background preloader

Mai

Facebook Twitter

Real or fake? AI is making it very hard to know. News headlines might not be the only things that are fake in the future.

Real or fake? AI is making it very hard to know

Powerful machine-learning techniques (see “The Dark Secret at the Heart of AI”) are making it increasingly easy to manipulate or generate realistic video and audio, and to impersonate anyone you want with amazing accuracy. A smartphone app called FaceApp, released recently by a company based in Russia, can automatically modify someone’s face to add a smile, add or subtract years, or swap genders. The app can also apply “beautifying” effects that include smoothing out wrinkles and, more controversially, lightening the skin. And last week a company called Lyrebird, which was spun out of the University of Montreal, demonstrated technology that it says can be used to impersonate another person’s voice. The company posted demonstration clips of Barack Obama, Donald Trump, and Hillary Clinton all endorsing the technology.

Both FaceApp and Lyrebird use deep generative convolutional networks to enable these tricks. Filteris, Enigma… Face aux instituts de sondage, la défaite des prévisions « alternatives » Plusieurs entreprises et instituts annonçaient ces derniers mois des résultats très différents des sondages.

Filteris, Enigma… Face aux instituts de sondage, la défaite des prévisions « alternatives »

Tous se sont largement trompés. Elles étaient particulièrement prisées des militants : depuis des mois, des études se basant non pas sur des sondages mais sur le « big data », l’analyse des messages publiés sur les réseaux sociaux ou encore du profil sociodémographique des Français, prétendaient mesurer plus efficacement que les instituts de sondage les intentions de vote au premier tour de la présidentielle. Ces études donnaient pour la plupart des résultats très différents des sondages classiques. L’entreprise canadienne Filteris affirmait ainsi que le second tour opposerait François Fillon et Marine Le Pen. Vigiglobe, une start-up française, ne donnait pas de classement prédictif, mais affirmait que François Fillon serait probablement au second tour, et jugeait Marine Le Pen en perte de vitesse. Elles avaient prévu la victoire de Trump Des méthodologies secrètes (et douteuses)

L'application Maaf et moi totalise plus de 440 000 telechargements. Facebook assure pouvoir cibler ses utilisateurs selon leur humeur. Facebook se serait-il vanté auprès de certains annonceurs de pouvoir cibler les consommateurs en fonction de leurs humeurs du moment?

Facebook assure pouvoir cibler ses utilisateurs selon leur humeur

C'est en tout cas ce que laisse entendre une enquête du journal The Australian. Des données sur six millions d'internautes Lundi, celui-ci révélait (sans le publier) l'existence d'un document interne, qui aurait été réalisé par Facebook pour le compte d'une grande banque australienne. Y sont évoqués des "algorithmes sophistiqués permettant d'identifier et exploiter des [jeunes internautes]. " Ce, en autorisant les annonceurs à les cibler durant les moments où ils sont le plus vulnérables, et ont le plus besoin d'un surplus de confiance.

" Le rapport, long de vingt-trois pages et daté de 2017, explique que c'est notamment au travers de messages, de photographies, d'interactions, que Facebook a pu déterminer si ils se sentaient "stressés", "stupides", "inutiles" ou "anxieux. " Au total, plus de six millions de jeunes auraient été ciblés par l'étude. Le data-driven marketing, levier de croissance en France, Allemagne et Etats-Unis.

Une journée type sur Internet en 2007. Comment les cadres dirigeants s'informent sur Internet ? Groupama présente LeTrajetLePlusSur.fr. Groupama lance, avec son agence Marcel, LeTrajetLePlusSur.fr.

Groupama présente LeTrajetLePlusSur.fr

Une plateforme gratuite de prévention routière basée sur les données gouvernementales d’accidentologie désormais en open data. À partir de ces données, le site génère et compare en deux itinéraires : le trajet le plus rapide (traditionnellement proposé par les GPS) et le trajet le plus sûr, celui qui statistiquement est considéré comme le moins dangereux. Les conducteurs peuvent voir la différence de temps entre les deux trajets. Par exemple, à Paris, pour rejoindre la Gare de Lyon depuis la Tour Eiffel, le trajet le plus rapide serait de 19 minutes et comptabiliserait 129 accidents de plus que sur la route la moins dangereuse (24 minutes). Thierry Martel, directeur général de Groupama explique dans un communiqué " LeTrajetLePlusSur.fr répond à une attente identifiée sur la sécurité routière.

Google a créé un outil pour réussir ses dessins à tous les coups. Avec Autodraw, le moindre gribouillage peut aboutir à un résultat correct.

Google a créé un outil pour réussir ses dessins à tous les coups

Une manière de démontrer les performances de la société dans l'intelligence artificielle. L'intelligence artificielle vole au secours des dessinateurs ratés. Mercredi, Google a lancé Autodraw, un site qui permet à n'importe quel internaute de gribouiller quelque chose, et d'aboutir à un résultat à peu près correct. Grâce à un procédé d'apprentissage automatique, l'outil cherche à identifier la forme que l'utilisateur esquisse, suggère un modèle et complète les traits en fonction du choix. «Même moi, je vais pouvoir dessiner», a plaisanté Sundar Pichai, PDG de l'entreprise, dans un tweet. Le nouveau site de Google est amusant à utiliser.