background preloader

Bibliothèques 3ème lieu

Facebook Twitter

Quand j'explique le concept de « bibliothèque 3e lieu » à mes collègues. Le Maker Store : des bibliothèques créatives. Ça y est, la Westport Connecticut Public Library (WPL) vient de lancer officiellement son New Maker Store, autrement dit son Nouvel espace de Création !

Le Maker Store : des bibliothèques créatives

Elle est l'une des premières bibliothèques à expérimenter le mouvement. On connaissait déjà le concept des pop up store, nouveau dispositif événementiel innovant, très en vogue aux États-Unis et qui se popularise en Europe. Après le principe du magasin éphémère mouvant selon les besoins d'une marque ou d'un artiste, c'est une structure avant-gardiste qui accueille présentations et ateliers participatifs sur des sujets allant de la robotique, aux droits de propriété intellectuelle pour les inventeurs, aux arts et à l'artisanat. Comment ça se présente ? Sous la forme d'une structure métallique ouverte calquée sur le modèle des hangars d'avions. Ce lieu permet aux inventeurs et aux créateurs de montrer leurs dernières créations. Pour approfondir. Entre le lecteur et la lecture, quelle bibliothèque. Ça n’a pas raté (ça ne rate jamais !!

Entre le lecteur et la lecture, quelle bibliothèque

) : mon précédent billet alertait sur les possibles effets délétères d’une adoration professionnelle pour le "troisième lieu", et espérait et espère toujours être un utile rappel du contexte complexe des missions d’une bibliothèque ; et un des commentaires en a rajouté en glissant incidemment (je cite) : "orienter ses collections sur le public équivaudrait à acheter Marc Lévy, Guillaume Musso et Harry Potter ?

Ne serait-ce pas une autre forme de populisme appliqué aux bibliothèques ? " Ce n’est pas la première fois que les mânes culturels sont convoqués pour dénigrer un processus ou une organisation. Au vu de mes expériences personnelles, je propose d’inventer le "ticket Onfray" sur le modèle du point Godwin ou plutôt du concept de thought-terminating cliché, qui fonctionnerait sur le principe suivant : "toute évocation d’un contenu ou d’un processus qui s’éloigne d’une conception convenue de la culture est l’émanation du démon et doit être exorcisée" Le Placoteux.com - Une enquête confirme l’utilité des bibliothèques publiques.

Bibliothèques hors les murs

Bibliothèque troisième lieu : 10 lectures essentielles. Pour répondre à quelques demandes qui ont été adressées à Marie D.

Bibliothèque troisième lieu : 10 lectures essentielles

Martel (bibliothécaire et docteure en philosophie) au sujet des lectures essentielles concernant les bibliothèques troisième lieu, elle y répond par une médiagraphie rassemblant une dizaine de documents significatifs. A consulter absolument sur son blog Bibliomancienne où l’on voit un diaporama des images de la DOK (Bibliothèque Publique de Delft et de la Library Concept Center de Delft) au Pays-Bas. Tout est fait pour nous convaincre… simplement magique! Ces photos pourraient donner une impulsion au remaniement de nos médiathèques de France et de Navarre! © Bibliothèque troisième lieu Like this: J'aime chargement… Cette entrée, publiée dans Troisième lieu, est taguée culture, lieu de vie, troisième lieu. La_bibliotheque_quatrieme_lieu.pdf. La bibliothèque cinquième lieu, sixième lieu, etc. De façon bizarre et réitérée, les questions que je posais sur la bibliothèque troisième lieu me reviennent à travers de multiples échanges, lectures, contacts.

La bibliothèque cinquième lieu, sixième lieu, etc.

Tout aussi étrangement, elles se conjuguent avec des observations passionnées sur mon post-scriptum, qui promettait ma critique de la vogue du ‘learning center‘. Je l’avoue, ces questions me taraudent particulièrement, peut-être parce que me suis beaucoup consacré aux collections et aux politiques documentaires, et que ‘troisième lieu’ comme learning center posent des objectifs qui négligent justement parfois ces collections et parfois ces politiques documentaires. Un déclic : la bibliothèque quatrième lieu Je suis tombé sur un rapport de Victoria Péres-Labourdette (Agence Gutenberg 2.0), invoquant "La bibliothèque quatrième lieu", dans la bibliothèque numérique de l’enssib.

Si la démonstration laisse perplexe et même réticent, la superposition des attendus questionne, et plus encore la solution -si facile et donc si géniale ! Tiers-lieu : 3 articles pour aider à définir ce type de lieu partagé. Dans le champ pléthorique des définitions des lieux partagés, les mots se côtoient et les besoins de définitions s’affirment à mesure que les projets se structurent.

Tiers-lieu : 3 articles pour aider à définir ce type de lieu partagé

Ainsi, on évoque souvent le terme polysémique de tiers-lieu (cf. l’article Third Place sur Wikipédia anglophone) autrement dit avec comme acceptation générale « un espace de travail réunissant des ressources matérielles et immatérielles propres à générer des synergies collectives, créatives, solidaires et économiques »mais sans connaître forcément avec précision ce que ce mot composé recouvre. Marie D. Martel, bibliothécaire (Ville de Montréal) et docteure en Philosophie a eu la bonne idée en avril 2012 de publier sur son blog Bibliomancienne une série de 3 articles qui aident à la compréhension de ce concept de tiers-lieu sur un point de vue historique, de lieu tiers (lié à la sphère du travail) et de ses déclinaisons possibles dans le secteur des bibliothèques.

Licence : Creative Commons by-nc-saGéographie : International.