background preloader

Biologie

Facebook Twitter

Les nouveaux territoires du vivant. Le monde du vivant recèle encore des territoires largement inexplorés, que les avancées technologiques récentes vont peut-être permettre de découvrir.

Les nouveaux territoires du vivant

Alors que paraît aujourd’hui «Étonnant vivant», livre blanc sur les sciences du vivant au XXIe siècle, Catherine Jessus, directrice de l’Institut des sciences biologiques du CNRS, trace un panorama de ces pistes prometteuses. Cet article est paru dans le premier numéro de la revue Carnets de Science (link is external). Faisons un pari : le XXIe siècle sera celui des sciences du vivant. Pourquoi cette prédiction ? Tout simplement parce que la biologie vit en ce moment une véritable révolution. Entre 2009 et 2013, l’expédition Tara Océans a permis de récolter 35 000 échantillons de plancton, tels ce ptéropode à silhouette d’éléphant et les autres spécimens à ses côtés : des copépodes et un ostracode.

De la vie partout, jusque dans les puits de pétrole Comment expliquer cette remise en question ? José María LOPEZ-GARCIA/ESE/CNRS Photothèque. Biologie. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Biologie

Pour les articles homonymes, voir Bio. La biologie[1] est la science du vivant. Prise au sens large de science du vivant elle recouvre une partie des sciences naturelles et de l'histoire naturelle des êtres vivants (ou ayant vécu). Toutefois la distinction entre organismes vivants et non vivants est parfois difficile et la détermination de l'objet spécifique de la biologie n'a rien d'évident. Au cours de l'histoire de la biologie, des principes fondateurs ont été découverts.

Étymologie[modifier | modifier le code] Le terme biologie est formé par la composition des deux mots grecs bios (βιος) en français « vie » et logos (λογος) qui signifie « discours, parole »[2],[3]. Ce néologisme est créé à la fin du XVIIIe siècle et au début du XIXe siècle et de façon indépendante : Le même Lamarck, bien avant de donner des cours de biologie en 1819, sépare dans son ouvrage Hydrogéologie, paru également en 1802, la physique terrestre en trois parties : Le vivant a sa matière noire.

Une nouvelle technique révèle une biodiversité insoupçonnée qui bouscule nos connaissances biologiques.

Le vivant a sa matière noire

Une matière noire « bio » dans laquelle pourraient se dissimuler les indices d’un quatrième domaine du vivant. Les biologistes seraient-ils passés à côté de 85 à 99 % des micro-organismes vivant sur Terre ? Les avancées de la métagénomique leur ont en tout cas permis de mettre en évidence l’existence d’une « matière noire » biologique, surnommée ainsi en référence à la mystérieuse matière sombre dont la masse empêche la dislocation des galaxies et des amas galactiques. Un monde biologique qui révèle peu à peu ses secrets et ses surprises. Trois domaines répertoriés pour le vivant Les premières classifications du vivant, établies au XVIIIe siècle par Carl von Linné, se basaient principalement sur des critères morphologiques. Les chercheurs se sont alors tournés vers des critères moléculaires universels.

Neurosciences

Théories de l'évolution. Éthologie. Hormones. Génétique. Biomimétisme. Microbiote. Combien y a-t-il de sexes? La question des tests de « féminité » agite régulièrement les grandes manifestations sportives comme les Jeux olympiques.

Combien y a-t-il de sexes?

Mais comment définit-on le sexe biologique ? Et combien y a-t-il de sexes ? «CNRS Le journal» se penche sur ce sujet aussi sensible que complexe. Qu’ils ou elles nagent, courent, lancent, rament, sautent… 10 500 athlètes de 206 pays vont enflammer la planète Sport du 5 au 21 août, Jeux olympiques de Rio oblige. Revers de la médaille, cette olympiade pourrait être ternie par des litiges sur le sexe de compétitrices aux épaules jugées trop larges ou aux hanches considérées comme trop étroites… Au fil des Jeux, la liste est longue, en effet, des sportives dont l’apparence physique bouscule les canons traditionnels de la féminité. Un mécanisme très complexe Ce règlement s’appliquera-t-il à Rio ? L’intersexuation semble concerner de 1 à 2 % des naissances dans l’espèce humaine. Un nombre quasi illimité de sexes biologiques ? Une pluralité qui demeure mal tolérée. Tardigrada. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Tardigrada

La microscopique créature mesure un peu plus de 1mm en moyenne et il est le seul animal qui peut survivre dans l'environnement hostile de l'espace. Il peut également résister à des températures juste au-dessus du zéro absolu et bien au-dessus du point d’ébullition de l’eau, il peut faire face à d’intenses pressions et rayonnement et peut vivre plus de 10 ans sans eau ni nourriture. Fondamentalement, il est presque impossible de le tuer autrement qu'en l'écrasant. Description[modifier | modifier le code] Leur durée de vie n'est pas vraiment connue. Physiologie[modifier | modifier le code] Un tardigrade vu au microscope. Classification[modifier | modifier le code] Selon Degma, Bertolani et Guidetti, 2013[10],[11],[12] : Publication originale[modifier | modifier le code] Spallanzani, 1777 : Opuscules de physique, animale et végétale.

Wiener & Shannon : un missile dans l'ADN - Savants et militaires.

Livres

Podcasts.