background preloader

ECO DE LA FONCTIONNALITE

Facebook Twitter

- Etude marché, Conseil en stratégie : Marketing, Communication entreprise, Relation client - La Poste entreprise : Le'Hub. Free Mobile étend la 4G à son forfait low cost. Free Mobile, qui a ajouté la semaine dernière la téléphonie de quatrième génération (4G) à son principal forfait sans supplément, a annoncé mardi que cette technologie était désormais également disponible dans son offre low-cost.

Free Mobile étend la 4G à son forfait low cost

Ce forfait sans engagement à 2 euros par mois propose l'internet mobile en 3G et 4G --gratuit jusqu'à 50 mégaoctets de données et 0,05 euro par Mo supplémentaire--, ainsi que les MMS illimités en France métropolitaine. Jusqu'à présent, les abonnés de ce forfait low-cost devaient souscrire une option, moyennant 0,99 euro par mois, pour avoir un accès internet en 3G et des MMS. Pour les abonnés à sa «box» internet, le forfait reste gratuit. Free Mobile (filiale d'Iliad) qui précise compter désormais plus de 800 sites 4G, a fait savoir que cette offre élargie pourra être souscrite dès jeudi par les nouveaux abonnés. Elle sera automatiquement mise en place pour les abonnés actuels dans leur prochain mois de facturation. Posséder, c’est dépassé ! Principales tendances motrices La crise économique et écologique, qui devient également sociale et politique Les réseaux sociaux, qui aident à transformer la contrainte (et la rage contre le "système") en énergie positive, tournée vers la recherche de solutions à la fois personnelles et collectives Signes avant-coureurs Le développement de différentes formes de "consommation collaborative" : achats groupés, partage de ressources et de capacités, "consumer to consumer" (don, troc, location, revente de biens)… L’"économie de fonctionnalité" : faire payer un service (transport, chauffage, éducation, culture, soins, etc.) ou l’usage d’un bien plutôt que ce bien lui-même.

Posséder, c’est dépassé !

Multiplication des espaces partagés, depuis les "coworking spaces" jusqu’aux fab labs en passant par les jardins partagés. Extension de formes "hybrides" d’emploi : multi-employeurs, auto-entrepreneurs, portage salarial… Les territoires sont les premiers à se mobiliser pour accompagner ce mouvement. L’économie de fonctionnalité, de la possession à l’usage. La consommation collaborative. Parmi les nouvelles tendances de consommation qui se sont développées ces dernières années et qui sont favorisées par la crise économique actuelle, la consommation collaborative est certainement l’une des plus intéressantes.

Elle a même été citée par le très sérieux Time Magazine comme l’une des dix idées qui vont changer le monde ! Cette forme de consommation peut se manifester de nombreuses manières, puisqu’il peut s’agir de louer, prêter, partager ou encore échanger des biens ou des services, tout en créant de nouvelles formes de lien social. Facilitée par le développement des réseaux sociaux et plus généralement des communautés sur internet, la consommation collaborative est actuellement en plein boom, et touche de nombreux secteurs d’activité. Voici les 3 grands types de consommations collaboratives, ainsi que quelques exemples de sites internet correspondants : Pour en savoir plus :

Michelin et la résitance au prix. Problématique Michelin rencontrait de fortes difficultés à faire accepter le progrès technique et à le vendre à son prix. 1) pneu Energy = -6% en consommation 2) X-one = 1 pneu au lieu de deux par essieu => -5% en consommation par suite de la réduction de poids « Technologie Energy + X-one » = -11% en consommation de carburant, point très sensible pour un transporteur routier.

Michelin et la résitance au prix

Refus de ces derniers de payer plus cher tout en reconnaissant la valeur de la technologie Michelin. Solution Michelin ne vend plus les pneus, mais prend en charge le cycle de vie chez le client utilisateur - ajuste le gonflage qui a une incidence sur la consommation, - conseille les chauffeurs en conduite, et - recreuse et rechape ‘’au bon moment’’. Le client ne paie plus les pneus, mais le kilomètre parcouru. La durée de vie des pneus est alors bien plus grande.

En cumulant les facteurs, on arrive à 20 pneus au lieu de 64 (/3,2) Michelin a très sensiblement augmenté sa marge, en valeur absolue. Résultat Points clés.