background preloader

Pare-excitation

Facebook Twitter

Perception et sensorialité

Perception. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Perception

Le mot perception désigne donc, soit la capacité sensitive (l'instinct par exemple), soit le processus de recueil et de traitement de l'information sensorielle ou sensible (en psychologie cognitive par exemple), soit la prise de conscience qui en résulte[1]. En psychologie expérimentale, chez l'être humain, on distingue des échelles de la perception consciente et la perception inconsciente, dite aussi implicite ou subliminale. Cette distinction a été étendue aux autres animaux dans la mesure où celle-ci est reconnue ou, dans une autre mesure, peuvent être entraînés et conditionnés à indiquer ou pas s'ils ont perçu ou non un stimulus. La perception d'une situation fait appel à la fois aux sens, à l'esprit, aux idées, à l'instant et au temps.

Perception sensorielle[modifier | modifier le code] Mesure de la perception sensorielle[modifier | modifier le code] Les phénomènes perceptifs ne possèdent pas d'échelle de mesure continue. Pare-excitation (voir aussi : Perception-conscience) Les fonctions du Moi-peau. Perception et sensorialité en psychothérapie psychanalytique corporelle. Monique Dechaud-Ferbus En pratique psychanalytique nous rencontrons des patients dont la problématique principale n’est pas centrée sur l’Œdipe et notre méthode de psychothérapie corporelle psychanalytique nous permet de travailler sur des défenses qui ne relèvent pas du refoulement.

Perception et sensorialité en psychothérapie psychanalytique corporelle

Cette méthode utilise un aménagement du dispositif psychanalytique classique. A plusieurs reprises, Freud a souhaité l’ouverture de la psychanalyse au traitement des psychoses qui, disait-il, constituait une voie d’avenir pour le progrès de la connaissance. D’autres cliniciens de son époque comme Ferenczi, Tausk et Federn ont ouvert cette voie en aménageant le dispositif analytique. Ces aménagements préservent des constantes de la psychanalyse comme la règle d’abstinence, le temps de la séance de 45 minutes, l’unité de lieu et la confidentialité. Le dispositif de la psychothérapie corporelle psychanalytique sollicite aussi la fonction d’emprise. Comment percevons-nous les couleurs ? [Xenius]

De quelle couleur est cette robe ? La question qui affole la Toile. Le Parisien | Ce n'est pas le débat du siècle qui rend Internet zinzin depuis trois jours, c'est une robe.

De quelle couleur est cette robe ? La question qui affole la Toile

Mardi, une jeune femme a mis en ligne sur son Tumblr une photo d'une robe de cocktail, portée à un mariage. Elle demandait : «Aidez-moi : cette robe est-elle blanche et or ou bleu et noir ? Mes amis et moi n'arrivons pas à nous accorder !» Étrangement, le mystère des couleurs de la tenue a enflammé la toile plus rapidement qu'une torche imbibée d'essence sur un tapis de poudre à canon.

Si l'on tape «white and blue dress» dans le moteur de recherche Google, on obtient... 187 millions d'occurences, qui s'ajoutent aux 244 millions de références pour «the white and gold dress». Le monde entier veut participer à ce jeu. Les célébrités les plus connectées s'en mêlent. Taylor Swift s'agace, s'inquiète, pour finalement opter pour un combo bleu et noir. Quant à James Franco, il prend un détour de nuances: violet et noir, affirme-t-il. Finalement, la robe est de cette couleur :

Phénoménologie. Conformément à son étymologie, la philosophie n'est pas la sagesse, mais un amour ou un désir de sagesse.

Phénoménologie

Qu'en est-il donc de la philosophie, de son objet propre, de son domaine d'étude ? Ou encore : qu'est-ce qu'elle a à nous dire que ne saurait nous apprendre le scientifique ou le religieux ? Car enfin, la philosophie ne saurait présenter un intérêt qu'en restant utile, c'est-à-dire en offrant un savoir irremplaçable, irréductible à celui que proposent notamment les sciences. La philosophie dispose-t-elle alors d'un domaine et d'opérations qui lui soient absolument propres, tels qu'aucune autre science ne puisse les lui confisquer ? Or pour assurer à la philosophie une fonction propre, il est d'usage de lui attribuer la tâche théorique de donner du sens, c'est-à-dire de rendre compréhensible des faits, des événements, et plus généralement de rendre intelligible le monde dans lequel nous vivons. Mais à quoi bon, dira-t-on, puisque ce débat est interminable. . .

I. II. .