background preloader

Presse en ligne

Facebook Twitter

Les contenus, les modèles économiques, les pratiques du public.

Flipboard. Utilisé par des millions de personnes tous les jours, Flipboard est le service primé qui rassemble actualités, articles populaires et conversation autour de tout centre d'intérêt ou toute passion. Grâce à sa centralisation, lire, collectionner et partager des articles n'a jamais été aussi simple ou aussi magnifique. Grâce à une variété de centres d'intérêts à explorer de personnes à suivre, il y a toujours quelque chose pour chacun. De la photographie aux actualités en passant par les voyages et la technologie au design et à la gastronomie. Téléchargez l'app, choisissez vos centres d'intérêt et Flipboard créera un magazine pour chacun d'entre eux. Vous pouvez aussi créer vos propres magazines personnalisés, en collectionnant tous les articles, images et vidéos que vous aimez.

Vous pouvez rendre vos magazines publics ou privés et créer des magazines de groupes pour inviter d'autres personnes à contribuer à vos efforts. Téléchargez Flipboard et commencez dès aujourd'hui, c'est gratuit ! Publier un article sur LinkedIn avec Pulse. LinkedIn est devenu incontournable pour le marché de l'emploi en ligne.

Mais le réseau social s'impose aussi auprès des professionnels comme un support aux relations BtoB. Cela passe par une mise en avant des compétences et du savoir-faire. D'abord limitée aux membres influenceurs, l'application Pulse sur LinkedIn s'ouvre désormais aux contributeurs. Elle leur permet de partager leurs propres articles en profitant d'une bonne visibilité. Comment fonctionne l'application, et quels sont ses avantages ? Comment un contributeur peut-il poster un article sur LinkedIn, et sous quelle forme ? Mieux comprendre Pulse Un agrégateur de contenu sur LinkedIn Pulse est d'abord un agrégateur de contenu. Les articles sont présentés sous plusieurs entrées : les articles les plus lus, les articles des influenceurs, les articles classés par thèmes ou encore selon leurs médias.

L'interface peut être personnalisée selon les centres d'intérêts de l'utilisateur. Utiliser Pulse sur LinkedIn : quels enjeux ? Projet Lightning: Twitter recrute des curateurs de contenu. Twitter dévoile son nouveau projet Lightning, pour améliorer la qualité de certains contenus, il entre dans une phase de recrutement de rédacteurs et de journalistes pour faire de la curation de contenu. Le curateur de contenu est en quelques sortes un rédacteur qui rédige sans créer de contenu, mais qui trie de façon naturelle les contenus, de manière à enrichir une information, en organisant les contenus, en les commentant et en les contextualisant avec d’autres articles populaires. C’est précisément ce que veut faire Twitter avec son projet Lightning Twitter: des journalistes ou des rédacteurs pour faire de la curation de contenu Le projet Lightning est en réalité un moyen de mettre en avant certaines informations importantes, de façon plus logique ou humaine grâce à la curation de contenu.

Kevin Weil, le responsable produits de chez Twitter, a expliqué à la presse : « Cela concernera tout ce qui peut être intéressant. 7 à 10 sujets mis en avant quotidiennement Source. [Infographie] Presse online : quels sont les devices plébiscités ? Desktop, Tablette ou Smartphone ? Quels supports sont privilégiés lorsqu’il s’agit de consulter la presse française sur le web ?

Retrouvez dans cette infographie une analyse détaillée réalisée du 1er février au 31 octobre 2014 sur 12 titres français d’actualité généraliste. Taux de rebond, saisonnalité, évolutions par device… Tous les usages sont passés au crible. Tags comportement, device, digital analytics, donnée, Etude, Infographie, mobile, presse, smartphone, tablette Responsable des Etudes Marketing. Diplômée de l’école supérieure de communication et marketing Sciences Com’, Sylvie possède plus de 10 ans d’expérience dans les études. Après avoir travaillé durant cinq ans chez Taylor Nelson Sofres en tant que consultante marketing sur leur panel de consommateurs, elle a rejoint AT Internet pour y créer le département études. Ces articles pourraient aussi vous intéresser : 24h dans une rédaction. Les nouveaux formats de l’attention. Mardi 7 juillet, Jérôme Fenoglio, directeur du Monde, a ouvert la rencontre MédiaDemain en annonçant un « Big Bang de l’économie de l’attention ».

Journalisme narratif revisité, formats de conversation, journalisme du jeu : pour activer l’attention, les constructions éditoriales se diversifient et s’adaptent aux devices aussi bien qu’aux moments de la journée. La Matinale du Monde, lancée en mai 2015. Capter les moments de la journée : les formats de l’attention ne sont pas nécessairement des formats longs, mais des formats proposés en temps opportun. Journalisme narratif : capter durablement tous les sens En 2014, le temps de lecture accordé à un article de presse était cinq fois moins important qu’il y a dix ans, ce qui se traduit par un mauvais taux de conversion pour les annonceurs.

Comment les journaux peuvent-ils redonner le temps de lire ? Comme le fait remarquer Cyrille Frank, consultant et formateur, les formats de l’attention ne sont pas nécessairement des formats courts. - Economie de l’attention : au delà des contenus, il faut cibler et contextualiser davantage ! Face à une concurrence toujours plus grande, l’enjeu des producteurs de contenus est de maximiser l’attention et l’engagement des lecteurs. Cela passe par des sujets et formats plus impactants, mais aussi par un meilleur ciblage et prise en compte du contexte de réception. La conquête du fameux “temps de cerveau disponible” de Patrick Le Lay est plus que jamais d’actualité, à l’heure de la surabondance des contenus et messages communicationnels (il ne faut pas oublier les chats, sms et autres discussions sociales). Comme le souligne Clara Schmelck, En 2014, le temps de lecture accordé à un article de presse était cinq fois moins important qu’il y a dix ans.

Pour conquérir cette attention, les médias et de plus en plus les marques, via le “brand-content”, multiplient les formats attractifs, ludiques, “plaisir”. En témoignent la profusion des infographies, quiz, cartoon et autres vidéos “fun” sur les réseaux sociaux. La personnalisation est une vieille chimère de geek des années 2000. Chercher la presse en ligne. Presse en ligne. Journalisme : les clés du web. E-journalisme. En quoi les pratiques data-journalistiques diffèrent elles du journalisme traditionnel ? De nos jours, une grande partie des articles que l’on trouve dans la presse en ligne s’inscrivent dans une course à la rapidité de la publication de l’information dans le but d’attirer la plus forte audience.

Les infos non vérifiées et le mimétisme sont monnaie courante, et l’on voit très peu de réelle investigation, car trop coûteuse. Au point qu’il n’est pas rare de de voir des lecteurs corriger les journalistes par l’intermédiaire des commentaires ou des réseaux sociaux. Le datajournalisme est l’opposé de ce schéma journalistique : la rentabilité y est sacrifiée sur l’autel de l’investigation, de la narration, et de la qualité de l’information proposée. Lorsqu’une équipe de datajournalistes veut produire une dataviz, elle doit agir avec précaution. L’entièreté de ce processus engendre une série d’implications conséquentes pour les rédactions qui adoptent le datajournalisme. Un exemple de datavisualisation portant sur la cause des décès aux frontières en Europe. - Le “data-journalisme” ne va pas tuer les journalistes, enfin, pas tous… Nicolas Kayser-Bril au Figaro le 18 janvier 2013 Le “data-journalisme”, plus qu’un mot à la mode, n’est pas non plus la solution miracle aux problèmes de monétisation de la presse.

Cette innovation bouleverse les métiers et contraint les rédactions à plus de polyvalence et de collaboration. Nicolas Kayser-Bril animait vendredi 18 janvier une conférence au Figaro présentant le data-journalisme et sa présentation a suscité intérêt, scepticisme et crainte tout à la fois. Des réactions qui résument assez bien la palette des sentiments qui émergent quand on évoque le “journalisme de données”. Mais, avec le “journalisme de données”, de quoi parle-t-on exactement ?

Ce n’est pas de l’infographie, même si elle peut s’appuyer sur ce mode de représentation pour gagner en lisibilité et agrément. Ce qui est différent c’est l‘interactivité de l’information et la possibilité de naviguer dans le contenu pour y puiser ce qui nous concerne ou nous intéresse personnellement. Pas de réponse univoque. 5 questions à 6 datajournalistes. Ils sont datajournalistes et travaillent pour le le site du Guardian, Owni, Lemonde.fr, AskMédia ou J++.

Leur point commun : ils sont jeunes et ils ont un goût immodéré pour les données qu’ils aiment manipuler et décortiquer. Ces ventriloques de la data font parler chiffres et statistiques dans leurs articles, leurs applications ou leurs visualisations. Cinq mêmes questions leur ont été posées pour en savoir un peu plus sur le datajournalisme, ce buzzword qui résonne dans toutes les rédactions. 1. Marie Coussin - Askmédia Le data journalisme est avant tout du journalisme : la base de travail est de chercher des informations, les vérifier et les mettre en forme. Nicolas Kayser Bril – J++ Le datajournalisme, c’est tout d’abord l’adaptation du journalisme à l’ère du numérique. Nicolas Patte – Owni Le journalisme qui Excel /-) Alexandre Léchenet – Lemonde.fr Collecter, traiter et transmettre l’information en utilisant les moyens informatiques et ceux ouverts par l’expansion d’Internet. 2. 3. Introduction au transmedia.

Tous Les Journaux Français|La Presse française en ligne Journal France. - Le “data-journalisme” ne va pas tuer les journalistes, enfin, pas tous… DATAJOURNALISME • L'infographie expliquée en images. Comment les graphistes définissent-ils aujourd’hui l’infographie et la datavisualisation? La réponse, visuelle, de 81 auteurs dans le livre «Infographics, a Visual Definition», paru en 2012 et à feuilleter ici. “L’infographie est un genre de journalisme, au même titre que les interviews, les articles, ou les photographies, c’est même plus que cela c’est un genre qui combine tous les genres”, écrit Javier Errea (qui a réalisé la nouvelle formule de Courrier international en octobre 2012), en préface du livre “Infographics, a Visual Definition”, publié en 2012 par la SND (Society for News Design) espagnole, qu’il préside.

Chaque année depuis 1992, se tient à Pampelune un sommet mondial de l’infographie, les rencontres de Malofiej. En 2014, la 22e edition se tiendra du 23 au 28 mars. Infographics. A Visual Definition 81 graphistes tentent de définir ce qu’est une infographie en infographieFeuilleter des extrait de cette publication >>> Le seul kiosque numérique à proposer les grands quotidiens, la presse régionale ET les magazines | ePresse. Facebook, nouvel eldorado de la presse en ligne ? Petite révolution dans le monde du web journalisme : pour plusieurs sites de presse américains, Facebook vient de supplanter Google comme source principale de trafic. Vrai bouleversement ou effet d'annonce ? Et pour Slate, ce changement n'est pas anodin : sur Facebook, "on ne partage pas un article, on partage sa réaction à un article.

C’est très différent. " Des médias comme Buzzfeed (dont @si vous détaillait le modèle ici) mettent ainsi tout en œuvre pour inciter au partage Facebook simplement avec les titres, si possibles très accrocheurs et "prêts à partager". Mais comme pour Google (@si vous en parlait ici), Facebook n’influe pas seulement sur la forme des articles que l’on consomme, il influe d’abord et surtout les sujets choisis. Bizarrement, les différents sites qui reprennent le graphique ne font pas le lien avec le récent changement d’algorithme annoncé par Facebook. Est-ce qu’on n’enterrerait pas un peu vite Google ? Abonnez-vous ! Com. Les règles de base et de bon sens du guide demeurent inchangées : respecter les règles déontologiques de l’AFP et ses valeurs d’indépendance, d’équilibre et d’impartialité, ne pas tweeter d’alertes ou d’informations exclusives sur un sujet d’actualité chaude afin de réserver la primeur des informations aux clients de l’AFP.

Dans la nouvelle version, deux points importants ont notamment été ajoutés : - Les journalistes sont invités à être très attentifs, lorsque l’actualité prend un tour dramatique, à ne pas légitimer des rumeurs qui n’ont pas lieu d’être. Ils peuvent en revanche rectifier certaines informations véhiculées par des internautes si elles sont fausses et en contradiction avec des faits sourcés déjà présents dans la production de l’AFP. Par ailleurs, si un tweet ou un statut se révèle erroné, il est demandé au journaliste de publier une correction, comme il le ferait avec une dépêche. A propos de l’AFP. Typologie et codification du journalisme né du web | DorothyDaf.

Avec l’arrivée d’Internet et la prolifération des journaux « en ligne », le phénomène de décalage par rapport aux règles éthiques et principes déontologiques dans le journalisme se fait de plus en plus grand. Le doigt accusateur est généralement pointé vers certains caractères du web : instantanéité, rapidité, transnationalité, fugacité…. Sur Internet, la fugacité des informations échangées est, généralement, plus mise en cause par les uns et les autres.

Ils vont jusqu’à qualifier Internet de volatile. En effet, la description d’Internet aujourd’hui devient de plus en plus difficile dans ce contexte, du fait des avancées technologiques fulgurantes auxquelles on assiste actuellement. L’on plonge de plein pied dans l’ère cybériste quand on se rend compte que les médias sociaux et les nouveaux outils numériques de communication se comptent par centaines aujourd’hui. En pratique, certains utilisent leurs publications en ligne pour faire chanter certaines personnalités. PS. Le journalisme de données est-il le nouveau mouvement punk ? Le journalisme doit s'ouvrir. C'est l'idée défendue par Simon Rogers, data-journaliste pour The Guardian, lors de la conférence TEDx Panthéon Sorbonne dont nous vous faisions un compte-rendu il y a quelques semaines. Souvent présenté comme l'un des symboles du renouveau du journalisme, entre programmeur et rédacteur, Simon Rogers dont l'intervention au TEDx Panthéon Sorbonne est à retrouver ci-dessous, crée depuis plusieurs années des visualisations interactives pour le site internet du journal The Guardian.

Référence dans le domaine, le spécialiste de l'analyse des données qui revendique son inappétence pour les maths se défend pour autant d'avoir des compétences en développement web ou en graphisme : « Des outils extrêmement simples et gratuits sont présents en ligne. Il n'y a pas besoin d'aller très loin. » > Retour aux sources Pour les dataphobes, Simon Rogers rappelle qu'il n'est pas nécessaire d'être familier avec les chiffres : > Un environnement de données à s'approprier.

De l’état des pages d’accueil sur les sites d’informations français. Crédit: AA Les pages d’accueil des médias en ligne seraient-elles devenues des vitrines surannées? Chez Buzzfeed, 75% du trafic provient des réseaux sociaux, tant et si bien que “la home page de Buzzfeed, c’est en quelque sorte Twitter ou Facebook”, annonce Dao Nguyen, la directrice du développement de Buzzfeed. Toujours aux Etats-Unis, chez Quartz, le pure-player sur l’économie, c’est encore plus radical: la traditionnelle “home page” n’est plus. Et en France? Pour connaître l’impact des pages d’accueil sur le trafic des sites d’informations français en 2013, j’ai essayé de récolter, auprès de ceux-ci, des indicateurs provenant de leurs propres outils de mesure (Google Analytics ou Xiti): la part de la page d’accueil sur le trafic du site, ainsi que le trafic en provenance des réseaux sociaux et des moteurs – en l’occurrence Google News et le “search”.

Attention, les pourcentages sont proportionnels à l’audience des sites. Poids lourd ou poids léger? La page d’accueil reste “statutaire” La presse en ligne obtient un statut. Commission paritaire des publications et agences de presse (CPPAP) - Services de presse en ligne. Journalisme en ligne et éthique participative. Le mur de la presse Les flux rss des principaux journaux en ligne. Le Blog | Usbek & Rica | Explore le futur. AgoraVox le média citoyen. Arrêt sur images. Officielle France. Le Quatre Heures. Encore Magazine | Dream - Believe - Achieve. Ijsberg Magazine - Actualité internationale. OWNI. France | Le guide ultime de la connaissance. La Revue Dessinée.

L'Elephant la revue —   Education aux médias et à l'Internet. Le CLEMI. Education aux médias - pressealecole.