background preloader

Sécurité

Facebook Twitter

La reconnaissance vocale est-elle un moyen sûr d'authentification ? Dimanche 11 Juin 2017 La reconnaissance vocale s’impose peu à peu dans notre quotidien.

La reconnaissance vocale est-elle un moyen sûr d'authentification ?

Á tel point que la CNIL vient d’autoriser neufs établissements bancaires à l'utiliser pour s'authentifier lors d'une connexion à un compte ou pour effectuer certaines transactions. Toutefois, comme tout moyen de reconnaissance, la voix n’est pas infaillible et fait même l’objet de piratage. Les consommateurs en ont-ils conscience ? Pindrop, le spécialiste de la sécurité vocale, a mené l'enquête. L’empreinte digitale est-elle réellement un gage de sécurité ? Articles liés Benoît Grunemwald Cette technique d’authentification remporte également un franc succès dans le secteur de la santé, car elle est jugée fiable.

L’empreinte digitale est-elle réellement un gage de sécurité ?

Le marché des solutions biométriques devrait d’ailleurs atteindre près de 5 milliards de dollars d’ici 2020 sur ce marché. Fiable, efficace et personnelle, la biométrie semble plus sûre que les mots de passe. Paiement : La Banque Postale troque le mot de passe pour la biométrie vocale. Enfuce et Gemalto s'associent pour mettre des services d'authentification mobile à disposition des institutions financières dans les pays nordiques - EasyBourse. Biométrie : vers la fin du mot de passe. Selon une étude du gestionnaire de mots de passe Dashlane, en 2020, chaque français gérera en moyenne plus de 180 mots de passe pour accéder à l’ensemble des services auxquels il a souscrit.

Biométrie : vers la fin du mot de passe

Le nombre est énorme. Pourtant, il est acquis que ce mode d’identification a atteint ses limites et qu’il ne correspond plus aux standards de sécurité du moment. La Banque Postale va déployer le paiement par reconnaissance vocale en juin 2017. La Banque Postale veut rendre le paiement invisible !

La Banque Postale va déployer le paiement par reconnaissance vocale en juin 2017

Première étape de cet objectif ambitieux : le déploiement de la solution Talk to Pay, qui permet de réaliser un paiement en ligne par reconnaissance vocale. "Nous allons lancer l'authentification par biométrie vocale en juin", a déclaré Régis Folbaum, le directeur des paiements de l'établissement bancaire, à l'occasion d'une table ronde de l'université numérique du Medef, qui se tenait les 15 et 16 mars derniers à Paris. "Cela va permettre de remplacer l'authentification renforcée proposée par le 3D Secure", a-t-il poursuivi.

Concrètement, lorsqu'un internaute voudra réaliser un achat sur un site web, au lieu de renseigner son nom, son numéro de carte, et sa date de validité, il recevra un appel automatique sur son téléphone portable. Il devra alors prononcer une certaine phrase pour s'authentifier. Nuance et Talk Talk lancent une solution d'authentification biométrique vocale. Lorsqu'un abonné appelle l'opérateur britannique de téléphonie fixe, mobile, TV et Internet haut débit Talk Talk, l'expérience évoque un film de science-fiction.

Nuance et Talk Talk lancent une solution d'authentification biométrique vocale

Au lieu de naviguer au sein d'un menu préenregistré, le client indique son numéro de téléphone et indique à un système de reconnaissance vocale le motif de son appel afin de pouvoir joindre directement un téléconseiller. "Les consommateurs sont lassés des listes d'options, récitées lentement, chaque liste menant à une suivante, contenant quatre ou cinq options au maximum, lesquelles ne correspondent pas toujours exactement au problème rencontré", assène Sarah Bramwell, head of IVR, telephony and realtime de Talk Talk. Pour résoudre ce problème, l'entreprise utilise pour cela depuis 2013 la technologie IVR (interactive voice responce) de l'éditeur Nuance, capable de comprendre le langage naturel.

Sécuriser un échange téléphonique via l'authentification biométrique vocale. La banque mobile est-elle vraiment sécurisée. Aujourd’hui, la banque mobile est devenue un outil très apprécié d’aide à la gestion des finances personnelles : les utilisateurs peuvent réaliser plus facilement leurs opérations bancaires, et les banques s’appuyer sur des smartphones pour mieux échanger avec leurs clients.

La banque mobile est-elle vraiment sécurisée

Une récente étude de RateWatch établit que 81 % des établissements financiers sondés proposent actuellement des services de banque mobile, un signe clair de leur popularité. Néanmoins, cette même étude démontre aussi que 36 % des clients persistent à ne pas utiliser la banque mobile en raison des risques de sécurité, réels ou supposés. Digitalisation en profondeur des entreprises : comment dématérialiser les flux et sécuriser les échanges. Si la dématérialisation des documents répond à une tendance de fond pour les entreprises, à savoir optimiser leur organisation et leurs processus, celle-ci doit être encadrée et sécurisée.

Digitalisation en profondeur des entreprises : comment dématérialiser les flux et sécuriser les échanges

Le besoin des entreprises : dématérialiser les flux et sécuriser les échanges Contrats, brevets, audits… dans leur recherche d'efficacité, les entreprises entendent profiter des opportunités qu’offre la digitalisation pour dématérialiser leurs documents entrants et sortants. Toutefois, de nombreux documents contiennent des informations confidentielles et/ou sensibles. Le mobile devient le maillon faible de la sécurité. Un article de Forbes relatait il y a quelques jours les circonstances d'un vol de bitcoins, via le détournement du numéro de téléphone de la victime.

Le mobile devient le maillon faible de la sécurité

Cette affaire donne l'occasion de sonner l'alarme sur la confiance excessive que mettent de trop nombreux acteurs dans la sécurité des appareils mobiles et les pratiques des opérateurs. Les faits se sont déroulés en août dernier. Jered Kenna, adepte de longue date de la crypto-devise, s'est fait dérober l'équivalent de plusieurs millions de dollars en bitcoin.

Pour parvenir à leurs fins, les malfaiteurs ont employé une technique simple. Les meilleures applications iOs de sécurité mobile pour 2017. Cette année a été la plus dure en terme de sécurité en ligne, avec plusieurs piratages à grande échelle tout au long de l'année.

Les meilleures applications iOs de sécurité mobile pour 2017

Pour ne citer que quelques incidents célèbres de cette année, plus de 100 millions de comptes LinkedIn et 360 millions de comptes de MySpace ont été violés, 15 millions d'utilisateurs iraniens ont vu leur messagerie Telegram piratée, 80 millions de dollars ont été volés par des pirates dans des banques du Bangladesh et des États-Unis. Les systèmes du Parti Démocrate américain ont été piratés pendant les élections.

La biométrie se réinvente pour remplacer le mot de passe - ZDNet. Pourquoi c'est important pour vous ?

La biométrie se réinvente pour remplacer le mot de passe - ZDNet

Pour comprendre comment le paiement mobile se sécurise. Dans le monde bancaire et du paiement en général, le couple identifiant/mot de passe (ou le code PIN de votre carte bancaire) a deux fonctions distinctes : vous identifiez auprès du service, et vous authentifiez c’est à dire prouver que vous êtes bien la personne que vous prétendez être. Or, il n’est pas particulièrement fiable et peut facilement se pirater (lire : Dans le doute, Amazon réinitialise ses mots de passe).

La transformation digitale source d'anxiété sécuritaire. Les problématiques de sécurité et d'identité fiable inquiètent les entreprises à l'heure de la transformation digitale, pourtant jugée essentielle. PublicitéPrès de la moitié (45%) des répondants à une récente étude menée par l'éditeur Ping Identity sont anxieux à cause de la transformation digitale de leur entreprise.

La cause de leur anxiété ? L'insécurité informatique. 60 % des répondants français affirment que la problématique de la sécurité est de plus en plus compliquée et 55 % que le budget consacré au sujet a doublé ces deux dernières années (contre 31 % aux Etats-Unis et 33 % au Royaume-Uni). Authentification forte au-delà de 10 euros : complications en vue pour l'e-commerce en Europe.

L’Autorité bancaire européenne rencontre la Commission européenne ces 28 et 29 novembre pour mettre au point les décrets d'application de la nouvelle directive sur les paiements. Parmi les propositions étudiées, certaines menacent de sérieusement perturber la façon dont nous faisons nos achats en ligne. Alors que le paiement en un clic – la moitié des ventes e-commerce aujourd’hui - tend à se généraliser, pour le plus grand confort de tous, cette façon de payer est remise en question.

Bientôt, nous ne pourrons plus réaliser de paiements rapides et automatiques, ni sur les sites e-commerce que nous fréquentons régulièrement, ni avec notre carte préenregistrée de manière sécurisée chez les commerçants en ligne, ni même payer simplement depuis nos applications mobiles (« in-app »). Authentifier un client par son comportement. En finir avec les mythes sur l’accès mobile, Par Martial Gonzalez, Directeur des Ventes Europe du Sud - Contrôle d’Accès Physique, HID Global.

Lundi 21 Novembre 2016 Pour de nombreuses entreprises, le contrôle d’accès physique est une composante fondamentale ayant une multitude de fonctionnalités comme l’ouverture de portes d’accès aux parkings, aux bâtiments, aux salles sécurisées ou encore pour l’ouverture de sessions informatiques. FirstBank confère une sécurité encore plus grande à son application mobile avec la fonctionnalité Touch ID et Entersekt.

La praticité de cette solution d'authentification multi-facteur équivaut à celle de la biométrie avec des caractéristiques de sécurité améliorées ATLANTA--(BUSINESS WIRE)--Entersekt, le chef de file des solutions de sécurité et d'authentification pour applications mobiles, , a annoncé aujourd'hui que FirstBank a lancé la nouvelle version de son application bancaire mobile pour iOS, dotée de fonctionnalités d'authentification et de biométrie basées sur les empreintes digitales d'Entersekt. FirstBank est la seconde banque du Colorado et la troisième banque privée des Etats-Unis.

FirstBank a intégré le produit de sécurité d'Entersekt, Transakt, pour offrir une expérience homogène d'authentification à touche unique s'inspirant de la fonctionnalité Touch ID. Le produit associe la biométrie basée sur les empreintes digitales à un second facteur d'authentification, offrant ainsi une sécurité accrue aux clients possédant des applications bancaires mobiles. Contacts Source :