background preloader

Cliclou

Facebook Twitter

« Les réseaux sociaux d’entreprise transcendent la hiérarchie et ont tendance à aplatir la pyramide » Interview croisée de David Fayon, co-auteur du livre « Réseaux sociaux et entreprise : les bonnes pratiques » et Anthony Poncier, auteur du livre « Les réseaux sociaux d’entreprise : 101 questions ».

« Les réseaux sociaux d’entreprise transcendent la hiérarchie et ont tendance à aplatir la pyramide »

Ces deux experts en technologies numériques nous parlent des réseaux sociaux d’entreprise, de leurs opportunités aux risques engendrés par leur utilisation. Techniques de l’Ingénieur : Comment définit-on les réseaux sociaux ? Quels sont ceux existant, publics et professionnels ? Anthony Poncier : Généralement, on distingue trois types de réseaux sociaux.

Les réseaux sociaux grand public comme Facebook ou Twitter, bien que la frontière ait tendance à se diluer étant donné que de plus en plus de professionnels sont présents sur Facebook avec des pages « fan » pour du e-commerce. Même si l'entreprise peut les ouvrir à ses clients, ces réseaux sont contrôlés intégralement par l'entreprise qui les met en place. Comment sont-ils utilisés ? Réseaux sociaux d'entreprise : atouts, limites et perspectives. De quelle façon les entreprises qui souhaitent mettre en place un RSE abordent-elles ce projet ?

Réseaux sociaux d'entreprise : atouts, limites et perspectives

Leur mode opératoire est très variable. D’un côté, quelques grands groupes privilégient une démarche globale portant sur la totalité de leur population. Cette approche, qui reste rare, a pour objectif la « transversalisation » et l’« horizontalisation » des échanges sur l’ensemble du scope. Elle présente également une difficulté : comment gouverner cette horizontalité, animer cet axe transversal et résister à la pression des métiers les plus intéressés et proactifs ? Le plus souvent, le RSE est installé de façon verticale, à l’intérieur de communautés métier. Quels sont, selon vous, les principaux atouts des RSE ?

Ils permettent la mise en œuvre de liens interpersonnels tournés sur la transversalité des échanges et le transfert de compétences, qu’il s’agit d’organiser et de structurer. Existe-t-il des freins à leur déploiement ? Ils sont de plusieurs ordres. Les réseaux sociaux d’entreprise, l’intelligence collective… Plus d’un milliard d’utilisateurs sur Facebook, 200 millions sur Linkedin, 50 millions pour Viadéo, les réseaux sociaux ont envahi notre sphère privée et font peu à peu leur apparition dans le monde de l’entreprise, où les frontières entre vie professionnelle / vie privée s’estompent.

Les réseaux sociaux d’entreprise, l’intelligence collective…

Le web 2.0, le partage, les échanges, bref, le collaboratif, au cœur de l’entreprise, via ces réseau sociaux d’entreprise dédiés et propres à chaque société, provoque une vrai rupture culturelle et impacte les organisations. Quel est l’impact de ce phénomène sur le rôle de la formation et les pratiques d’apprentissage ? Quelles sont les usages et les bénéfices de ces écosystèmes virtuels et leurs conditions de réussite ? L’ère de la collaboration De l’ère industrielle, nous sommes passés à l’ère de l’information par l’usage de l’Internet 1.0 pour parvenir aujourd’hui à l’ère de la collaboration via le web 2.0. Sept avantages d’un réseau social d’entreprise. Un réseau social d'entreprise peut renforcer votre activité, vous aider à identifier les connaissances de votre personnel et prendre la température au sein de votre entreprise.

Sept avantages d’un réseau social d’entreprise

Vous en avez certainement fait l’expérience vous-même : vous commencez un nouvel emploi, vous vous posez des millions de questions et ignorez totalement à qui les poser. Il existe une solution facile : réfléchir aux changements que le modèle social a apportés dans notre façon de communiquer sur le plan personnel et importer certains enseignements sur le lieu de travail. Des outils tels que les réseaux sociaux d'entreprise ont fait évoluer nos modes de communication dans l’entreprise, et il existe bon nombre d'avantages à intégrer un réseau social interne au sein de l’organisation.

En voici quelques exemples. Une meilleure phase d’intégration Les nouveaux employés cherchent des réponses aux questions qu'ils se posent dès le premier jour, mais évitent d'envoyer des e-mails en rafale à des collègues encore inconnus. Apprendre à l’ère numérique. RSE Responsabilité Sociale de l'Entreprise.