background preloader

ChatBot

Facebook Twitter

Intelligence Artificielle: le conseiller bancaire bientôt remplacé par les chatbots? Avec pour fil rouge technologique la banque en ligne, le centre d’appel et la banque mobile, les Français sont de moins en moins nombreux à pousser la porte de leur agence bancaire –27% avouent même aujourd’hui ne plus s’y rendre (avec une accélération croissante puisqu’ils étaient 18% il y a deux ans)- lui préférant Internet et leur mobile pour consulter leur compte ou bien effectuer des opérations simples.

Intelligence Artificielle: le conseiller bancaire bientôt remplacé par les chatbots?

La désertion des agences remet également en cause le rôle du conseiller bancaire de moins en moins sollicité. Pour conserver cette relation banque-client, certaines banques vont jusqu’à installer des chatbots, soit des robots/agents conversationnels automatiques, en guise de conseiller. Mobile : les bots et les assistants virtuels vont-ils tuer les applications ? Si vous possédez un smartphone, comme 65% des Français d'après le dernier Baromètre du numérique de l'Arcep et de l'Agence du numérique, alors vous avez probablement installé de nombreuses applications.

Mobile : les bots et les assistants virtuels vont-ils tuer les applications ?

Un glissement de doigts sur l'écran suffit pour vous localiser sur une carte, consulter vos courriels, vos comptes bancaires, surfer sur les réseaux sociaux et les médias. Vous avez probablement aussi installé les applications de quelques sites de e-commerce, de compagnies de transports (taxis, VTC, SNCF...) et quelques jeux pour la route. Bref, l'univers applicatif et sa formidable simplicité vous rendent probablement accro. Quand les banques s'initient aux chatbots pour répondre à leurs clients. Société Générale expérimente les chatbots pour une nouvelle expérience avec sa communauté « Par Amour Du Rugby »

Le chatbot est un module conversationnel qui permet à un utilisateur d'interagir avec un service à travers l’application Facebook Messenger, pour une expérience naturelle et personnalisée.

Société Générale expérimente les chatbots pour une nouvelle expérience avec sa communauté « Par Amour Du Rugby »

Une expérimentation est actuellement menée sur la page Facebook Paramourdurugby¹ avec la startup française Livebotter². Grâce à ce chatbot, l’ensemble des utilisateurs de Facebook Messenger peut désormais visualiser instantanément la programmation d’une journée de TOP 14, le championnat de France de rugby de première division, les résultats des matchs ainsi que d’autres contenus exclusifs. Ce chatbot permet à la plateforme « Par Amour du Rugby » de diversifier ses canaux d’informations rugbystiques et de proposer à ses fans une nouvelle manière de converser sur les réseaux sociaux : plus simple, plus directe et plus immédiate. #Finance : Lancer son propre bot lorsque l'on est une banque : une fausse bonne idée ? - Maddyness. Réseaux sociaux, messagerie, site d’e-commerce… L’usage de bots se développe rapidement ces dernières années.

#Finance : Lancer son propre bot lorsque l'on est une banque : une fausse bonne idée ? - Maddyness

Mais, en matière de services financiers, il semblerait que ces fameux robots intelligents ne soient pas encore efficaces. Dans une étude, Forrester explique ainsi qu’il faudra patienter deux à trois ans avant de pouvoir les utiliser. La fiabilité des bots serait encore trop aléatoire pour permettre aux banques de les utiliser aujourd’hui. C’est en tout cas ce que révèle Forrester dans sa dernière étude sur le sujet. Un constat que Peter Wannemacher, analyste pour le cabinet et auteur du rapport, explique de manière imagée : « Si la commande de tacos via un bot est laborieuse ou ne marche pas, cela n’est pas très grave.