Transition énergétique

Facebook Twitter

News about the REScoop 20-20-20 project. Centre de ressources pour les Plans Climat-Energie Territoriaux. Scénario négaWatt. Dans le scénario négaWatt, un couplage est envisagé entre les réseaux de gaz, d'électricité et de chaleur.

Scénario négaWatt

À partir de 2030, en période de forte production éolienne et photovoltaïque , les excédents d’électricité sont transformés en méthane de synthèse grâce à des réactions d'électrolyse puis de méthanation. Ce gaz se mélange aux autres sources de méthane ( biogaz , gazéification du bois), permettant via le réseau d’alimenter de nombreux usages, notamment les transports. Le gaz permet également d'assurer la production d'électricité en cas de déficit des autres moyens de production renouvelable. Enfin, il permet d'assurer le fonctionnement de réseaux de chaleur alimentés principalement par des chaudières fonctionnant en cogénération, c'est à dire produisant à la fois de la chaleur et de l'électricité injectée ensuite dans le réseau.

Survolez l'image pour afficher une loupe. Biovallée » Les 2° rencontres TEPOS en Biovallée (2012) Hausse des émissions et des températures : le graphique qui dit tout ! Dans leur étude The challenge to keep global warming below 2°C parue dans Nature Climate Change le 2 décembre 2012, neuf éminents climatologues font le point sur la tendance de la concentration de CO2.

Hausse des émissions et des températures : le graphique qui dit tout !

La conclusion est brutale : nous sommes déjà au-delà des pires projections du GIEC. C’est une bombe lâchée alors que les pays sont rassemblés à Doha pour prendre des mesures contre le changement climatique. Neuf climatologues de renom [1] ont publié une étude comparant les trajectoires d’émissions des dernières années à quatre génération de scénarios du GIEC : les Scientific Assessment en 1990 (SA90)4, les IPCC Scenarios en 1992 (IS92), les Special Report on Emissions Scenarios (SRES), et les Representative Concentration Pathways (RCPs) qui seront utilisés dans le 5ème rapport du GIEC qui sortira en septembre 2013.

Leurs conclusions se résument en un graphique : Au-delà du pire scénario Il ne s’agit pas là de prospective, ni même de scénarios. . [1] Glen P. La transition énergétique en marche à Schönau - Energies renouvelables - Energies. Facteur 4, c'est possible estime l'Ademe. Pour François Loos, l'important sera d'inventer les obligations et de les mettre en oeuvre.

Facteur 4, c'est possible estime l'Ademe

Sans grand soir énergétique, ni fuite de carbone, la division par 4 de nos émissions de gaz à effet de serre est possible en 40 ans. C’est du moins la conclusion d’un exercice de prospective publié, aujourd’hui 6 novembre, par l’Ademe. A quelques jours de l’ouverture officielle du débat national sur la transition énergétique, l’Ademe dévoile enfin sa vision énergétique. Il était temps. Voilà des mois que les lobbies des énergéticiens (l’Union française de l’électricité, notamment) et des écologistes (Negawatt, en particulier) nourrissent parlementaires, journalistes et autres «faiseurs d’opinion» de notes et de scénarios énergétiques. Les premiers furent les experts réunis par Thierry Salomon, président de l’association Negawatt. Quelques semaines plus tard, période électorale oblige, c’est l’Union française de l’électricité (UFE) qui entre dans le débat.

Côté transport, un peu de nouveau. Réseaux électriques : seize opérateurs s'engagent pour la transition énergétique. A l'occasion de l'assemblée générale de "GO 15" qui se tient à Paris les 6 et 7 novembre 2012, les 16 opérateurs de réseaux électriques membres de l'association ont adopté une déclaration commune dans laquelle ils s'engagent en faveur de la transition énergétique.

Réseaux électriques : seize opérateurs s'engagent pour la transition énergétique

"Les réseaux électriques devront être renforcés et développés pour garantir le raccordement et le transport de sources d'énergie plus propres vers les points de consommation, sans compromettre leur fiabilité", rappellent les opérateurs en charge de l'intégration dans le réseau de 527.000 mégawatts (MW) produits à partir d'énergies renouvelables, soit 21% de la capacité totale de production.

"Nous emploierons notre temps, nos efforts et nos ressources à soutenir la transition énergétique de notre secteur, en déployant l'équipement et l'infrastructure appropriés, dans le but d'obtenir un réseau électrique robuste et fiable et de bâtir une société sobre en carbone", peut-on lire dans la déclaration. La tarification progressive, première pierre de la transition énergétique. Déposée ce 5 septembre à l'Assemblée nationale, la proposition de loi de François Brottes créant des tarifs progressifs pour l'électricité, l'eau et la chaleur instaure un système de bonus/malus pour encourager les ménages à modérer leur consommation et à améliorer l'isolation de leurs logements.

La tarification progressive, première pierre de la transition énergétique

Pour lutter contre la précarité énergétique, elle prévoit aussi d'élargir les tarifs sociaux de l'énergie à 4 millions de foyers. "Je ferai adopter une nouvelle tarification progressive de l'eau, de l'électricité et du gaz afin de garantir l'accès de tous à ces biens essentiels et d'inciter... Pas de transition énergétique sans renforcer le réseau électrique, dit RTE. Pas de transition énergétique sans renforcer le réseau électrique, dit RTE PARIS - Moins de nucléaire et plus d'énergies renouvelables' Pourquoi pas, mais cela suppose de lourds investissements pour renforcer et étendre le réseau électrique français, a prévenu mercredi RTE, la filiale d'EDF qui gère les lignes à haute tension.

Pas de transition énergétique sans renforcer le réseau électrique, dit RTE

N'oubliez pas l'intendance! Si le réseau n'est pas au rendez-vous, certains des objectifs de transition énergétique seront difficiles à atteindre, a lancé Dominique Maillard, président du directoire de RTE, lors d'une conférence de presse. A quelques jours de la conférence environnementale des 14 et 15 septembre qui doit lancer le grand débat sur la transition énergétique en France, le réseau public de transport d'électricité entend peser dans la discussion. Dans un tel cas de figure, pour couvrir les besoins en énergie du pays, il faudrait porter la part des énergies renouvelables à 40%, trois fois la proportion actuelle, ont calculé les experts de RTE. NOVETHIC Sur quelles technologies propres investir ? - Energies.

Sur quelles technologies doit-on investir pour développer des énergies peu émettrices de gaz à effet de serre et compétitives ?

NOVETHIC Sur quelles technologies propres investir ? - Energies

C'est la vaste et cruciale question, notamment dans un contexte de crise, que s'est posé le Centre d'analyse stratégique qui vient de rendre un rapport de près de 400 pages intitulé « Des technologies compétitives au service du développement durable ». Celui-ci devrait servir de document de travail à la conférence environnementale des 14 et 15 septembre. Trois domaines ont été examinés : l'électricité, le transport et le résidentiel tertiaire. Pour chacun, plusieurs technologies sont analysées. Mais « plutôt que d'identifier les technologies miracles de demain » - un exercice prédictif quasi impossible de l'aveu même du Centre d'analyse stratégique- « la mission a cherché à examiner le stade actuel de maturité d'un certain nombre d'entre elles (une trentaine au total, ndlr) ainsi que les conditions de leur développement ». HOME - Ecological Footprint - Ecological Sustainability.

CESE La transition énergétique : 2020-2050 un avenir à bâtir, une voie à tracer. Peuplé aujourd’hui de sept milliards d’individus, soit quatre fois plus qu’il y a un siècle, notre monde en comptera neuf milliards en 2050.

CESE La transition énergétique : 2020-2050 un avenir à bâtir, une voie à tracer

De plus en plus demandées, certaines formes d’énergie vont aussi devenir de plus en plus rares du fait de l’épuisement des ressources. L’énergie sera donc de plus en plus coûteuse, quels que soient les scénarios et les mix imaginables. Les défis environnementaux, au premier rang desquels la lutte contre le changement climatique, impliquent de modifier rapidement notre modèle de développement, bouleversent l’ordre des enjeux et modifient leur perception par les peuples et leurs dirigeants. L’Union européenne a adopté des objectifs volontaristes de lutte contre les émissions de GES.

Suivre la préparation de l'avis. Le Mené Pôle énergies. Régie Communale de Montdidier. La ville de MONTDIDIER s’est engagée dans une politique de maîtrise des consommations d’énergie sur son territoire.

Régie Communale de Montdidier

La Régie Communale est bien évidemment l’acteur principal de ce programme qui s’est concrétisé en 2004 par un accord cadre signé par la Régie elle-même, la Ville, le Conseil Régional de Picardie et l’ADEME. La présence de la Régie Communale de Montdidier explique le fondement même de ce programme. En effet, en 1996, la France entame un processus d’ouverture du marché de l’électricité en fixant des seuils d’éligibilité décroissants jusqu’en 2007. La Régie qui alimente à cette époque environ 3000 clients se pose légitimement la question de son existence future en tant que service public au regard de ce processus d’ouverture des marchés ayant un caractère concurrentiel fort. Par ailleurs, avant même de lancer cette vaste opération, la ville s’était déjà intéressée aux problématiques énergétiques et environnementaux à travers différentes actions ponctuelles :

Rurener. Centrales villageoises photovoltaïques. Energy Cities. Energy Cities - IMAGINE. Qu’est-ce qu’IMAGINE ?

Energy Cities - IMAGINE

C’est en 2006 qu’Energy Cities a démarré l’initiative IMAGINE à la suite d’échanges avec des villes membres intéressées par les perspectives et la vision de long terme sur les questions de l’énergie et du territoire. Un besoin de changement L’idée qui soutend l’initiative vient du fait que bien qu’un nombre croissant de villes s’engagent à atteindre les objectifs de l’Union Européenne, en particulier par la Convention des Maires, ces villes restent confrontées à plusieurs obstacles.

L’un étant la difficulté pour la ville, ses acteurs locaux et ses citoyens, à mesurer et accepter l’étendue des changements à opérer. L’objectif d’IMAGINE est d’aider les villes à dépasser ces difficultés, en opérant comme une plate-forme de prospective, de collaboration et d’échanges, conduisant à l’action et au changement.

Une vision de l’avenir des villes. Plaine Sud Energies. INVESTISSEZ dans l'énergie renouvelable, sobre, efficace et citoyenne ! AILE, Agence d'initiative locale pour l'NRJ. NégaWatt - association. Charlie Hebdo avait consacré une double page à négaWatt lors de la sortie du Manifeste en 2012. Université négaWatt 2014 : Réécoutez les différentes interventions qui ont marqué ces rencontres. Projet de loi sur la transition énergétique Des objectifs bien orientés, mais un chemin qui reste à écrire !

Lire le communiqué. Scénario négaWatt : Publication du rapport technique présentant la méthodologie, les hypothèses et les résultats du scénario. Retrouvez négaWatt le 26 février à Martigné-Ferchaud (35)... Toutes les infos sur les évènements à venir sont dans notre agenda. SOLAGRO. Le 20 février 2015, Solagro lance son projet Osaé: osez l'agroécologie.Un projet et un site Internet construits autour de témoignages d'agriculteurs et grâce à leurs retours d'expérience, pour favoriser la diffusion des savoirs agroécologiques. Venez voir: www.osez-agroecologie.org 2015, une année très agroécologique pour Solagro, qui - avec divers partenaires - vient de commencer ses travaux sur MethalAE, un programme CAS-DAR Innovation.

MethalAE interroge les interrelations et les intercations entre méthanisation et agroécologie. Il rassemble des sicentifiques, des organisations agricoles, des acteurs historiques de la méthanisation... Il rassemble plusieurs compétences scientifiques qui vont analyser les impacts de la méthanisation sur les exploitations agricoles et sur les territoires dans lesquelles elles évoluent. La version officielle du scénario Afterres2050, c'est ici! Un pacte national pour la méthanisation agricole ? Lire ici l'article dans son intégralité. Ademe Energie et matières renouvelables.