background preloader

Innovation pédagogique et numérique

Facebook Twitter

Comment fonctionne une iClasse ? Cet article a été écrit et publié par Lancelot Barry.

Comment fonctionne une iClasse ?

Du 15 au 26 avril 2013, j’ai eu la chance de découvrir lors de mon année de tour du monde des écoles, la « iClasse » dans l’école Wilfrid-Bastien de Montréal au Québec. L’origine de l’iClasse s’est imposée en 2009 dans la classe de Pierre Poulin et de son collègue François Bourdon et elle est maintenant devenue le sujet d’une thèse de doctorat de ce premier. Présentée comme « un modèle pédagogique d’intégration des TIC au primaire mettant de l’avant une gestion de classe participative (ateliers, projets, enseignement coopératif, etc.) et l’utilisation de multiples media comme les ordinateurs, iPad, iPod, centre d’écoute, tableau blanc interactif », la iClasse est bien plus réfléchie que de simplement mettre des Ipad entre les mains des élèves.

Les learning labs, ces salles de cours 3.0 - Enquête sur Educpros. Chaises et tables mobiles, Post-it, ordinateurs et tablettes, robot de téléprésence ou Google Glass… Les learning labs fourmillent de matériel modulable et high-tech, mis au service de l'expérimentation pédagogique.

Les learning labs, ces salles de cours 3.0 - Enquête sur Educpros

Zoom sur ces nouveaux lieux qui s'attachent à rendre les étudiants plus actifs et ambitionnent de révolutionner l'enseignement. À côté des traditionnels amphis ou salles de TD, de nouveaux espaces, plus ouverts et plus modulables, font aujourd'hui leur apparition dans les écoles et les universités. Une dizaine ont vu le jour récemment. Leur finalité : favoriser le développement de pédagogies alternatives, fondées sur l'interactivité et la créativité. Expérimenter et innover : voilà ce qui guide les learning labs. "Nous mettons les équipements technologiques à disposition des enseignants, pour voir s'ils peuvent en faire quelque chose qui ait du sens dans leur pédagogie. Les pratiques culturelles des français à l'ère du numérique. Et si le numérique entrait réellement à l’Ecole ? JF Cerisier. Après un quart de siècle et plus d’une douzaine de plans d’équipement des établissements scolaires, la place des technologies numériques à l’Ecole reste sujette à bien des controverses.

Et si le numérique entrait réellement à l’Ecole ? JF Cerisier

Dans le même temps, ces technologies ont profondément et durablement transformé le comportement de tous. CANOPÉ - Académie de Poitiers. L’école est-elle prête à accueillir les enfants d’internet ?

CANOPÉ - Académie de Poitiers

L’informatique puis internet ont bouleversé notre rapport à l’information et au savoir mais aussi notre rapport au temps, à l’espace et à autrui. Ces transformations nous concernent tous mais sont particulièrement fortes pour les plus jeunes. L’institution scolaire, quant à elle, est justement fondée sur un rapport au savoir particulier avec ses programmes et ses pratiques pédagogiques. Michel Serres - L'innovation et le numérique - Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. La révolution numérique en cours aura selon Michel Serres des effets au moins aussi considérables qu’en leur temps l’invention de l’écriture puis celle de l’imprimerie.

Michel Serres - L'innovation et le numérique - Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Les notions de temps et d’espace en sont totalement transformées.

Colloque "apprendre avec le numérique"

De la Craie à l'Ecran. L’intégration d’équipements numériques dans la salle de classe ouvre de nouvelles possibilités pédagogiques.

De la Craie à l'Ecran

Pour comprendre de quelle manière le travail des enseignants est impacté par cette transformation, nous avons demandé à plusieurs d’entre eux de nous raconter leurs expériences. Découvrez leurs témoignages et notre synthèse ci-dessous. 2014 - L’innovation pédagogique : gageüre ou nécessité ? Innovations Compétences et Numérique. Journée de l'innovation 2014 - Peut-on vraiment apprendre avec les TICE ? Comment ? Innovation Numérique Le numérique levier de l'innovation pédagogique Le numérique ne peut se réduire à de simples objets techniques ou encore des usages qui confirmeraient d'anciennes organisations.

Journée de l'innovation 2014 - Peut-on vraiment apprendre avec les TICE ? Comment ?

Les 10 innovations pédagogiques qui feront (peut-être) 2015. (crédits AFP) L’université britannique online The Open University a publié il y a quelques semaines son rapport annuel sur les pédagogies innovantes.

Les 10 innovations pédagogiques qui feront (peut-être) 2015

En recoupant les pratiques, les technologies, les recherches les plus en pointe dans le milieu de l’éducation, les auteurs du rapport proposent une liste de 10 innovations pédagogiques appelées à se développer à court ou moyen terme. Certaines de ces innovations sont très théoriques, issues de la recherche, d’autres sont encore confidentielles en France, la plupart concernent l’université ou le secondaire mais pourraient bien un jour irriguer la pratique de tous les enseignants... Les MOOCs, les cours massifs en ligne donné par la plupart des universités (certains sont suivis par plusieurs dizaines de milliers de personnes) vont voir leur versant social et coopératif se développer largement.

Cette innovation est déjà bien installée, notamment en France, dans le supérieur et dans le secondaire. Conférence : “L’innovation pédagogique et l’apprentissage à l'ère du numérique : une perspective nord-américaine” Pédagogie+numérique=apprentissages 2.0. Pédagogie et numérique. La question de savoir s’il faut utiliser le numérique ou pas à l’école n’est plus pertinente, tant le numérique s’est imposé dans tous les pans de la vie.

Pédagogie et numérique

Seulement, entre cette nécessité et une mise en place qui fasse réellement mieux apprendre, les enseignants se retrouvent un peu dépourvus. Le fossé social lié aux outils numériques se résorbe petit à petit, notamment depuis l’arrivée de terminaux mobiles, mais le fossé culturel est réellement problématique : si tous les élèves ont des usages numériques pour le divertissement, ceux qui sont issus de familles culturellement favorisées en ont aussi un usage éducatif. Il faut donc que l’école rééquilibre. Pourtant, lorsque les enseignants parlent des nouvelles technologies, c’est encore souvent pour mettre en avant le fait qu’ils ne les maitrisent pas, qu’il faut être un expert pour cela, pas « un prof de base ».