background preloader

E-réputation

Facebook Twitter

Le community manager gère l'e-réputation en faisant régulièrement une veille sur des blogs, des forums, des avis sur Internet, les commentaires ou les « like » sur les réseaux sociaux… L’e-réputation c’est l’image de la marque que véhicule les internautes.

Les enjeux de l'e-réputation mobile pour le Community Manager. Plus le temps passe, plus les contenus portant sur les marques peuvent être visibles sur de multiples plateformes.

Les enjeux de l'e-réputation mobile pour le Community Manager

Avec l’explosion des usages d’applications telles qu’Instagram ou SnapChat, le Community Manager doit désormais passer du temps sur l’aspect mobile dans sa veille en e-réputation. Nous verrons tout au long de cet article des exemples concrets de cas en e-réputation pouvant se concrétiser sur des espaces uniquement réservés aux Smartphones. 1) Les applications productrices de contenus Une des raisons du succès d’applications telles qu’Instagram réside dans la valeur utilitaire apportée au mobinaute : chaque personne pense être devenue photographe par l’utilisation de celle-ci, ce qui la désinhibe au moment de poster le contenu. Instagram La quasi-totalité des contenus postés sur Instagram sont publics. De ce fait, chaque contenu négatif à l’égard d’une marque peut alors avoir un fort impact. Numérique. Entreprises : toutes concernées par l'e-réputation [entretien] Qu’est-ce que l’e-réputation ?

Numérique. Entreprises : toutes concernées par l'e-réputation [entretien]

La e-réputation est une notion au croisement de la réputation et du numérique. La réputation est une évaluation sociale faite par un groupe social d’une personne, une entreprise ou une marque. Ce que change le numérique est la multiplication des acteurs, du nombre d’informations, des canaux de diffusion et des outils. La réputation d’une entreprise se joue désormais aussi sur internet. On peut y parler d’elle tous les jours. En quoi la communication sur internet est-elle différente d’une communication classique ? Il y a une opportunité à savoir saisir sur internet, c’est celle du relais et du partage. E-réputation : définition de l'ereputation. L’e-réputation, une définition : L’e-réputation est la perception qu’ont les internautes de votre entreprise, de votre marque ou de vos employés.

e-réputation : définition de l'ereputation

Voir aussi: l’e-réputation en 2014 L’e-réputation est une représentation que les internautes vont se constituer en fonction des flux d’informations qu’ils rencontrent sur le net. Ces informations sont produites par l’organisation elle-même mais aussi par les acteurs de son environnement économique proche: par ses salariés, ses fournisseurs, ses concurrents, ses clients, … et par toute une écosphère réputationnelle. Cette dernière est constituée par des blogueurs, des journalistes, des internautes “lambda” qui s’expriment sur de nombreux canaux du net (Twitter, médias participatif, réseaux sociaux, forums, plate-formes how-to, avis consommateurs, blogs,…).Les contributeurs à l’e-réputation appartiennent ou pas à l’environnement économique proche de l’entité ciblée. > Voir aussi :

Identité numérique et e-réputation. Depuis quelques mois de nouveau mots, de nouveaux concepts font leur apparition sur la toile.. Il est parfois dure de différencier les mots, les notions, d’avoir une opinion. Pour ma part, je tenterais de donner mon point de vue quant à la . Ces deux notions sont pour moi différentes mais complémentaires.. Je vais dans un premier temps vous exposer mon point de vue concernant chacune de ces notions séparément: Cette dernière en partie, ou totalement par la personne concernée. . * Viadeo : Reseau social professionnel qui permet de mettre en ligne une biographie. Le risque de réputation problématique pour 87 % des dirigeants selon Deloitte. Le risque de réputation touche-t-il seulement votre entreprise ?

Le risque de réputation problématique pour 87 % des dirigeants selon Deloitte

En tous cas, en 2013, les dirigeants plaçaient le risque de réputation comme le problème numéro pour leur entreprise selon l’enquête de Deloitte. Cette tendance se confirme en 2014 selon l’enquête de Deloitte, réalisée auprès de 300 dirigeants d’entreprises représentant tous les secteurs industriels et toutes les zones géographiques. Les réseaux sociaux plus efficaces que les syndicats patronaux. 62% des dirigeants de TPE estiment ainsi que la mobilisation entrepreneuriale sur les réseaux sociaux - sur le modèle des entrepreneurs "pigeons" de ces dernières semaines -, est un moyen de pression plus performant et plus moderne que les actions menées par les syndicats patronaux, selon un sondage de l'institut Think réalisé pour Fiducial.

Les réseaux sociaux plus efficaces que les syndicats patronaux

Pour 67% d'entre eux, le mouvement des "pigeons" a été efficace pour faire reculer le gouvernement sur le dossier de la fiscalité des plus-values de cession d'entreprise, et près de 80% des dirigeants déclarent que ce type d'actions de lobbying se développera à l'avenir. Par ailleurs, selon ce sondage, presque les trois-quarts d'entre eux (74%) considèrent que la taxation des plus-values de cession est injuste. 81% des patrons jugent que la politique du gouvernement Ayrault risque de décourager les entrepreneurs, et 73% y voient une incitation à fuir la France, même si seulement 15% disent envisager personnellement de le faire. L’e-réputation, un enjeu décisif pour l’image de l’entreprise. Au-delà de la simple communication, force est de constater qu’une « e-réputation » bien maîtrisée peut rapidement devenir, pour une société, une façon efficace de booster son business. © kotoyamagami - Fotolia.com Dans un contexte économique toujours difficile, soigner son image de marque sur la toile est essentiel.

L’e-réputation, un enjeu décisif pour l’image de l’entreprise

C’est ce que rappelle Michael Jais, fondateur de la société Augure : « 85 % de la valeur d’une PME réside dans sa réputation. Or, aujourd’hui, le business et le risque passant par le digital, il est indispensable de penser cette réputation sur les supports digitaux. La e-réputation en 10 points clés. Nous le constatons tous les jours : la question de la e-réputation monte en puissance.

La e-réputation en 10 points clés

Pas seulement sur le web, où tout le monde en parle, mais aussi et surtout dans les comités de direction. Pour beaucoup, c’est un réflexe de protection face aux attaques potentielles sur Internet. Dans un monde connecté et en conversation, c’est une préoccupation légitime. Toutefois, entre gestion de crise sur le web et gestion de la réputation, il y a un océan. 5 conseils pour gérer les commentaires négatifs sur les réseaux sociaux. Les réseaux sociaux sont un échantillon représentatif de vos prospects et de vos consommateurs.

5 conseils pour gérer les commentaires négatifs sur les réseaux sociaux

Lorsque vous exposez votre entreprise sur ces plateformes, vous devez vous attendre à devoir dialoguer avec les clients et acheteurs potentiels. L’usage des réseaux sociaux est devenu courant dans la vie de tous les jours et les internautes aiment dire ce qu’ils ont sur le cœur sur vos différents espaces. S’il est facile et agréable de recevoir des compliments, vous connaissez l’adage, le négatif fait toujours plus de bruit que le positif. Plus vous gérez une grande marque, plus vous vous exposez à l’insatisfaction des clients. Il est parfois difficile de maîtriser toute la chaîne commerciale et lorsqu’un maillon coince, le community manager se retrouve en première ligne pour affronter le courroux des consommateurs mécontents.

Répondre rapidement pour éviter le bad buzz. 9 outils pour surveiller et travailler son eRéputation ! Gérer sa réputation sur Internet est devenu indispensable, que l’on soit une entreprise ou un particulier.

9 outils pour surveiller et travailler son eRéputation !

Pour une entreprise, c’est essentiel, car de plus en plus de clients se renseignent sur internet avant d’acheter, et les avis qu’ils y trouvent influencent grandement leurs achats (en effet le discours des marques est de moins en moins considéré comme crédible par les consommateurs). Pour un particulier ou un consultant, paraît désormais impensable pour quiconque cherche à obtenir un rendez-vous professionnel, un emploi… de laisser traîner sur son profil facebook la photo de sa dernière beuverie.

Le guide de l'#e-réputation.