background preloader

E-réputation

Facebook Twitter

Adobe s’attaque à la e-réputation avec Adobe SocialAnalytics. La réputation, nouveau levier managérial. La réputation et la e-réputation, son corollaire sur le web, trouvent un large écho auprès des dirigeants.

La réputation, nouveau levier managérial

Pourquoi une telle attention aujourd’hui ? Le rapport de l’entreprise au temps et à la société change.... Pendant longtemps, la réputation se comparait à un Mille-Feuilles qui, dans le temps long, sédimentait les politiques de l’entreprise. E-reputation [schéma] E-reputation : le livre blanc. Influenceurs du web - Blog sur la e-réputation. [L'Atelier] Les médias sociaux bénéfiques aux commerçants. Les sites collaboratifs - et plus particulièrement ceux mobiles - sont un outil de compétitivité pour les détaillants.

[L'Atelier] Les médias sociaux bénéfiques aux commerçants

Mais cette visibilité doit être contrôlée pour être véritablement efficace. Réseaux sociaux, outils de micro-blogging, blogs ou encore sites de comparaison de prix ne doivent pas être négligés par les commerçants et autres détaillants, rappelle IDC dans une étude dédiée à la stratégie d'utilisation des médias sociaux pour ce type d'entreprises. Selon le cabinet, ces différents outils 2.0 représentent un véritable outil de compétitivité pour les compagnies. Et ce, quelle que soit leur taille, PME comme grands comptes. Pourquoi ? [Challenges] Facebook, fournisseur de précieux amis.

> Réplique exacte du magazine, l'édition digitale de Challenges vous offre le même contenu que la version papier, enrichie par des vidéos complémentaires sur différents articles.

[Challenges] Facebook, fournisseur de précieux amis

> Où que vous soyez, Challenges reste directement accessible en ligne 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. > L'édition digitale est à votre disposition mercredi soir à 20h, la veille de la sortie en kiosque de Challenges. > Vous pouvez sélectionner, partager vos articles préférés sur des réseaux sociaux et des blogs et effectuer des recherches par mots-clés. Vos archives sont également accessibles simplement. > Achat au numéro ou formule par abonnement, vous bénéficiez de tarifs avantageux. Acheter le numéro de cette semaine.

[The Next Web] 10 Steps To Create The Ultimate Facebook Fan Page for Your Brand. Brands today have the incredible opportunity of interacting with consumers on the #1 social network in the world – Facebook – and creating relationships with them that are long lasting, personal and relevant.

[The Next Web] 10 Steps To Create The Ultimate Facebook Fan Page for Your Brand

Companies today no longer control their own brand, the power has shifted to the masses. It is the public’s desire and feedback that will decide the brand’s fate in the end. Therefore it is clearly apparent that Facebook must play a major role in every brand’s social media marketing plan. A few facts about Facebook (taken from the site’s blog): Facebook is now the 2nd most visited site in the world after Google and time spent on Facebook is higher than on any other site in most countries. [L'Expansion] Twitter se lance dans l'e-commerce. [PUBLIC ACTIF!] Ne laissez pas n’importe qui gérer vos réseaux sociaux ! [Réseaux Professionnels] Ce que votre entreprise risque à ignorer les médias sociaux.

Pourquoi le Social Selling va vous intéresser (oui, même si vous travaillez dans l’industrie !)

[Réseaux Professionnels] Ce que votre entreprise risque à ignorer les médias sociaux

Crédit image : inconnu Vécu la semaine dernière lors d’un cocktail, au moment des présentations : « – Ravi de faire votre… Lire la suite [...] Les 37 compétences attendues d’un bon Community Manager Quelles sont les qualités attendues d’un bon Community Manager ? Quel rôle pouvez-vous précisément assigner à la ou aux personnes qui gèrent… Lire la suite [...]

Page Facebook : que signifie « supprimer le calendrier » ? Pour ceux qui l’ignoreraient, je rappelle que, contrairement à un profil personnel, une page professionnelle sur Facebook permet de programmer un… Lire la suite [...] (L'Usine Nouvelle) iPinion veut faire de l'e-réputation un critère de compétitivité. Permettre aux entreprises d’être plus concurrentielles, de décrypter les contenus Internet et d'avoir accès à des études d'analyse de l'opinion, telle est l'ambition d'iPinion.

(L'Usine Nouvelle) iPinion veut faire de l'e-réputation un critère de compétitivité

Labellisé par Cap Digital, ce projet de R&D collaboratif, mené par Lingway, Pikko et Sciences Po, consiste à mettre en place des outils et des services d’analyse sémantique et de représentation cartographique des données sur le web. Avec la montée en puissance des forums communautaires et des réseaux sociaux, certains chefs d'entreprise ont eu la surprise de constater que leurs marques avaient une double vie : celle qu'il leur avait donnée... et celle que l'opinion leur avait créée. A l'heure du web 2.0, effectuer une veille concurrentielle performante implique donc une prise en compte des contenus circulant sur la Toile avec à la clé une analyse fine des données collectées pour bien mesurer l'opinion que les internautes se font d'une entreprise et pouvoir réagir ou interagir en conséquence. [Le blog groupe Reflect] Facebook,ou le crépuscule des geeks. Facebook,ou le crépuscule des geeks Ces dernières semaines, nous avons assisté à un petit événement lourd de significations.

[Le blog groupe Reflect] Facebook,ou le crépuscule des geeks

En lançant Buzz, Google a surtout laissé à penser que Wave était un flop et Buzz, un recyclage. Buzz a toutes chances d’être aussi un flop, car ce que cette histoire raconte, c’est celle de la fin de la domination de la geekerie, au sens d’une certaine complexité technologique. La société de l’information n’est plus l’apanage des geeks. Elle s’est sacrément massifiée. [Médias sociaux] Réflexions autour du community management et du rôle des agences : pourquoi le community manager doit faire partie de l’entreprise. Je me suis déjà à plusieurs fois exprimé sur le sujet (Social Media Expert ?

[Médias sociaux] Réflexions autour du community management et du rôle des agences : pourquoi le community manager doit faire partie de l’entreprise

Community Manager ? Et Dialoguer sur Internet nécessite un community manager). Nombres d’articles et d’experts essaient d’apporter leur pierre à l’édifice autour de ce sujet… Pour autant, dans l’idéal, tout le monde s’accorde sur : “Le community manager doit faire partie de l’entreprise”. Toutes les autres solutions que les agences ou indépendants essaient de vendre sont vouées à terme à l’échec. [MOB] E-commerce : 53% des achats influencés par le web en 2014 ? [Eco89] Ikea achète des mots-clés Google pour contrer la grève. Confronté à un mouvement social sans précédent, Ikea peaufine sa communication de crise. Culture-buzz] Nouvel angle d’attaque pour Sony. [Blogue d'Etienne Chabot] Comment expliquer les médias sociaux à votre patron? (PowerPoint)

Depuis plus de 2 ans, j’ai pris le virage du marketing 2.0.

[Blogue d'Etienne Chabot] Comment expliquer les médias sociaux à votre patron? (PowerPoint)

Je fouille, je cherche, en somme, je m’intéresse beaucoup aux nouvelles façons de faire du marketing par le web. Ceux qui visitent mon blogue régulièrement savent que je crois sincèrement que ce virage doit être pris par tout marketer qui se respecte. Ou à tout le moins s’intéresser à ces phénomènes qui bouleversent nos méthodes traditionnelles. Alors, dans ce travail de défrichage, j’ai aussi eu à faire un peu d’évangélisation afin de démêler amis et collègues à propos des médias sociaux. Dans cette présentation, vous trouverez des réponses ou des débuts de réponses aux questions suivantes: C’est quoi au juste les médias sociaux?

J’ai résumé un paquet d’information en une seule présentation qui aurait pu être titrée "Comment démystifier les médias sociaux à votre patron, le convaincre d’avoir une stratégie en ce sens et avoir l’air de connaitre cela sans trop d’efforts? " [FrenchWeb] Marques: mieux utiliser Twitter, les trucs à faire et ceux à éviter. Auchan, Monoprix, les Galeries Lafayette, Orange, Bouygues Telecom, SFR, BNP Parisbas, FNAC, Innocent ont adopté Twitter, chacun à sa façon, certains pour communiquer, d’autres pour diffuser des promotions, ou encore pour écouter et dialoguer avec ses clients.

[FrenchWeb] Marques: mieux utiliser Twitter, les trucs à faire et ceux à éviter

Afin d’être le plus concret possible et afin de dégager les meilleures pratiques, nous avons pris des exemples réels pour illustrer chacune d’entre elles.

E-réputation entreprises

2010 & e-réputation : le bilan/best of. 2010 a été une année où le concept d'e-réputation est entré un peu plus dans les moeurs des organisations comme des individus : veille, stratégies, études de cas... Le web et ses auteurs ont encore été prolifiques sur le sujet, apportant certains éclairages nécessaires sur cette problématique. Afin de faire le point, et de commencer l'année sur de bonnes bases, voici une selection de 90 ressources sur la question. L'e-réputation, néologisme recouvrant un ensemble de concepts, de méthodologies et d'outils, a été en 2010 un terme que l'on pourrait presque qualifié de « banalisé » sur le web (ou tout du moins en voie de stabilisation). Là où, en 2009, la plupart des écrits sur le sujet visaient à le définir, cette année aura servie à approfondir ce concept, à lui donner des bases solides pour son implantation dans les organisations.

Ces articles seront classés dans les « catégories » suivantes : ==> Définitions de l'e-réputation, concepts de base, et cas pratiques ==> Le community management. 8 outils pour gérer son “e-reputation” « Marketing & Innovation. Gérer sa réputation sur Internet est devenu indispensable. Il paraît notamment impensable pour quiconque cherche à obtenir un rendez-vous professionnel de laisser traîner sur son profil facebook la photo de sa dernière beuverie (remarquez, j’en connais qui n’hésitent pas).

Mais comment faire pour gérer cette e-réputation – et aussi pour surveiller celle des autres ? C’est la question que s’est posée Aref Jdey dans cet article de son blog qui propose une matrice (cliquer sur l’image à gauche) des outils de la veille. Voici donc selon lui les 8 types d’outils qui permettent de surveiller et de travailler sa réputation en ligne : métamoteurs sociaux, tels samepoint.com et j’ai pu vérifier que je remplissais moi-même quelques pages. dans un sens ce n’est pas une surprise, mais cela est impressionnant (100 pages) d’autant. ce qui est intéressant c’est que le moteur dépouille les “mots-clefs négatifs” et positifs.

[Indexel] Comment améliorer votre e-réputation. En se recentrant sur les internautes, le web 2.0 leur a donné la parole. Vos clients s'expriment en temps réel au travers d'outils tels que les blogs, Twitter, les commentaires des sites web des médias, et même YouTube pour les contenus vidéos. Et ils attendent que vous en fassiez de même ! Comment Ferrero observe ses 22 millions de fans. Communication de crise e-réputation. “La calomnie, Monsieur ? Vous ne savez guère ce que vous dédaignez ; j’ai vu les plus honnêtes gens près d’en être accablés. Croyez qu’il n’y a pas de plate méchanceté, pas d’horreurs, pas de conte absurde, qu’on ne fasse adopter aux oisifs d’une grande ville, en s’y prenant bien ; et nous avons ici des gens d’une adresse !

… D’abord un bruit léger, rasant le sol comme hirondelle avant l’orage, pianissimo murmure et file, et sème en courant le trait empoisonné. Telle bouche le recueille, et piano, piano vous le glisse en l’oreille adroitement. L'identité numérique en question en 2008. L'identité numérique dans tous ses états. [L'Atelier] "Les managers de proximité sont des acteurs clés de l'acceptation du 2.0" Le déploiement de solutions de travail collaboratif a un impact sur l'organisation des équipes. D'où l'intérêt de mettre en place en parallèle des modes de management facilitant leur installation. Le point avec Anthony Poncier, consultant au sein du cabinet IDRH. L’Atelier : Quel impact a eu le 2.0 sur le travail en équipe ? Anthony Poncier : Les technologies 2.0 permettent de nouvelles formes de collaboration par leur facilité d’usage et leur ergonomie.

Cela donne par exemple la possibilité d’échanger sur de bonnes pratiques, de mettre en place des FAQ interactives, de coproduire de la réflexion... L'e-réputation en chiffres (Infographie) Cartographie du marché de la E-réputation. Tableau comparatif de 8 outils de veille image et e-réputation.

La firme américaine PR 20/20, a publié il y a quelques mois un tableau comparatif de 8 services en ligne gratuits et payants, dédiés à la veille image et la e-réputation. Il s’agit de : Radian6ScoutLabsHubSpotBuzzstreamSysomosGoogle alertsNetvibesAddictomatic Le comparatif s’appuie sur 21 critères allant du budget jusqu’aux services associés, en passant par les analyses automatiques, la restitution graphique ou encore la couverture des sources.

Médias sociaux > Pourquoi aujourd’hui parle-t-on de e-reputation, et pourquoi cette notion est devenue importante ? L'importance de la notion d'e-réputation. De l’e-réputation à la communication d’influence. Le développement de la technologie a généré une nouvelle forme d’interaction entre les médias, les acteurs économiques et la société civile. Internet favorise aujourd’hui une nouvelle forme de pratique sociale, basée sur une culture de l’échange, du partage, de la collaboration et de la création collective. E-réputation = objectif + levier stratégique + pratiques. Un petit retour aux « fondamentaux » dans cet article, issus de nombreuses questions que l'on me pose parfois sur ce blog, en conférence ou ailleurs.

De l'e-reputation au e-lobbying. Identité numérique : enjeux et perspectives. Un dossier consacré à l'e-réputation dans Télérama. Comment faire du Buzz autour du lancement d’un produit ? Lorsque l’on sort un nouveau produit, un nouveau site… un élément majeur à bien travailler c’est son plan de communication et de promotion. [Les Affaires.com] Quatre conseils aux gestionnaires TI indécis face aux médias sociaux. Les entreprises pratiquent encore souvent la politique de la chaise vide en matière de réglementation de l'utilisation des réseaux sociaux par leur personnel. Selon une étude de la firme Nemertes Research, publiée l'an dernier, 50 % des entreprises n'ont aucune politique, 42 % bloquent l'accès aux Facebook et Twitter de ce monde, alors que 8 % seulement encouragent leur utilisation. La mauvaise e-réputation - Nouvelles technos.