background preloader

Attentats de novembre 2015

Facebook Twitter

Dossier spécial après les attentats de Paris. Les attentats terroristes qui ont frappé Paris le 13 novembre dernier soulèvent de multiples questions : qui sont les terroristes de l’organisation État islamique ?

Dossier spécial après les attentats de Paris

Pourquoi s’en prennent-ils à la France ? 1jour1actu te propose des articles et des vidéos pour mieux comprendre. Après les attentats qui ont frappé Paris, vendredi 13 novembre, les Parisiens sont venus déposer des bougies et des fleurs en mémoire des victimes devant les lieux des différentes attaques. (© LIONEL BONAVENTURE / AFP) Comment parler aux enfants des attentats de Paris ? Chaque parent, chaque éducateur se pose cette difficile question. Marie-Anne Denis Directrice générale Milan Presse Le vendredi 13 novembre, à Paris, plusieurs attaques terroristes liées les unes aux autres ont eu lieu.

Feuilleter le dossier spécial Télécharger le dossier spécial pour les enfants (pdf) Télécharger la fiche parents (pdf) Télécharger les vidéos du dossier spécial attentats. « Changez votre photo de profil » : Facebook et le bleu-blanc-rouge en un clic. Google Slides - create and edit presentations online, for free. Attentats à Paris : comprendre ce qu'il s'est passé. Vendredi 13 novembre, 6 attaques terroristes ont eu lieu en même temps, à Paris.

Attentats à Paris : comprendre ce qu'il s'est passé

C'est la première fois que la France fait face à un attentat aussi meurtrier. 129 personnes sont mortes et plus de 350 sont blessées. 1jour1actu t'explique ces événements très graves et te dit pourquoi il faut garder son calme. [1067] - Aborder les attentats terroristes. Compilation des messages des colistiersLe temps de l’écoute « N’y a-t-il pas d’abord à les écouter longuement (et ce, quoi qu’ils disent, même si cela nous choque...) ?

[1067] - Aborder les attentats terroristes

» « Tous nos trésors de sensibilité et de culture aggravent parfois notre sentiment de responsabilité, de culpabilité et d’impuissance juste après le choc : Qu’avons-nous fait ? Comment les journaux ont choisi leurs photos de unes sur les attentats. Libération En début de soirée, Libération publie une première version de leur une.

Comment les journaux ont choisi leurs photos de unes sur les attentats

Elle montre des corps recouverts de draps blancs devant le bar Le Carillon, rue Bichat. Sur la gauche on aperçoit deux membres des services de secours. «Nous avions une couverture photo assurée par certains de nos photographes mais aucune image n’était assez forte alors nous avons utilisé une photo du «fil» [là où les différentes agences de presse diffusent des photos pour les rédactions, ndlr]», raconte Isabelle Grattard, chef de service au service photo du journal. De nouvelles images arrivent en permanence et Libération décide de changer la une vers 23h. «Nous avions une manchette forte qui mettait en avant le carnage alors nous avons pris le parti de montrer le travail des secours. Wall Street Journal Au Wall Street Journal, le choix de l'image de leur édition du week-end a fait l'unanimité dans la rédaction. La rédaction du WSJ a préparé trois unes à différents moments de la nuit.

Serge Tisseron : Que faire lundi au collège ou au lycée ? Que faire lundi quand on est professeur en collège ou au lycée ?

Serge Tisseron : Que faire lundi au collège ou au lycée ?

Psychologue, psychanalyste et psychiatre de métier, Serge Tisseron est bien connu des enseignants, notamment pour ses travaux sur les écrans et les jeunes. RESSOURCES PEDAGOGIQUES « ATTENTATS – PARIS » – cdi monnet flers. J’ai établi une sitographie (incomplète, bien entendu) à destination de mes collègues professeurs disciplinaires en collège.

RESSOURCES PEDAGOGIQUES « ATTENTATS – PARIS » – cdi monnet flers

Cette sitographie est le résultat de ma veille professionnelle via twitter, facebook et la liste de diffusion des professeurs documentalistes. Je ne sais pas si cette liste va être utile à mes collègues. Actualités - Savoir accueillir la parole des élèves après les attentats terroristes en Ile-de-France. Comment organiser le dialogue avec les élèves le lundi 16 novembre ?

Actualités - Savoir accueillir la parole des élèves après les attentats terroristes en Ile-de-France

En solidarité avec les victimes et leurs familles, le Président de la République a demandé qu'une minute de silence soit organisée le lundi 16 novembre 2015. Il appartient au directeur d'école et au chef d'établissement d'organiser un temps de regroupement des élèves dans les classes ou la cour de l'école et de l'établissement pour ce moment de recueillement individuel et collectif dans cette journée. Dans les deux cas, chaque enseignant doit encadrer sa classe durant ce temps de recueillement, dont la forme doit prendre en compte l'âge des élèves. L'horreur et la guerre à Paris à la une des journaux en France et dans le monde. Attaques à Paris : les réseaux sociaux entre effroi, solidarité et paranoïa.

A nouveau, les réseaux sociaux ont joué un rôle essentiel dans l'information tout au long de la dramatique soirée du vendredi 13 novembre à Paris et Saint-Denis.

Attaques à Paris : les réseaux sociaux entre effroi, solidarité et paranoïa

Les premiers tweets sont tombés aux alentours de 21h30, vendredi. Des hashtags inquiets, apeurés : #fusillade dans le Xe arrondissement, #explosion au Stade de France pendant le match France-Allemagne. Le début d'un long cauchemar, vécu en direct par des centaines de milliers de connectés dans le monde. Le compte-gouttes des réseaux sociaux va s'emballer, pour devenir un torrent, puis un fleuve. Sur Twitter, tout au long de la soirée, journalistes, citoyens, témoins, familles, amis et autorités se sont relayés pour diffuser des précieuses informations, des conseils, et inévitablement dans ce genre de situation, quelques rumeurs, le plus souvent vite rectifées.

Le terrorisme. Loi n° 55-385 du 3 avril 1955 relative à l'état d'urgence. La présente loi, dans sa rédaction résultant de la loi n° 2015-1501 du 20 novembre 2015 prorogeant l'application de la loi n° 55-385 du 3 avril 1955 relative à l'état d'urgence et renforçant l'efficacité de ses dispositions, est applicable sur l'ensemble du territoire de la République Pour l'application de la présente loi : a) A Mayotte : 1° La référence au département est remplacée par la référence à Mayotte ;

Loi n° 55-385 du 3 avril 1955 relative à l'état d'urgence.

Actualités - Liberté de conscience, liberté d'expression : outils pédagogiques pour réfléchir et débattre avec les élèves. Comment parler d'un drame de l'actualité aux élèves ?

Actualités - Liberté de conscience, liberté d'expression : outils pédagogiques pour réfléchir et débattre avec les élèves

Quelques principes Moduler son attitude pédagogique selon l'âge des élèves : à l'école maternelle, du début à la fin de l'école élémentaire, au collège...Accueillir l'expression de l'émotion des élèves, sans sous-estimer, y compris chez les très jeunes enfants, leur capacité à saisir la gravité des situations ;Rassurer les élèves : l'école est un espace protégé ; l'évènement s'est déroulé dans un lieu et un temps circonscrit, même si les média en parlent et diffusent plusieurs fois les images ;Etre attentif au « niveau de connaissance » que les élèves ont de l'évènement : certains élèves peuvent n'en avoir aucune connaissance ; d'autres ne disposer que d'éléments partiels, voire erronés, provenant de sources variées.

Pour aller plus loin : Aborder un événement collectif violent Quelques repères pour agir à l'école primaire. Ph w vendredi 13 novembre. Libération.fr – Le P'tit Libé.