background preloader

Savoir, Intelligence

Facebook Twitter

Norway's 'killer robot' technology under fire - Europe's News in English. Minister of Defence Ine Eriksen Søreide under fire about new autonomous missile technology.

Norway's 'killer robot' technology under fire - Europe's News in English

Photo: Torstein Bøe / NTB scanpix The Norwegian government is set to develop a new controversial robot-controlled missile for its fighter jets, but faces opposition from MPs and peace organizations claiming the technology may break international law. The partially autonomously controlled missiles, or so-called "killer robots", will be used for airborne strikes for its new fighter jets and have the ability to identify targets and make decisions to kill without human interference. The Norwegian Peace League, for one, believe the technology may violate international law, wanting a parliamentary debate about the move. Alexander Harang of the Norwegian Peace League (Norges Fredslag) demands discussion . Norway is one of many countries developing weapons that can operate without human control or surveillance.

Such a debate never took place. “Norway is a large exporter of weapons. Les six meilleurs Mooc sur l'entrepreneuriat so... Voici un GIF qui résume l'accélération de notre découverte d'exoplanètes. «Tout le monde me disait que j'étais fou.»

Voici un GIF qui résume l'accélération de notre découverte d'exoplanètes

Il n'y a pas si longtemps, dans les années 1990, la recherche de planètes habitables en dehors du système solaire était appréhendée d'un oeil sceptique, comme en témoigne ce pionnier de la chasse aux exoplanètes, Geoff Marcy, auprès d'un journaliste de The Atlantic. Désormais, l'humanité a connaissance d'au moins 1.800 exoplanètes grâce notamment au télescope spatial Kepler et, le 18 avril, la planète se réjouissait –peut-être un peu vite– de la découverte d'une certaine Kepler-186f, planète «comparable à la Terre et située dans la zone habitable de son étoile», résumions-nous alors.

Pour bien saisir l'ampleur de ce bond de géant dans notre connaissance de l'univers, il suffit (comme souvent) de jeter un oeil à un simple GIF, réalisé à partir d'une image de la Nasa: Nombre de planètes découvertes par année, depuis 1995. Andréa Fradin Partagez cet article. Des centaines de nouvelles exoplanètes identifiées par Kepler. Mercredi, la NASA a annoncé que le télescope spatial Kepler avait réussi à identifier 715 nouvelles planètes situées hors de notre Système solaire.

Des centaines de nouvelles exoplanètes identifiées par Kepler

Des mondes qui orbitent autour de 305 étoiles au total. Avez-vous déjà partagé cet article? Partager sur Facebook Partager sur Twitter Notre Univers n'a pas fini de dévoiler ses secrets et encore moins les milliers de mondes qu'il abrite. Selon un communiqué publié mercredi, le télescope spatial Kepler aurait permis d'identifier pas moins de 705 nouvelles planètes situées en dehors de notre Système solaire, autrement dit, des exoplanètes.

D'après la NASA, les 705 nouvelles exoplanètes orbiteraient autour de 305 étoiles. Des planètes potentiellement habitables Certaines de ces planètes se situeraient dans la zone habitable autour de leur étoile. D'après les données obtenues, Kepler-296f orbiterait autour d'une étoile dont la taille équivaut à la moitié de celle du Soleil pour une luminosité représentant 5% de celle de notre astre. Warlogs: l’application d’enquête contributive européenne. Devant la masse de données rendues disponibles par Wikileaks, nous avons développé une application qui vous permet de passer en revue les fichiers mettant éventuellement en cause les forces de la coalition.

Warlogs: l’application d’enquête contributive européenne

Nous avons besoin de vous ! Dimanche dernier, Wikileaks a dévoilé plus de 90.000 documents classifiés de l’armée américaine, mettant au jour de nombreuses bavures couvertes par les États-Unis et ses alliés ainsi que le rôle ambigu des services secrets pakistanais (vous pouvez consulter notre billet résumant toute cette affaire). Si une vaste partie des documents mettant en cause les armées américaines et britanniques ont été épluchés, beaucoup de documents concernant les autres pays sont encore à ce jour inexploités.

OWNI, Slate.fr et Le Monde Diplomatique vous proposent donc de participer à l’enquête liée à la plus grande fuite de documents classifiés de tous les temps. "Le sida n'existe pas" : le VIH aussi a ses théories du complot. Les termes « le virus du sida n’existe pas » donnent des dizaines de milliers de résultats sur Google, en dépit des progrès faits, tant dans la connaissance du virus et de ses mécanismes de destruction que dans les traitements.

"Le sida n'existe pas" : le VIH aussi a ses théories du complot

Echappant à tout comité de lecture, à toute modération, ces thèses nient la cause médicale du sida, voire son existence, et ont trouvé sur la Toile un terrain de propagation idéal. Internet, « médium fertile » On utilise le terme de négationnisme pour distinguer le révisionnisme tendant spécifiquement à contester la réalité de crimes contre l’humanité, s’agissant tout particulièrement de la négation de la Shoah... et du sida. Le sida est devenu le nouveau thème de ceux qui nient en bloc, ou qui cherchent un complot derrière chaque événement de la planète. Tara C. Venin de serpent ou ovnis En y regardant bien, ces théories peuvent être classées en trois groupes : Guérisseurs, chefs d’Etat et humoristes La théorie d’Edward Hooper : un vaccin animal contaminé en RDC.