background preloader

Caractéristiques des addictions liées à l'usage du numérique

Facebook Twitter

Comment devient-on accro au numérique ? Atlantico : Portables, tablettes, ordinateurs, les nouvelles technologies nous entourent. Elles sont partout : au bureau, à la maison, dans les magasins… Nous en avons tous un usage régulier, à partir de quel moment pouvons-être considérés comme addicts aux nouvelles technologies ? Comment cette addiction se traduit-elle au quotidien ?

Michael Stora : Cela ne se traduit pas tant en terme d’heures passées sur les nouvelles technologies qu’en termes de rupture des liens sociaux réels. L’addiction se manifeste par un décrochage de la vie sociale : refus de participer à des repas de famille, moins de sorties en couple, abandon de ses responsabilités de parent... Les nouvelles technologies mettent la vie sociale au second plan petit à petit. Pour lire les autres épisodes de notre série de la semaine sur les Nouvelles addictions, consultez notre dossier : ici. Il faut faire le distinguo entre les moments excessifs et l’addiction. Atlantico sur facebook notre compte twitter Je m'abonne.

Les magazines Addictions de l'A.N.P.A.A. Sandor Ferenczi Sur les addictions (9782228903387) Les nouveaux médias : des jeunes libérés ou abandonnés ? 1. Les addictions numériques : Internet et les jeux vidéo La formule de M. Guy Almes selon laquelle il y a trois formes de mort : « la mort cardiaque, la mort cérébrale et la déconnexion du réseau »52(*) est particulièrement vérifiée chez les adolescents.

Pour un certain nombre d'entre eux, la navigation sur Internet ou les jeux (notamment en ligne) sont devenus une drogue dont ils ne peuvent plus se passer. Si selon les psychanalystes, aucune technologie ne porte en elle-même d'effet addictogène, l'addiction ne pouvant être générée que par une pratique particulière de l'objet en cause, liée à d'autres facteurs complexes (situation du sujet, environnement familial, contexte social...), la cyberdépendance semble prendre de l'importance. 6 à 8 % des internautes seraient ainsi dans l'usage excessif ou dépendant du réseau informatique. Les raisons de cette addiction ne sont pas forcément bien décryptées. Selon M. . * 52 « There is three kinds of death in this world. Addiction Numérique. Selon de récente études , l’addiction numérique ou la Toxicomanie numérique constitut ,un véritable danger pour la santé ,pour Le Professeur Guy Almes celle-ci créer chez le Toxicomane numérique trois formes de mort : « la mort cardiaque, la mort cérébrale et la déconnexion du réseau » .

En outre il faut notez qu’elle est particulièrement vérifiée chez les adolescents. Pour un certain nombre d’entre eux, la navigation sur Internet ou les jeux en ligne sont devenus une drogue dont ils ne peuvent plus se passer. Si pour les psychanalystes, aucune technologie ne porte en elle-même d’effet addictogène, l’addiction ne pouvant être générée que par une pratique particulière de l’objet en cause, liée à d’autres facteurs complexes (situation du sujet, environnement familial, contexte social…), la cyberdépendance semble prendre de l’importance.car 6 à 8 % des internautes seraient ainsi dans l’usage excessif ou dépendant du réseau informatique.

Source : AFP. Les nouvelles technologies sont devenues une addiction. Le fait que les Britanniques se sentent dépassés par la technologie peut directement être associé à leur addiction aux smartphones, selon les responsables de cette étude. Une étude menée au Royaume-Uni démontre qu'un tiers des personnes interrogées se considère comme littéralement submergé par les nouvelles technologies. Une proportion qui atteint même 43% chez les 10/18 ans. Cela conduit les chercheurs de l'Université de Cambridge, qui ont réalisé cette enquête, à considérer les nouvelles technologies comme un réel problème de santé publique. Pour ces chercheurs, les parents, comme leurs enfants, doivent trouver un moyen de limiter l'impact de la high-tech (en termes d'appareils, mais aussi de dépendance aux réseaux sociaux ou aux e-mails) sur leurs vies, un peu à la manière d'un régime.

Aux parents donc d'installer des barrières, de poser des règles et surtout de montrer l'exemple. Etude réalisée auprès de 1 200 personnes au Royaume-Uni. Crédit photo : D.R. Une étude sur l'addiction aux médias numériques. L'addiction - Jean Pol Tassin et les neurones. Activités P. Internet_entre_autonomie_et_dependance-2.pdf. Tendances_jeux_en_ligne_2013_0.pdf. Plus souvent seul devant son écran. Imprimer la page Fella Nabli et Layla Ricroch, division Conditions de vie des ménages, Insee Résumé En 2010, en France métropolitaine, la télévision reste l’écran le plus regardé, avec une moyenne de trois heures par jour, contre trois quarts d’heure pour l’usage domestique de l’ordinateur. Le temps passé devant le petit écran a beaucoup augmenté en 25 ans, mais il est globalement stable depuis 10 ans.

Dans le même temps, l’usage de l’ordinateur et d’Internet a beaucoup progressé. Sommaire Encadré Les enfants et les écrans Publication La télévision reste l’écran le plus regardé En 2010, en France métropolitaine, on passe en moyenne, chaque jour, trois heures devant la télévision et trois quarts d’heure devant l’ordinateur (sources), hors motifs professionnels. Retour au sommaire Malgré l’ordinateur, la télévision se maintient Entre 1986 et 2010, le temps passé devant la télévision a augmenté de 23 % (graphique 1). Graphique 1 - Évolution du temps passé devant la télévision selon l'âge 1. Encadré. Plus souvent seul devant son écran. Imprimer la page Plus souvent seul devant son écran N°1437 - mars 2013 Liste des graphiques Graphiques Graphique 1 : Évolution du temps passé devant la télévision selon l'âge Lecture : en 2010, les personnes de 15 à 19 ans passent en moyenne 2 heures et 9 minutes par jour devant la télévision.

Champ : personnes de 15 ans ou plus en France métropolitaine. Source : Insee, enquêtes Emploi du temps 1986-1987, 1998-1999 et 2009-2010. Graphique 2 : Temps passé devant un écran selon la catégorie socioprofessionnelle Lecture : en 2010, les ouvriers passent en moyenne 3 heures par jour devant la télévision et 36 minutes devant l'ordinateur. Source : Insee, enquête Emploi du temps 2009-2010. Graphique 3 : Le temps passé devant la télévision est parfois utilisé à faire autre chose Lecture : sur 73 minutes passées devant la télévision lorsqu'on fait autre chose en même temps, 36 % de ce temps est consacré à prendre un repas.

Graphique 4 : Qui regarde la télévision, quand et à quelle heure ? 1. Les français et le numérique : l’étude annuelle du Crédoc ! L’utilisation du numérique est analysée chaque année très méthodiquement par le Crédoc. Chaque aspect du numérique est passé en revue : équipement informatique et télécom, usage de l’internet, diffusion des réseaux sociaux, fracture numérique… C’est une vraie bible sur le sujet. Je vous propose une synthèse des faits marquants relevés par cette édition. L’internet mobile est en marche Le développement de l’internet mobile est spectaculaire dans cette étude : 24% des français utilisent un téléphone mobile pour aller sur Internet (+ 9 points en un an).19% consultent leurs courriels (+8 points)8% des français disposent d’une clé USB 3G pour avoir internet en mobilité Un seul chiffre reste en retrait par rapport à la pression médiatique sur le sujet : le taux d’équipement en tablette.

L’équipement informatique et internet Le taux d’équipement continue à augmenter année après année même si la croissance est désormais moins forte : Internet : le Crédoc pousse un petit cocorico.

Dépendance aux jeux vidéos