background preloader

Numérique et éducation

Facebook Twitter

Une attestation de compétences numériques va remplacer le b2i. (8) Vive la rentrée du «code» à l’école ! Il paraît que nous avions «du retard», mais que maintenant, c’est fini : réjouissons-nous car «le code» fait cette année sa rentrée dès l’école élémentaire, et c’est une très bonne nouvelle !

(8) Vive la rentrée du «code» à l’école !

Avec l’an I du code à l’école, c’est l’arrivée d’un complément essentiel, qui manquait au B2i (Brevet informatique et Internet) qui, depuis 2006, permet d’accompagner l’émergence de citoyens créatifs, critiques et responsables de leurs pratiques numériques. Maintenant, il s’agit d’apprendre à programmer les machines pour ne pas être programmé par elles ! Pourtant, il est à parier que les commentaires désagréables vont fuser de toutes parts, donc faisons ici le tour des critiques récurrentes et des clichés. Voyons les choses de manière positive. Coder n’est pas lire «On va coder au lieu de lire, d’écrire et de compter.»

Le geek solitaire Coder, ce n’est pas non plus jouer. Made in english Ecole professionnelle L’école n’est pas là pour former des professionnels mais des citoyens. Qui sont les collégiens d'aujourd'hui dany hamon. Qui sont les collégiens d'aujourd'hui ?

Qui sont les collégiens d'aujourd'hui dany hamon

Ou les enjeux d'une culture numérique à l'école Dany Hamon. N 9036 13346. N 9036 13288. N 9036 13289. N 9036 13286. N 9036 13290. N 9036 13287. Education, quelles fractures numériques? Les outils numériques peuvent-il aider à combattre les inégalités scolaires ou, au contraire, les favorisent-ils ?

Education, quelles fractures numériques?

Avec : Eunice Mangado, directrice déléguée de l'AFEV ; Anne Cordier, maître de conférences en Sciences de l'Information et de la Communication à l'université de Rouen, auteur de "Grandir connectés" et Karine Mauvilly, co-auteur du livre "Le désastre de l'école numérique" (Seuil) (en duplex depuis Bordeaux) et Jean-Marc Monteil, chargé d'une mission sur le numérique dans l'Education nationale (insert téléphonique) 9ème Journée du refus de l'échec scolaire, organisée par l'AFEV - Le numérique contre les inégalités éducatives: Revue Diversité, N° 185, 3ème trimestre 2016 : Ce que le numérique peut en éducation (Canopé éditions) : L'actualité de l'éducation avec Marie-Caroline Missir, directrice de la rédaction de l'Etudiant - Rentrée universitaire, 40000 étudiants supplémentaires -Scolarité obligatoire de 03 à 18 ans - Convention sur l'éducation du FN.

Enquete_collegiens_JRES_2016-VF.pdf. Texte cadrage jres16.pdf. Www.refusechecscolaire.org. Dominique Pasquier, Cultures lycéennes. La tyrannie de la majorité. 1Quels sont les changements dans le rapport des jeunes générations à la culture ?

Dominique Pasquier, Cultures lycéennes. La tyrannie de la majorité

Pour apporter des réponses à cette question essentielle, Dominique Pasquier, spécialiste des médias, propose une analyse détaillée des pratiques médiatiques des jeunes, incluant celles des nouveaux modes de communication, notamment le téléphone portable et l’internet. Si la sociologie de la famille, de la culture et de l’éducation, s’intéressent encore peu à ces nouveaux médias dans leurs études sur les jeunes, elles offrent à l’auteur des perspectives d’analyse permettant de cadrer le propos. Et ce pour poser une autre question, corollaire de la première – et tout aussi fondamentale – : qu’en est-il de la transmission culturelle des parents aux enfants ? Si celle-ci n’est plus automatique dans les milieux aisés, il apparaît que la famille et l’école ont toutes deux perdu de leur capacité à agir comme instances de légitimation culturelle au profit des médias et de la société des pairs. Dominique Pasquier : Ce que les technologies relationnelles concentrent.

Retour sur quelques présentations des Entretiens du Nouveau Monde industriel qui se sont tenu les 3 et 4 octobre à Beaubourg.

Dominique Pasquier : Ce que les technologies relationnelles concentrent

172. Metton-Gayon Céline. Les adolescents, leur téléphone et Internet. « Tu viens sur MSN ? » 1Si la catégorie même de « jeunesse », ou le brouillage de ses frontières avec l’âge adulte, fait en France l’objet de débats, les recherches sur l’entrée dans l’adolescence ne sont pas légion, malgré un intérêt plus marqué pour la population des moins de quinze ans lors de ces dernières années.

Metton-Gayon Céline. Les adolescents, leur téléphone et Internet. « Tu viens sur MSN ? »

Il existe alors une distance entre les préoccupations sociales et médiatiques qui en parlent abondamment, la plupart du temps en termes de risques ou de problèmes, et les chercheurs, qui ne les considèrent que sous des angles précis, par exemple comme des élèves, des usagers d’équipements culturels ou des déviants. 2La première partie pose d’abord la question de l’accès à ces équipements et à leur usage, un accès qui fait l’objet de négociations et d’accords socialement situés dans la famille.