background preloader

Hypersensibilité

Facebook Twitter

Hypersensibilité

Hypersensibilité (psychologie) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Hypersensibilité (psychologie)

L'hypersensibilité désigne une sensibilité plus haute que la moyenne, provisoirement ou durablement, voire « exagérée ou extrême »[1]. Les caractéristiques cliniques sont celles définies à l'origine par Elaine Aron et accessibles depuis son site[4], mais on trouve de multiples reprises, parfois sérieuses comme un test en français créé par Isabelle Taubes et Boris Cyrulnik[5], et parfois moins.

En anglais, Elaine Aron propose un moyen mnémotechnique pour retenir les caractéristiques principales des hypersensibles DOES pour : La profondeur de traitement (Depth of processing).Plus suscité, plus mobilisé que les autres pour une même stimulation (Over aroused).Réactivité émotionnelle forte et empathie élevée (Emotional reactivity and high empathy)[6]Sensibilité aux stimuli subtils (Sensitivity to subtle stimuli). Cette sensibilité serait associée à un mode de traitement des données sensorielles particulier[8].

Hypersensibilité : comment identifier un hypersensible en 16 points. PSYCHOLOGIE - Vous avez l’impression d’être souvent dans l’analyse?

Hypersensibilité : comment identifier un hypersensible en 16 points

De beaucoup vous préoccuper de ce que ressentent les autres? Vous aimez les ambiances calmes, loin de l’agitation? Le succès de livres comme La force des discrets de Susan Cain a suscité un regain d’intérêt pour les personnalités introverties, mais Elaine N. Aron remarque que les hypersensibles sont encore considérés comme minoritaires. Ce qui n’est pas un défaut. LIRE AUSSI:• 18 choses que les gens créatifs font différemment des autres• 7 choses que les gens calmes font différemment des autres• 10 choses que les employés productifs font différemment des autres 1.

La capacité à ressentir les choses plus vivement que les autres est l’une de leurs caractéristiques principales. 2. Les hypersensibles sont plus touchés par ce qui les entoure. La force des hypersensibles  Chopin, qui a su traduire dans ses Nocturnes toutes les subtilités d'une âme déchirée, était-il un malade dépressif?

La force des hypersensibles 

Le poète Keats serait-il aujourd'hui diagnostiqué «personnalité évitante» dans nos services psychiatriques? La question se pose lorsqu'on découvre aujourd'hui le monde des hypersensibles tels qu'ils se décrivent et s'encouragent - notamment sur Internet - face à une société qui les comprend mal. Hypersensible, vous l'êtes peut-être.

Si, depuis toujours, vous ne supportez ni le bruit ni l'agitation; si vous êtes très susceptible, prenant de plein fouet la moindre remarque désagréable, et si, quand vous entrez dans une pièce, vous «scannez» intérieurement les zones d'inconfort potentiel, tout laisse à penser que vous faites partie de ces 15% à 20% de la population mondiale qu'une psychologue américaine, Elaine Aron, a décrits et commencé à étudier dès le début des années 1990. Besoin d'encouragements «Oui, je suis vraiment HS (hypersensible), écrit Iasseva. Sensiblerie ou sensibilité ? La sensiblerie n’est pas la sensibilité.

Sensiblerie ou sensibilité ?

Cette dernière comporte un jugement plus sûr des choses et la faculté de discerner et d’apprécier la richesse d’une image ou d’un son. La sensiblerie au contraire ne repose sur rien de sérieux ou de durable : éminemment émotionnelle, superficielle, passagère, sans assises pour fixer son choix, elle prétend fournir une réponse aux problèmes que pose l’existence, alors qu’en réalité elle ne leur apporte aucune solution réfléchie, raisonnée.

La sensiblerie repose, à l’origine, sur un mensonge, ce que j’appellerai « le mensonge sensoriel ». Le « pacifisme de sensiblerie » est un pacifisme romantique, efféminé, inopérant, un pacifisme de facilité, qui a horreur de tout pacifisme scientifique, ses conclusions reposent sur l’apparence et non sur la réalité de la vie ; placé devant les conséquences logiques de ses théories, le pacifiste de sensiblerie se dérobe. La science moderne apporte un appoint de taille à la sensiblerie. Que conclure ? René Guillot. 21 Ways To Take Care Of A Highly Sensitive Person. A highly sensitive person is someone with a more ­developed­ than ­average nervous system. ­

21 Ways To Take Care Of A Highly Sensitive Person

Basically someone who over­feels everything. ­ They are extremely intuitive, and at times come of as being a little judgemental. Even if they had no intentions of judging anyone. They are sensitive to loud people, irritated by smells and even rough fabrics. They are highly in tune with other peoples emotions, as well as their own, and are aware if one isn’t happy. The Highly Sensitive Person of (HSP) is not always shy or introverted. Often times, sensitives have to make life adjustments to live healthfully. While that’s completely necessary for sensitives to make adjustments, it’s important for non­sensitives to accomodate.

Here are a few ways.

Podcasts

Livres.