background preloader

[ LA FABRIQUE DE L'INFORMATION ]

Facebook Twitter

La démocratie passe nécessairement par un accès libre à l’information des citoyen.ne.s. La liberté de la presse, la diversité des médias sont les signes d’une bonne santé démocratique.

Sans diversité de production et liberté d’accès à l’information, point de démocratie. Si cela semble acquis dans certains pays, la concentration des médias, l’influence des réseaux sociaux ou même l’ « infobésité » rendent l’analyse critique parfois difficile. S’interroger sur la place des médias et leur message ou participer à la production de l’information permettent de mieux comprendre ses enjeux pour la démocratie. Arrêt sur Images - Décryptage et analyse de l'actualité des médias.

A_la_une. Accueil - mediaeducation.fr. Médias et démocratie - Le citoyen dans la cité - Découverte des institutions - Repères. Le CLEMI. Atelier des médias. Serious games : apprendre en jouant by Florent Maurin on Prezi. Ecole des Données. Action Critique Médias - Observatoire des médias Action - Critique - Médias.

La liberté de la presse a encore reculé en 2015. De la presse en démocratie. La presse est l’institution non gouvernementale la plus indispensable et la plus redoutable pour la démocratie – c’est du moins la conviction qui a longtemps animé les discours théoriques et politiques sur la place du journalisme dans les régimes modernes.

De la presse en démocratie

Indispensable, car, dans des sociétés de grande taille, elle seule peut assurer la découverte et la circulation des informations, la diffusion et la confrontation des opinions, en un mot l’institution des conditions du débat public nécessaire à la formation des volontés individuelles des citoyens. Redoutable, car elle peut aussi, en déformant, sélectionnant ou escamotant ces informations et opinions, exercer une influence néfaste sur la formation de ces volontés. Le rôle démocratique de la presse Ce rôle lui confère un pouvoir dont elle peut mal user ou abuser. Le rôle de la presse ne se réduit certes pas à sa fonction d’institution du débat public. «Informer n’est pas un délit» : un livre contre les censures - Page 1.

Médias citoyens: réconcilier médias et démocratie. Née en 2005, la revue Altermondes se relance avec une nouvelle formule papier et nouveau site, mais aussi avec un statut juridique original, celui d'une Société coopérative d’intérêt collectif (Scic) qui garantit son indépendance.

Médias citoyens: réconcilier médias et démocratie

David Eloy, son rédacteur en chef, ainsi que les journalistes Malek Khadraoui (Inkyfada.com), Philippe Merlant, (Reporter Citoyen) et Edwy Plenel (Mediapart) défendent ici cette nouvelle forme de presse que sont les médias citoyens, et qui peuvent se fédérer autour de « valeurs et de pratiques communes ». Chaque année, le baromètre La Croix-TNS Sofres confirme le peu de crédit que les Français accordent aux journaux, radios et télés : environ la moitié des personnes interrogées estime que les choses ne se passent pas vraiment comme ces médias le leur racontent.

Et trois sur cinq pensent que les journalistes ne sont pas indépendants des pouvoirs politique et économique. Un fossé de défiance s’est creusé entre médias et citoyens. On te manipule. Une Théorie du complot, c'est quoi ?

On te manipule

Une théorie du complot (on parle aussi de conspirationnisme ou de complotisme) est un récit pseudo-scientifique, interprétant des faits réels comme étant le résultat de l’action d’un groupe caché, qui agirait secrètement et illégalement pour modifier le cours des événements en sa faveur, et au détriment de l’intérêt public. Incapable de faire la démonstration rigoureuse de ce qu’elle avance, la théorie du complot accuse ceux qui la remettent en cause d’être les complices de ce groupe caché. Elle contribue à semer la confusion, la désinformation, et la haine contre les individus ou groupes d’individus qu’elle stigmatise. Les 7 commandements de la théorie du complot 1. 2. La théorie du complot voit les indices de celui-ci partout où vous ne les voyez pas, comme si les comploteurs laissaient volontairement des traces, visibles des seuls "initiés". 3.

Au fait, c'est quoi un complot ? "Mais au fait, c'est quoi un complot ? " Dans nos forums, sur notre plateau, ou au sein de la rédaction d'@si durant la préparation de notre série d'été, consacrée à la vraie histoire des complots, la question est revenue à plusieurs reprises. Car dès que l'on commence à parler "complot", il semble difficile de s'accorder sur une définition commune. 11 septembre, DSK, Dîner du Siècle, Bilderberg ou assassinat de Jules César : où commence, et surtout où se termine un complot ? Équipé d'un Larousse et d'un téléphone, @si a tenté de faire le tri. Il est utilisé à toutes les sauces, parfois pour discréditer ceux qui seraient atteints de "complotisme aigu".

Le 21 juillet 2016, pour réagir à une enquête de Libération accusant le ministre de l'intérieur d'avoir menti sur le rôle de la police nationale le soir de l'attaque du 14 juillet, Bernard Cazeneuve avait accusé le quotidien d'utiliser des procédés "qui emprutent au ressort du complotisme". COMPLOTS ET CONSPIRATIONS : APPRENDS À RECONNAÎTRE LES VRAIS DES FAUX...

Le Secret des sources : podcast et réécoute sur France Culture. "Le Secret des sources" vous emmène chaque samedi dans les coulisses de l’information.

Le Secret des sources : podcast et réécoute sur France Culture

À travers un sujet d’actualité, nous décryptons comment une information est reçue, analysée, traitée et diffusée. Des journalistes viennent expliquer comment ils travaillent et un débat s’engage avec une personnalité au coeur de cette actualité. "Le Secret des sources" s’intéresse également à l’actualité qui fait la Une à l’étranger. Chaque semaine l’un de nos correspondants expliquera et analysera la façon dont est traité le principal sujet d’actualité dans son pays. Vérité Politique - Agrégateur de Contradictions.