background preloader

Michel de Montaigne

Facebook Twitter

How to Live: Lessons from Montaigne, Godfather of Blogging. By Maria Popova Don’t worry about death, pay attention, read a lot, give up control, embrace imperfection.

How to Live: Lessons from Montaigne, Godfather of Blogging

“Living has yet to be generally recognized as one of the arts,” Karl De Schweinitz wrote in his 1924 guide to the art of living. But this is an art best understood not as a set of prescriptive techniques but, per Susan Sontag’s definition of art, a form of consciousness — which means an understanding that is constantly evolving. This idea — writing about oneself to create a mirror in which other people recognize their own humanity — has not existed forever. It had to be invented. Portrait of Michel de Montaigne by Salvador Dalí, 1947. What separated Montaigne from other memoirists of his day was that he didn’t write about his daily deeds and his achievements — rather, he contemplated the meaning of life from all possible angles, and in the process popularized the essay as a form.

Don’t read him as children do, for amusement, nor as the ambitious do, to be instructed. 'Of Experience' Montaigne and the Double Meaning of Meditation. By Maria Popova “There is no exercise that is either feeble or more strenuous … than that of conversing with one’s own thoughts.”

Montaigne and the Double Meaning of Meditation

“We all have the same inner life,” beloved artist Agnes Martin said in a wonderful lost interview. “The difference lies in the recognition. The artist has to recognize what it is.” Michel de Montaigne - Citations. Discours de la servitude volontaire. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Discours de la servitude volontaire

Discours de la servitude volontaire. Le Discours de la servitude volontaire ou le Contr'un est un ouvrage rédigé en 1549 par Étienne de La Boétie à l'âge de dix-huit ans. Sa première publication date de 1574. Ce texte consiste en un court réquisitoire contre l'absolutisme qui étonne par son érudition et par sa profondeur, alors qu'il a été rédigé par un jeune homme d'à peine dix-huit ans. Ce texte pose la question de la légitimité de toute autorité sur une population et essaie d'analyser les raisons de la soumission de celle-ci (rapport « domination-servitude »).

L’œuvre[modifier | modifier le code] La puissance subversive de la thèse développée dans le Discours ne s’est jamais démentie. L’originalité de la thèse de La Boétie est contenue tout entière dans l’association paradoxale des termes « servitude » et « volontaire ». [modifier | modifier le code] Le Malencontre : origine de la dénaturation[modifier | modifier le code] André Tournon, L. L'amitié / Discours de la servitude volontaire / La Boétie. L’amitié / Les Essais Livre 1, Chap. 28 / Montaigne.

Montaigne - Philosopher, c'est apprendre à mourir. Montaigne," à sauts et à gambades" (1/4) : « De l’art de conférer » III, 8. Premier temps de notre semaine consacrée aux Essais de Montaigne.

Montaigne," à sauts et à gambades" (1/4) : « De l’art de conférer » III, 8

Quelle est la différence entre discuter, se disputer, jouter et conférer? Qui est apte à la conférence et qui ne l'est pas? Un entretien vigoureux comme Montaigne les aime avec Bernard Sève sur "L'art de conférer" proposé dans les Essais! Montaigne " à sauts et à Gambades" (2/4) : « De la diversion » III, 4. Deuxième temps de notre semaine consacrée aux essais de Montaigne.

Montaigne " à sauts et à Gambades" (2/4) : « De la diversion » III, 4

Comment vivre la mort d'un être proche ? Peut-on résister au chagrin, à la colère ou à la jalousie ? Il faut bien plutôt compenser ces passions tristes par des passions joyeuses, dit Montaigne. Montaigne, "à sauts et à gambades" (3/4) : « De l’oisiveté » I, 8. Qu'est-ce que l'oisiveté ?

Montaigne, "à sauts et à gambades" (3/4) : « De l’oisiveté » I, 8

De la paresse ? Montaigne, "à sauts et à gambades" (4/4) : « Des boîteux » III, 11. Les Essais - Montaigne magique. Comment aimer la vie sans se tromper sur son compte ?

Les Essais - Montaigne magique

Matière - Manière (III, 8) / Montaigne - Partie 1. Matière - Manière (III, 8) / Montaigne - Partie 2. Michel de Montaigne Dumonstier © Radio France Partie 2 C’est de Montaigne que nous vous parlerons, encore et toujours dans le Gai Savoir, en ce joli dimanche glacial.

Matière - Manière (III, 8) / Montaigne - Partie 2

De Montaigne et, plus particulièrement, du chapitre 8 du troisième livre des Essais, « de l’art de conférer » ou « de l’art de la conversation » où l’on trouve, outre des perles d’humour et d’intelligence, le détail de la différence fondamentale entre « matière et manière ». Une différence essentielle, fondatrice, utile à toute époque et en chacune des circonstances où la contenu d’un discours voudrait le dédouaner de ses intentions véritables. Mais il y a plus, et mieux encore, dans ce texte limpide et méandreux : de l’humour en bataille, des considérations terribles sur la bêtise érudite et l’aveu, de la part de l’homme le plus savant de son temps, qu’il ne passe jamais lui-même plus d’une heure sur le même livre.

A la lecture : Julie-Marie Parmentier Réalisation : Luc-Jean Reynaud. La santé (1/4) : Montaigne : "Je ne me tourmente pas d'être sans médecin" Michel de Montaigne - Babelio. Les Essais (en français moderne) Essais I, II, III (en vieux français) Comment vivre ? - une vie de Montaigne en une question et vingt tentatives de réponse.