background preloader

Guerre d'Espagne : 1936 - 1939

Facebook Twitter

Guerre civile espagnole (carte, 1936) La contamination idéologique de l’histoire : l’exemple emblématique de la Guerre d’Espagne (1/2) 17 juillet 1936 - Les militaires espagnols se soulèvent - Herodote.net. Le 17 juillet 1936, la garnison espagnole de Melilla se soulève contre le gouvernement républicain, sous le commandement du général Franco.

17 juillet 1936 - Les militaires espagnols se soulèvent - Herodote.net

C'est le début d'une guerre civile de trois ans et un prélude aux horreurs de la Seconde Guerre mondiale. André Larané Un complot longuement préparé La jeune république espagnole est à cette époque victime d'une flambée de violences qui se soldent par plusieurs centaines de morts. Ces violences sont le résultat de l'instabilité politique. Le soulèvement militaire, qualifié par ses auteurs de «glorioso Movimiento» (le glorieux Mouvement), survient le 17 juillet 1936 dans la garnison de Melilla, au Maroc espagnol, conformément à un plan préparé de longue date. L'inspirateur principal en est le général Emilio Mola, ancien chef de la police devenu gouverneur militaire de Pampelune, dans une région de petits paysans carlistes et catholiques, farouchement hostiles à la République, la Navarre.

Échec momentané du soulèvement L'armée elle-même est divisée. Résumé court de la guerre d'Espagne (1936 - 1939) Jalons Pour l'histoire du temps présent. Alors que les élections législatives de février 1936 ont donné la victoire aux partis de la gauche espagnole, rassemblés au sein du "Frente popular", le général Franco prononce le 18 juillet 1936 depuis le Maroc espagnol un pronunciamento contre le nouveau gouvernement.

Jalons Pour l'histoire du temps présent

Tandis que ses troupes débarquent dans la péninsule, plusieurs garnisons se soulèvent : Séville, Cordoue, Grenade, Cadix, ainsi que la Galice, la Navarre et la Vieille-Castille se rallient à la rébellion franquiste. Contre les troupes nationalistes, le gouvernement républicain mobilise de nombreuses milices ouvrières. La guerre civile espagnole. Contexte historique Offensive dans le Nord de l’Espagne En mars 1937, l’Italie fasciste, qui apportait son soutien aux troupes nationalistes du général Franco en Espagne, décida de lancer une offensive sur Madrid par le Nord-Est.

La guerre civile espagnole

L’échec de l’intervention italienne à Guadalajara, chef-lieu de province situé à 80 km de Madrid, incita Franco à déplacer le théâtre des opérations militaires, en lançant une campagne dans le Nord du pays, pour conquérir dans un premier temps la Biscaye, une région qui possédait de riches ressources en minerai de fer, ainsi que de nombreuses industries à Bilbao. C’est à cette occasion que l’aviation du corps expéditionnaire italien et de la légion Condor, une unité militaire allemande spécialement constituée pour intervenir aux côtés des nationalistes espagnols, menèrent pour la première fois des bombardements d’une grande ampleur sur les villes basques, parmi lesquelles Guernica. Analyse des images Bombardement de Guernica Interprétation Bibliographie. 1936-1939 : la Guerre d’Espagne - Clio Texte. Portrait officiel du Général franco - 1936 Discours de Franco sur le programme de la Phalange, 1er octobre 1936 « (...)

1936-1939 : la Guerre d’Espagne - Clio Texte

L’Espagne s’organisera à l’intérieur d’une large conception totalitaire, à travers ses institutions naturelles qui assureront sa nationalité, son unité et sa continuité. L’implantation, principe d’autorité le plus sévère qu’implique ce mouvement n’a pas un caractère exclusivement militaire, mais il est l’instauration d’un régime hiérarchique dont l’harmonieux fonctionnement doit abriter le développement de toutes les capacités et des énergies de la Patrie. La personnalité des régions sera respectée dans ses particularités, répondant à la vieille tradition nationale dans ses moments de plus grande gloire, mais sans que cela suppose une diminution ou une détérioration de l’unité nationale la plus absolue. GUERRE D'ESPAGNE, GUERRE CIVILE ESPAGNE 1936, GUERRE CIVILE ESPAGNOLE.

La guerre d’Espagne, connue également en France sous le nom de guerre civile espagnole et parfois désignée sous celui de révolution espagnole, est un conflit qui opposa, en Espagne, le camp des « nationalistes » à celui des « républicains ».

GUERRE D'ESPAGNE, GUERRE CIVILE ESPAGNE 1936, GUERRE CIVILE ESPAGNOLE

Elle se déroula de juillet 1936 à mars 1939 et s’acheva par la défaite des républicains et l’établissement de la dictature de Francisco Franco, qui conserva le pouvoir absolu jusqu’à sa mort en 1975. ☞ Ces 9 BD sur la guerre civile espagnole (36-39) Cette guerre fut la conséquence dramatique, sur le long terme, des malaises sociaux, économiques, culturels et politiques qui accablaient l’Espagne depuis plusieurs générations, et de l’exacerbation croissante des divisions et des clivages entre Espagnols depuis la proclamation de la IIe République en 1931. Nationalistes contre républicains Le camp nationaliste fut constitué par des rebelles opposés au pouvoir légal. Prémices de la Seconde Guerre Mondiale Un complot militaire. Pourquoi y a-t-il eu une guerre civile en Espagne ? La guerre civile en Espagne (1936-1939) opposait les républicains aux nationalistes.

Pourquoi y a-t-il eu une guerre civile en Espagne ?

Ce conflit très meurtrier a mis le pays à feu et à sang durant trois ans et trouve son origine dans d'importantes dissensions politiques qui ont conduit au coup d'État du général Franco. Guernica et la guerre civile espagnole. Guerre d'Espagne 1936-1939 - Le Monde diplomatique. Guerre civile espagnole. Année 1936 (1/3) - La guerre d'Espagne - Herodote.net. En 1936 éclate en Espagne une guerre entre factions politiques comme le pays en a connu de nombreuses au cours du siècle précédent.

Année 1936 (1/3) - La guerre d'Espagne - Herodote.net

Mais elle survient dans une Europe en crise, où la démocratie parlementaire est presque partout menacée par la montée des totalitarismes : communisme, fascisme et nazisme. Avec l'intervention des puissances étrangères, la guerre civile espagnole s'internationalise et s'étire dans le temps, prenant une tournure très violente. C'est un prélude aux horreurs de la Seconde Guerre mondiale. Histoire de l'Espagne. Introduction La guerre d’Espagne, est un conflit qui opposa le camp des « nationalistes » à celui des « républicains ».

Histoire de l'Espagne

Elle se déroula de juillet 1936 à avril 1939 et s’acheva par la défaite des républicains et l’établissement de la dictature de Francisco Franco, qui conserva le pouvoir absolu jusqu’à sa mort en 1975. Le camp « nationaliste » se fédéra par l’union des républicains conservateurs, des monarchistes –carlistes et alphonsines– et des phalangistes de José Antonio Primo de Rivera, plus proche du fascisme. Ils se dénommaient eux-mêmes nacionales (« nationaux »), tandis que leurs opposants les appelaient fascistas (fascistes) ou facciosos (« factieux ») ; quand le général Franco prit leur tête, on se mit à les désigner également sous le nom de « franquistes ».

Le camp républicain se composait quant à lui de différentes forces unies contre le front nationaliste. Guerre civile d'Espagne. Conflit qui opposa de 1936 à 1939 le gouvernement républicain espagnol de Front populaire à une insurrection militaire et nationaliste dirigée par le général Franco.

guerre civile d'Espagne

La guerre civile espagnole (juillet 1936-mars 1939) fut sans aucun doute l'un des événements majeurs du xxe siècle. Ses conséquences et l'attitude des gouvernements européens pendant la guerre influèrent largement sur le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale et sur les formes qu'elle prit. La guerre d'Espagne fut un double « banc d'essai » : pour Hitler, celui d'unités et d'armements nouveaux ; pour Staline, celui d'une expérience politique et policière avortée, qui préfigura le destin des « démocraties populaires ». 1. Une République instable, un pays divisé En Catalogne et au Pays basque, les mouvements qui réclament l'indépendance dans le cadre d'une république fédérale disposent d'un appui massif. Les élections de février 1936.