, entreprises utilisatrices et salariés intérimaires. Commençons par l'acteur patronal : pour quelles raisons a-t-il voulu ce « CDITT »? Ce sont donc surtout des raisons financières qui ont conduit à sa création ? Le compte personnel d'activité : à la recherche de la sécurité perdue - France Protection sociale, protection travailleurs, protection ouvrier, protection salariés, europe, france travail emploi europe. France Stratégie en commision sur le CPA, le 10 juillet 2015.

Photo Thierry Marro. Une autre réforme que celle du Code du travail, plus discrète dans l'actualité, pourrait pourtant s'avérer décisive : la création du compte personnel d'activité (CPA). Destinée à regrouper toutes les informations utiles au salarié quelque soit son statut tout au long de sa vie professionnelle sur un site unique, la mesure offre autant de réponses positives au problème de l'emploi que de questions sur ses modes et son champ d'application. À s'en tenir à la « feuille de route » établie par le gouvernement à l'issue de la Conférence sociale du 19 octobre dernier, le compte personnel d'activité (CPA) « a vocation à être l'instrument central de la sécurisation des parcours professionnels ».

Pourquoi le CPA ? Les attendus sont connus : ils s'appuient sur le constat, aujourd'hui largement documenté, d'un marché du travail profondément dégradé par plusieurs décennies de croissance lente et de chômage. Les ruptures conventionnelles volent de record en record, Social. Plus de sept ans après sa création, la rupture conventionnelle de CDI n’en finit plus de se développer. Selon les chiffres que vient de publier le ministère du Travail, 320.000 de ces divorces professionnels à l’amiable ont été homologués de janvier à novembre, soit une moyenne record de 29.100 par mois.

A ce rythme, le total devrait atteindre quelque 350.000 sur l’année et le record de 2014 (333.300) sera largement dépassé. La barre symbolique des 2 millions de ruptures signées depuis leur lancement en août 2008 avait été franchie en octobre. Comme les années précédentes, de 5 à 6 % des ruptures soumises à l’administration du travail n’ont pas été homologuées, souvent pour non-respect du délai de rétractation (15 jours) ou de l’indemnité de rupture (au moins l’indemnité légale de licenciement). Le succès du dispositif, très prisé des TPE et PME, relève avant tout de sa simplicité.

Préretraites déguisées. Contrat de travail : le DRH doit accompagner la métamorphose, Contrat de travail. Si le CDI reste la norme pour 87 % des actifs, de multiples formes de contrat de travail entrent désormais dans les usages y compris pour des professions financières, juridiques ou sociales (portage salarial, CDI intérimaire, temps partagé, groupement d’employeurs, auto-entrepreneuriat) etc. Et la photographie risque encore de se contraster dans un avenir proche car le numérique promet _ou menace selon les points de vue_de transformer profondément l’organisation et les rythmes du travail.

Selon Sandra Enlart et Olivier Charbonnier qui se ont déjà penché sur ce sujet clivant dans un ouvrage remarquable, « A quoi ressemblera le travail demain », « les nouvelles technologies rendent caduques les traditionnelles clauses du contrat de travail, les horaires_ qui ne sont plus ceux qui sont notés au contrat_ la rémunération _dont la part variable s’accentue_ et le lieu de travail _qui devient multiple. » Jour après jour, la relation de travail se métamorphose démontre Entreprise & Personnel. Changer le travail : Enquête collaborative. Directions ressources humaines - Métier et Carrière.

Les dernières publicationsLes plus lus Rencontre avec Jean-Louis Vincent, DRH de SNCF Logistics, qui entend accompagner l’entreprise dans une stratégie offensive de développement à l’international. Quand Laurent Berger, le... Portrait Quel est le bon moment pour engager un DRH ? Réponse à travers le cas d’Opteven. Désormais proche du seuil des 300 salariés, la PME lyonnaise a engagé une directrice des ressources humaines pour soigner son climat social et... 6 idées à retenir de... « Repenser le management » Entre un modèle de société hyperconnectée et un mode de management à l’ancienne, comment faire mieux fonctionner les dynamiques vitales de l’entreprise ?

Le Prix du DRH numérique récompense l’avance de BNP Paribas Face à la diminution du nombre de clients en agence, le secteur bancaire a été contraint de prendre bien avant les autres le virage du digital décrit... La pratique du gel salarial en légère hausse Les rémunérations de la fonction RH restent attractives Série d'été. Ignorer les salariés de son cocontractant mais à quel prix ? XEnvoyer cet article par e-mail Ignorer les salariés de son cocontractant mais à quel prix ? XEnvoyer cet article par e-mailIgnorer les salariés de son cocontractant mais à quel prix ?

Macronique notariale Depuis le 1er janvier 1992, il est obligatoire de vérifier que son cocontractant a satisfait à ses obligations déclaratives vis-à-vis de ses salariés et fiscales, pour éviter des pertes financières lorsque le cocontractant se rend coupable de travail dissimulé. Par Bruno Bédaride, notaire Les entreprises sont souvent accusées de dumping social en ayant recours à une main d'œuvre en situation irrégulière, en particulier dans le secteur du bâtiment.

“Si la loi stigmatise l’auteur du délit, elle met également en cause la responsabilité du cocontractant de l’entreprise contrevenante.” Dans le contexte actuel, de plus en plus d’entreprises ont recours, il est vrai, au travail dissimulé. . - extrait K bis ; - carte justifiant l'inscription au répertoire des métiers ;

Emploi : "Le CDI n'est ni un totem, ni un tabou", affirme le socialiste Gilles Savary. Nicolas Colin: L’Ubérisation réveille les Consommateurs et crée massivement “des emplois non qualifiés à haut niveau de service.” Nicolas Colin, interrogé le 25 Juin 2015 dans Good Morning Business ( BFM TV) par Stéphane Soumier sur le Sens de « l’Ubérisation de l’Economie » a donné une analyse très claire résumée ci-dessous. La vidéo : L’Ubérisation peut-elle mettre en danger l’Economie Le podcast ici Extraits: L’ubérisation , c’est quoi?

“C’est une sorte de substitution générale de la façon de produire et de consommer de l’ancienne économie, « fordiste », du 20 ème siècle par une nouvelle économie,”l’économie numérique”. Défrichée par des entrepreneurs qui se mettent à l’écoute des individus et découvrent qu’un certain nombre de besoins ne sont pas satisfaits par l’économie traditionnelle. Le réveil des consommateurs. « Ca vient casser le modèle traditionnel, parce que ça réveille les consommateurs . Une création massive d’emplois non qualifiés. « On est en train de s’apercevoir que le numérique permet à des gens moins qualifiés de rendre le même niveau de service que rendaient auparavant des gens très qualifiés. Avec la fin du salariat, la protection sociale devra jouer un rôle accru. Le blurring : une réalité pour les cadres français. Amazon. Le géant américain lance Flex, un service de livreurs à la tâche. Rapport Mettling Transformation numerique vie au travail.

Tout savoir (ou presque) du rapport Mettling en moins d'un quart d'heure. Emploi : "Le CDI n'est ni un totem, ni un tabou", affirme le socialiste Gilles Savary. Etats-Unis : vers une Uberisation du secteur de l'assurance santé ? Jean-Luc Chétrit, Carat France et Udecam : “Si les agences médias ne se transforment pas, elles pourraient elles aussi se faire “uberiser” Le travail: une valeur en voie de disparition. Dominique Méda. Auto-entrepreneurs. Leur nombre a augmenté de 8,5% en 2014. Economie collaborative : le casse-tête de la législation. Article offert : « Espace de travail » : le « réalisme » managérial contre la réalité du travail.