background preloader

Lire et écrire à l'heure numérique

Facebook Twitter

En quoi le numérique transforme-t-il notre rapport au savoir et plus précisément à la lecture (avec ou sans écran) et à l'écriture (depuis le sms jusqu'à la création littéraire) ?

Le stylo ou le stylet : différence de style ? - Machin machine. «oklm», «msk», «jpp» : petit lexique du nouveau langage SMS des ados. TEENAGE GEEKS - Le vendredi, le service high-tech du Figaro explore le Web des adolescents.

«oklm», «msk», «jpp» : petit lexique du nouveau langage SMS des ados

Aujourd'hui, nous traquons les évolutions du langage SMS. Dans les années 2000, les téléphones portables faisaient leur apparition dans les cours des collèges, avec leurs claviers à 12 touches et des SMS limités à 160 caractères. Un frisson de panique parcourt alors les échines des professeurs de français. Des abréviations barbares, mélangeant des transcriptions phonétiques aux licences orthographiques les plus osées, naissent sous les doigts des adolescents de l'époque.

Ces adolescents ont grandi, et les téléphones ont changé. . ● Qu'est-ce que le langage SMS? C'est une question plus compliquée qu'elle n'en a l'air. «LOL» et «MDR», versions anglophone et francophone de «mort de rire», sont de célèbres termes de langage SMS. . ● Les smartphones n'ont rien changé? L'arrivée des smartphones, dotés de clavers «AZERTY» et de correcteurs d'orthographe, a bien évidement changé l'utilisation du langage SMS.

Quand on n’avait pas Google pour répondre à nos questions tordues. Quand on n’avait pas Google pour répondre à nos questions tordues. Ce qu’Internet change à la manière d’écrire les histoires. Www.lossofgrasp.com. Les écrivains qu’on aime bien suivre sur Twitter. Ils ne sont pas légion à écrire des pavés et s’autoriser, de temps à autre, un texte au format 140 caractères.

Les écrivains qu’on aime bien suivre sur Twitter

Alors, à l’occasion du Salon du livre, nous avons décidé de consacrer notre liste Twitter du dimanche aux écrivains. Eux qui ont une existence par leur bouquin ou leur apparition dans les médias, nous offrent sur Twitter des petits extraits de leur vie. On leur découvre une autre facette. Ceux accros à la course à pied ou aux émissions de téléréalité, ceux cherchant l’inspiration auprès des followers, ceux clairement insomniaques... On commence avec Bernard Pivot. Il cite les grands auteurs – Alexandre Dumas, Raymond Queneau, Jules Renard –, et ses propres réflexions. Martin Page est drôle – mais si vous lisez ses livres vous le savez déjà. Il tweete sur l’actu sociale de son corps de métier, salue de bonnes phrases de confrères, relate ses déconvenues professionnelles.

Karine Tuil tweete ses enthousiasmes et ses humeurs – souvent en rapport avec l’actu du moment.

L'art du commentaire

Résultats Google Recherche d'images correspondant à. Ecrire sur l'internet, usages et codes. « Les jeunes lisent toujours, mais pas des livres » Si les pratiques culturelles des jeunes ont changé, ceux-ci n'ont pour autant pas arrêté de se cultiver.

« Les jeunes lisent toujours, mais pas des livres »

C'est ce qu'explique Sylvie Octobre, chargée de recherche au ministère de la culture, dans son livre Deux pouces et des neurones, qui paraît mercredi 24 septembre. Dans un entretien avec Campus, l'auteure décrypte, sans parti pris, les usages des 15-29 ans en matière culturelle, très différents de ceux de leurs parents au même âge. Les jeunes lisent moins de livres et, surtout, lisent moins pour le plaisir. La lecture n'est plus considérée comme la porte d'accès privilégiée au savoir et n'est plus synonyme de plaisir.

Ce désamour pour les livres vient, à mon avis, du glissement de notre société de ce qu'on appelait les humanités vers le technico-commercial. Le numérique aussi a changé notre façon de lire : les séquences de lecture des jeunes sont plus courtes, souvent liées à leurs échanges écrits sur Internet, et donc sont très liées à la sociabilité.

Littérature numérique