background preloader

VEILLE - EVALUATION - CURATION

Facebook Twitter

Contexte et enjeux de l'évaluation de l'information sur Internet. Contexte général : la société de l’information La numérisation généralisée du savoir et de l'information Les enjeux : les risques de "l'info-pollution" Quels enjeux pour les usagers ?

Contexte et enjeux de l'évaluation de l'information sur Internet

Quels enjeux pour les professionnels de l'information ? La montée en force d'une problématique Contexte général : la "société de l’information" Pourquoi l'évaluation de l'information est -elle devenue aujourd'hui une question centrale ? Deux premiers ensembles de raisons doivent être évoqués : Tout d'abord, le constat (déjà ancien) du rôle-clé de l'information et des enjeux de sa maîtrise : enjeux majeurs, aux multiples dimensions (sociales, politiques, économiques, etc).

"La maîtrise du savoir et de l'information sera vraisemblablement un facteur crucial dans les 15 prochaines années" (selon une réflexion, faite en 1985, par les experts du rapport France, An 2000) ⇒ Le déluge informationnel sur Internet rend cette activité d'autant plus difficile et cruciale. haut de page La virtualisation du texte Le savoir mobile. Entre curation et veille : quelles différences ? Brève (Intelligence Economique) Depuis trois ans environ, la curation a pris une place importante dans les usages des internautes et des entreprises sur le web.

Vous avez dit « Curation » ? Par Frédérique Yvetot « Curation », « curateur », « curationner », « plateforme de curation »... depuis le début de l'année, ces termes sont à la mode. Voyons voir ce qu'est cette chose qui fait le buzz, paraît-il, sur Internet. Petite mise au point sur une pratique qui n'est pas nouvelle mais qui s'est considérablement développée ces derniers temps. « La veille est un métier, pas une compétence... » Quelle affirmation de Camille Alloing publiée sur CaddE-Réputation ! On le dit assez souvent, le Web est complexe, sans cesse en mouvement, foisonnant d'informations nouvelles ou actualisées. Sur CaddE-Réputation : La veille est un métier, pas une compétence « Le Curateur est-il un veilleur ? Voici la question que se pose Camille Alloing dans un autre billet paru sur CaddE-Réputation, constatant que « la sélection d'informations sur les réseaux numériques est de moins en moins algorythmique, et de plus en plus humaine ».

Sur CaddE-Réputation : Le curateur est-il un veilleur ? Petit bémol... La curation, facteur clé de succès professionnel. Évaluation de l'information sur Internet. La formation des usagers tarde encore à prendre toute la mesure des mutations et des enjeux induits par Internet sur les pratiques documentaires.

Évaluation de l'information sur Internet

Privilégiant l’utilisation maîtrisée de la bibliothèque, des catalogues et des bases de données, les formations méthodologiques sont loin de donner toute sa place à une question pourtant cruciale : celle de la capacité des usagers à identifier et à évaluer l’information, trouvée au hasard des recherches sur Internet. Il est vrai qu’il s’agit d’un problème assez nouveau, difficile à appréhender, échappant aux règles habituelles de l’univers documentaire familier des bibliothécaires. De plus, ce domaine est sans titulaire attitré : à qui revient la charge de former les étudiants et les usagers à l’évaluation de l’information ?

Aux enseignants ou aux bibliothécaires ? Ou aux deux à la fois ? Pourquoi et comment former ? Internet comme nouveau régime de vérité ? Une parade face aux « info-pollutions » Veille professionnelle et outils collaboratifs. Il existe des dizaines, voire des centaines, d’outils de veille et l’offre ne cesse de s’enrichir et de se diversifier.

Veille professionnelle et outils collaboratifs

Outils payants ou gratuits, outils intégrés accomplissant toutes les étapes du cycle de veille, ou outils spécialisés portant sur un aspect particulier, outils conçus spécifiquement pour la veille ou utilisés pour cette fonction (comme le réseau social Twitter), outils spécialisés selon les types de veilles (sur les personnes, sur l’actualité, etc.)… : de très nombreux critères caractérisent les outils de veille et il n’est pas toujours facile de s’y retrouver. On peut distinguer ces outils selon une typologie simple, organisée autour de quatre principaux critères. B/ Le degré de spécificité On peut distinguer : – d’une part, les outils intégrés, opérant toutes les fonctions de la veille ; il s’agit généralement des solutions de veille, payantes et réservées aux professionnels ; C/ La fonction principale D/Le type de sources traitées – sur le web en général.