background preloader

Pédagogie Steiner

Facebook Twitter

La pédagogie Steiner-Waldorf est notamment dénoncée pour ses liens avec l'anthroposophie, à laquelle on peut reprocher d'être pseudoscientifique et occultiste.

Elle est aussi parfois soupçonnée de dérives sectaires, et critiquée pour la formation insuffisante de ses enseignants ou pour les problèmes sanitaires que posent ses établissements. L’Afis apporte son soutien à l’action d’information de Grégoire Perra sur l’anthroposophie. Communiqué de l’Afis - Paris, le 13 mai 2019 L’anthroposophie est une doctrine créée par Rudolph Steiner au début du XXe siècle fondée sur une spiritualité qui mélange des éléments du christianisme, du bouddhisme et de l’hindouisme. Elle est imprégnée de diverses pseudo-sciences, au nombre desquelles l’astrologie, et de la croyance en la réincarnation. Elle est déclinée dans de nombreux domaines, tels que l’agriculture (pratiques magico-religieuses de la biodynamie), la médecine (les maladies résulteraient d’un processus karmique que les vaccins entraveraient), l’éducation (réseau d’écoles Steiner-Waldorf) ou les cosmétiques (produits Weleda).

Loin d’être anecdotique, ce courant de pensée est implanté dans plusieurs pays, et a été qualifié de « multinationale de l’ésotérisme » dans une enquête parue dans Le Monde Diplomatique [1]. La partie de ce mouvement liée à l’éducation, les écoles Steiner-Waldorf, regroupe une vingtaine d’établissements en France. Références. Pédagogie Steiner-Waldorf. Pour les articles homonymes, voir Steiner. La pédagogie Steiner-Waldorf, parfois simplement appelée pédagogie Steiner ou pédagogie Waldorf, est un courant pédagogique fondé sur les conceptions éducatives de Rudolf Steiner, philosophe et occultiste autrichien. Elle s'appuie sur l'anthroposophie, doctrine ésotérique dont il est le fondateur.

Cette pédagogie, destinée aux enfants de 0 à 21 ans [1], est pratiquée dans des jardins d'enfants (environ 2 000 dans le monde) et dans des écoles Steiner-Waldorf associatives et autonomes, principalement en Europe et en Amérique du Nord. En 2017, on recense officiellement 1 092 écoles Waldorf dans le monde, dont 734 en Europe, 200 en Allemagne et 15 en France[2]. La pédagogie Steiner-Waldorf est notamment dénoncée pour ses liens avec l'anthroposophie, à laquelle on peut reprocher d'être pseudoscientifique[3] et occultiste[4]. Histoire[modifier | modifier le code] Origines[modifier | modifier le code] Critiques[modifier | modifier le code] 10 principes fondateurs de la pédagogie Steiner. 1.L’introduction pondérée des apprentissages académiques Dans la pédagogie Steiner, les apprentissages académiques (lecture, écriture, numération…) commencent à être introduits dans l’année des 7 ans de l’enfant.

Il y a des enfants qui apprennent à lire tout seul et il ne s’agit pas d’aller contre leur nature ou de leur confisquer l’accès aux livres. Ce principe incite plutôt à faire confiance aux demandes des enfants en fonction de leurs propres besoins et de leur rythme de développement personnel : ni stimuler ni anticiper mais laisser les enfants être et jouer. 2.Éduquer le cœur, l’esprit et le corps Le triptyque cœur/ esprit/ corps est indissociable de la pédagogie Steiner. Rudolf Steiner estime que les capacités et les forces spécifiques des enfants se développent par phases de 7 ans. De la naissance à 7 ans, l’enfant apprend par imitation et il n’y a pas d’enseignement. 3.Un accès contrôlé et limité aux écrans 4.Le jeu libre La pédagogie Steiner nécessite peu de matériel. ……………………….. Anthroposophie. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'anthroposophie est un courant de pensée et de spiritualité créé au début du XXe siècle par Rudolf Steiner.

Selon lui il s'agit d'une « science de l'esprit », une tentative d'étudier, d'éprouver et de décrire des phénomènes spirituels avec la même précision et clarté avec lesquelles la science étudie et décrit le monde physique. Cette démarche n'est toutefois pas reconnue comme une science, elle se fonde sur les premiers travaux philosophiques de Rudolf Steiner, dont les premiers ouvrages (Une théorie de la connaissance chez Goethe, Vérité et science, La philosophie de la liberté) sont consacrés à l'élaboration de son concept, qu'il rattache en particulier à Goethe, mais aussi à toute la tradition idéaliste allemande.

Les principes de l'anthroposophie ont été appliqués dans divers domaines, comme dans les écoles Steiner, l'agriculture biodynamique, la médecine anthroposophique. Étymologie[modifier | modifier le code] 1. 2. 3. 4. 5. 6. Les secrets de l'anthroposophie [La Tronche en Biais] Dépendances sectaires.

Agriculture biodynamique

Podcasts.