E-réputation

Facebook Twitter

Adobe s’attaque à la e-réputation avec Adobe SocialAnalytics. Adobe vient d’annoncer il y a quelques heures, pendant le Omniture Summit 2011, le lancement de sa nouvelle offre de e-réputation Adobe SocialAnalytics.

Adobe s’attaque à la e-réputation avec Adobe SocialAnalytics

Il s’agit là d’une brique de la suite dédiée aux professionnels du marketing Adobe Online Marketing Suite. Sur la plan technologique, il s’agit bien d’une offre basée sur la plateforme Omniture, (par ailleurs racheté par Adobe en 2009) et non développée par les propres équipes de Adobe. Pour l’instant, Adobe SocialAnalytics se concentre sur les réseaux phares : Facebook et Twitter et les vidéos en ligne. La plateforme est censée permettre un suivi des échanges communautaires sur ces 2 réseaux, avec des fonctions de mesure des activités (nombre de fans, localisation, volumétrie des messages publiés…) Actuellement en beta, Adobe SocialAnalytics sera commercialisé normalement au courant du troisième trimestre 2011. La réputation, nouveau levier managérial. La réputation et la e-réputation, son corollaire sur le web, trouvent un large écho auprès des dirigeants.

La réputation, nouveau levier managérial

Pourquoi une telle attention aujourd’hui ? Le rapport de l’entreprise au temps et à la société change.... Pendant longtemps, la réputation se comparait à un Mille-Feuilles qui, dans le temps long, sédimentait les politiques de l’entreprise. E-reputation [schéma] E-reputation : le livre blanc. Influenceurs du web - Blog sur la e-réputation. [L'Atelier] Les médias sociaux bénéfiques aux commerçants. Les sites collaboratifs - et plus particulièrement ceux mobiles - sont un outil de compétitivité pour les détaillants.

[L'Atelier] Les médias sociaux bénéfiques aux commerçants

Mais cette visibilité doit être contrôlée pour être véritablement efficace. Réseaux sociaux, outils de micro-blogging, blogs ou encore sites de comparaison de prix ne doivent pas être négligés par les commerçants et autres détaillants, rappelle IDC dans une étude dédiée à la stratégie d'utilisation des médias sociaux pour ce type d'entreprises. Selon le cabinet, ces différents outils 2.0 représentent un véritable outil de compétitivité pour les compagnies. [Challenges] Facebook, fournisseur de précieux amis. > Réplique exacte du magazine, l'édition digitale de Challenges vous offre le même contenu que la version papier, enrichie par des vidéos complémentaires sur différents articles.

[Challenges] Facebook, fournisseur de précieux amis

> Où que vous soyez, Challenges reste directement accessible en ligne 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. > L'édition digitale est à votre disposition mercredi soir à 20h, la veille de la sortie en kiosque de Challenges. [The Next Web] 10 Steps To Create The Ultimate Facebook Fan Page for Your Brand. Brands today have the incredible opportunity of interacting with consumers on the #1 social network in the world – Facebook – and creating relationships with them that are long lasting, personal and relevant.

[The Next Web] 10 Steps To Create The Ultimate Facebook Fan Page for Your Brand

Companies today no longer control their own brand, the power has shifted to the masses. It is the public’s desire and feedback that will decide the brand’s fate in the end. [L'Expansion] Twitter se lance dans l'e-commerce. [PUBLIC ACTIF!] Ne laissez pas n’importe qui gérer vos réseaux sociaux ! [Réseaux Professionnels] Ce que votre entreprise risque à ignorer les médias sociaux. 114 expressions à connaître quand on s’intéresse aux blogs Vous pensez bien connaître le vocabulaire classique des blogs : modérateur, blogroll (= blogoliste), catégorie, nuage de tags… Je n’en… Lire la suite [...]

[Réseaux Professionnels] Ce que votre entreprise risque à ignorer les médias sociaux

Astuce #Facebook du jour : comment modifier le nom de votre page Facebook Dans la vie d’une entreprise, il peut y avoir des changements (de nom, d’activité, etc.) qui ont une incidence sur… Lire la suite [...] Réseaux sociaux : comment votre site Internet peut vous aider à déterminer si vous avez intérêt à « y aller » Les entreprises ou institutions qui hésitent à aller vers une présence active sur les réseaux sociaux se posent parfois les… Lire la suite [...] Une image pour expliquer « à l’ancienne » les médias sociaux Mais que sont et à quoi servent ces fichus médias sociaux ?

CCI Formation Côte-d’Or propose de vous former aux réseaux sociaux… avec Dix-Katre, bien sûr ! (L'Usine Nouvelle) iPinion veut faire de l'e-réputation un critère de compétitivité. Permettre aux entreprises d’être plus concurrentielles, de décrypter les contenus Internet et d'avoir accès à des études d'analyse de l'opinion, telle est l'ambition d'iPinion.

(L'Usine Nouvelle) iPinion veut faire de l'e-réputation un critère de compétitivité

Labellisé par Cap Digital, ce projet de R&D collaboratif, mené par Lingway, Pikko et Sciences Po, consiste à mettre en place des outils et des services d’analyse sémantique et de représentation cartographique des données sur le web. [Le blog groupe Reflect] Facebook,ou le crépuscule des geeks. Facebook,ou le crépuscule des geeks Ces dernières semaines, nous avons assisté à un petit événement lourd de significations.

[Le blog groupe Reflect] Facebook,ou le crépuscule des geeks

En lançant Buzz, Google a surtout laissé à penser que Wave était un flop et Buzz, un recyclage. Buzz a toutes chances d’être aussi un flop, car ce que cette histoire raconte, c’est celle de la fin de la domination de la geekerie, au sens d’une certaine complexité technologique. La société de l’information n’est plus l’apanage des geeks. Elle s’est sacrément massifiée. Le gagnant de ce marché s’appelle Facebook. [Médias sociaux] Réflexions autour du community management et du rôle des agences : pourquoi le community manager doit faire partie de l’entreprise. Je me suis déjà à plusieurs fois exprimé sur le sujet (Social Media Expert ?

[Médias sociaux] Réflexions autour du community management et du rôle des agences : pourquoi le community manager doit faire partie de l’entreprise

Community Manager ? Et Dialoguer sur Internet nécessite un community manager). Nombres d’articles et d’experts essaient d’apporter leur pierre à l’édifice autour de ce sujet… Pour autant, dans l’idéal, tout le monde s’accorde sur : “Le community manager doit faire partie de l’entreprise”. Toutes les autres solutions que les agences ou indépendants essaient de vendre sont vouées à terme à l’échec. [MOB] E-commerce : 53% des achats influencés par le web en 2014 ?

Le e-commerce est toujours en plein essor mais les années de croissance effrénée semblent arriver à leur terme aux États-Unis. Malgré la crise de 2009, le e-commerce tire la distribution vers le haut grâce à une progression de +11 %. Le marché américain atteint ainsi 155,2 milliards US$ en 2009. La croissance e-commerce se stabilise et les habitudes d’achat ont évolué : 52% de tout le matériel informatique américain (logiciels et périphériques) sont d’ores et déjà achetés en ligne : Le cabinet d’étude Forrester présage toutefois que cette croissance décélérera, tout en restant supérieure à la croissance globale des USA. En 2010, la part des achats en ligne représentera 7% de l’ensemble de la consommation, à l’exception des voyages et du secteur de la médecine. Selon Sucharita Mulpuru, vice président de Forrester et consultante e-business, cette part pourrait atteindre 20% avec la consommation de la génération Y. [Eco89] Ikea achète des mots-clés Google pour contrer la grève.

Confronté à un mouvement social sans précédent, Ikea peaufine sa communication de crise. Culture-buzz] Nouvel angle d’attaque pour Sony. [Blogue d'Etienne Chabot] Comment expliquer les médias sociaux à votre patron? (PowerPoint) Depuis plus de 2 ans, j’ai pris le virage du marketing 2.0.

[Blogue d'Etienne Chabot] Comment expliquer les médias sociaux à votre patron? (PowerPoint)

Je fouille, je cherche, en somme, je m’intéresse beaucoup aux nouvelles façons de faire du marketing par le web. Ceux qui visitent mon blogue régulièrement savent que je crois sincèrement que ce virage doit être pris par tout marketer qui se respecte. Ou à tout le moins s’intéresser à ces phénomènes qui bouleversent nos méthodes traditionnelles. Alors, dans ce travail de défrichage, j’ai aussi eu à faire un peu d’évangélisation afin de démêler amis et collègues à propos des médias sociaux. [FrenchWeb] Marques: mieux utiliser Twitter, les trucs à faire et ceux à éviter.

Auchan, Monoprix, les Galeries Lafayette, Orange, Bouygues Telecom, SFR, BNP Parisbas, FNAC, Innocent ont adopté Twitter, chacun à sa façon, certains pour communiquer, d’autres pour diffuser des promotions, ou encore pour écouter et dialoguer avec ses clients. Afin d’être le plus concret possible et afin de dégager les meilleures pratiques, nous avons pris des exemples réels pour illustrer chacune d’entre elles. - Auchan: Ne vous faites pas prendre votre compte twitter, même si vous ne l’utilisez pas, créez le avant qu’un autre ne le fasse!

E-réputation entreprises

2010 & e-réputation : le bilan/best of. 2010 a été une année où le concept d'e-réputation est entré un peu plus dans les moeurs des organisations comme des individus : veille, stratégies, études de cas... Le web et ses auteurs ont encore été prolifiques sur le sujet, apportant certains éclairages nécessaires sur cette problématique.

Afin de faire le point, et de commencer l'année sur de bonnes bases, voici une selection de 90 ressources sur la question. L'e-réputation, néologisme recouvrant un ensemble de concepts, de méthodologies et d'outils, a été en 2010 un terme que l'on pourrait presque qualifié de « banalisé » sur le web (ou tout du moins en voie de stabilisation).

Là où, en 2009, la plupart des écrits sur le sujet visaient à le définir, cette année aura servie à approfondir ce concept, à lui donner des bases solides pour son implantation dans les organisations. 8 outils pour gérer son “e-reputation” « Marketing & Innovation. Gérer sa réputation sur Internet est devenu indispensable. Il paraît notamment impensable pour quiconque cherche à obtenir un rendez-vous professionnel de laisser traîner sur son profil facebook la photo de sa dernière beuverie (remarquez, j’en connais qui n’hésitent pas). Mais comment faire pour gérer cette e-réputation – et aussi pour surveiller celle des autres ? C’est la question que s’est posée Aref Jdey dans cet article de son blog qui propose une matrice (cliquer sur l’image à gauche) des outils de la veille.

Voici donc selon lui les 8 types d’outils qui permettent de surveiller et de travailler sa réputation en ligne : métamoteurs sociaux, tels samepoint.com et j’ai pu vérifier que je remplissais moi-même quelques pages. dans un sens ce n’est pas une surprise, mais cela est impressionnant (100 pages) d’autant. ce qui est intéressant c’est que le moteur dépouille les “mots-clefs négatifs” et positifs.

[Indexel] Comment améliorer votre e-réputation. En se recentrant sur les internautes, le web 2.0 leur a donné la parole. Vos clients s'expriment en temps réel au travers d'outils tels que les blogs, Twitter, les commentaires des sites web des médias, et même YouTube pour les contenus vidéos. Comment Ferrero observe ses 22 millions de fans. Communication de crise e-réputation. L'identité numérique en question en 2008.

En 2008, les réseaux sociaux devenaient un phénomène global. L'identité numérique dans tous ses états. Avec l’émergence puis l'omniprésence des réseaux sociaux dans le quotidien des internautes, de nouvelles problématiques sont apparues quant à la gestion, au contrôle et au respect du droit à l'image sur le Web, qui touchent tout aussi bien les marques que les individus. De nouveaux termes, de nouveaux usages ont aussi fait leur apparition qui ont débouché, dans certaines entreprises, sur la création de nouveaux métiers, comme le community management Celui-ci occupera bientôt une place de choix dans la politique de communication externe des entreprises, à côté du personal branding qui, lui, concerne l'internaute lambda. [L'Atelier] "Les managers de proximité sont des acteurs clés de l'acceptation du 2.0" L'e-réputation en chiffres (Infographie) Cartographie du marché de la E-réputation.

Tableau comparatif de 8 outils de veille image et e-réputation. Médias sociaux > Pourquoi aujourd’hui parle-t-on de e-reputation, et pourquoi cette notion est devenue importante ? On entend de plus en plus parler de “Online Reputation Management”, de “Personal Branding”, de “Gestion d’identité numérique”, de “e-réputation”. Quelque soit le terme que l’on utilise, si on regarde plus loin que les buzzwords et mots qui font vendre, l’important pour les marques est d’admettre qu’aujourd’hui elle ne contrôle plus totalement les conversations faites autour de leur marque (A l’heure du Social Media, les marques ne contrôlent plus les conversations) et que ces conversations prennent de plus en plus d’importance (Le pouvoir des conversations), à la fois d’un point de vue : SEO : les premiers résultats pour une marque sont généralement des articles de forums, blogs, sites d’information (Social Media = nouvel outil du SEO ?)

L'importance de la notion d'e-réputation. De l’e-réputation à la communication d’influence. E-réputation = objectif + levier stratégique + pratiques. De l'e-reputation au e-lobbying. Identité numérique : enjeux et perspectives. Un dossier consacré à l'e-réputation dans Télérama. Comment faire du Buzz autour du lancement d’un produit ? [Les Affaires.com] Quatre conseils aux gestionnaires TI indécis face aux médias sociaux. La mauvaise e-réputation - Nouvelles technos.