background preloader

OLIGARCHY

Facebook Twitter

Simone Weil : vérité, justice et bien public contre les partis politiques. « Les partis sont des organismes publiquement, officiellement constitués de manière à tuer dans les âmes le sens de la vérité et de la justice », estime Simone Weil dans sa Note sur la suppression générale des partis politiques écrite en 1940.

Simone Weil : vérité, justice et bien public contre les partis politiques

Morte le 24 août 1943 à l’âge de 34 ans, elle ne prendra jamais conscience de l’ampleur des totalitarismes dont elle fut la contemporaine : hitlérisme et stalinisme. CetteNote est un manifeste lumineux pour la pensée libre. La radicalité de Simone Weil s’exprime tout particulièrement dans sa Note sur la suppression des partis politiques.

Le terme même de « suppression » avait paru excessif à André Breton qui publia ce texte en 1950 dans la revue Combat sous le titre « Mettre au ban les partis politiques ». Jacques Julliard, grand amoureux de Simone Weil, préfère quant à lui parler de « dépérissement ». Un parti politique n’a pas pour but de dire la vérité, de rendre justice ou encore de se consacrer au bien public. Testing Theories of American Politics: Elites, Interest Groups, and Average Citizens. Study: US is an oligarchy, not a democracy. OPTIMISATION FISCALE. "Luxleaks", le scandale qui met le Luxembourg dans l'embarras.

Après avoir travaillé de concert pendant des mois, près de 40 médias du monde entier viennent de mettre au jour les montages financiers parfaitement organisés par le Luxembourg pour attirer les multinationales dans le grand-duché.

OPTIMISATION FISCALE. "Luxleaks", le scandale qui met le Luxembourg dans l'embarras

Une fois encore, le Consortium de journalisme d’investigation (ICIJ) a frappé. Près de 80 journalistes membres d’une quarantaine de rédactions de par le monde dont The Guardian (Royaume-Uni), Die Süddeutsche Zeitung (Allemagne), l’Asahi Shimbun (Japon), Le Monde (France), Politiken (Danemark) et les chaînes de télévision CNBC (Etats-Unis) et CBC (Canada) ont épluché pendant six mois des milliers de documents secrets datés de 2002 à 2010. Résultat : il va y avoir du grabuge au Luxembourg, paradis de la fraude fiscale. Mais aussi parmi les grandes entreprises, comme Ikea, Pepsi ou FedEx qui, avec 340 autres, ont passé des accords secrets avec le grand-duché leur permettant d’économiser des milliards de dollars d’impôts.

A Bruxelles aussi, l’affaire fait du bruit. Frédéric Lordon au Bondy Blog : “Avec Nuit Debout, le feu n’a pas pris” Frédéric Lordon est l’une des figures de Nuit Debout.

Frédéric Lordon au Bondy Blog : “Avec Nuit Debout, le feu n’a pas pris”

Très peu bavard dans les médias, l’économiste, directeur de recherche au CNRS, a accepté de répondre au Bondy Blog dans un long entretien. Au menu : Nuit debout, mort d’Adama Traoré, héritage de Michel Rocard. Interview. Bondy Blog : Fin mars 2016, le mouvement Nuit Debout s’est posé place de la République et s’est étendu en France voire dans d’autres pays. Exprime-t-il “la puissance de la multitude”, telle que vous la définissez dans votre livre Imperium ? Frédéric Lordon : C’en est une figuration très éloquente en effet.

Traitement médiatique de Nuit Debout : « Il faudrait établir une anthologie de ce qui a pu s’écrire » Bondy Blog : Quelle est votre analyse sur le traitement médiatique accordé au mouvement ? Frédéric Lordon : Il est exactement conforme à ce que j’ai décrit en temps réel lors de mon intervention au meeting “Convergence des luttes” le 20 avril à la Bourse du Travail. « Tout est mis en place pour que ça dégénère. Comment analysez-vous les violences policières qui ont marqué les dernières manifestations contre la loi El Khomri ?

« Tout est mis en place pour que ça dégénère

Alexandre Langlois Tout est mis en place pour que les manifestations dégénèrent. Côté renseignement, on constate depuis une dizaine d’années une double évolution, avec des manifestants beaucoup plus pacifiques qu’avant, mais des casseurs toujours plus violents, organisés de manière quasi paramilitaire. Certains de ces groupes sont identifiés avant qu’ils intègrent les manifestations. Mais aucune consigne n’est donnée pour les interpeller en amont. Vous parlez d’une « volonté délibérée » que les manifestations dégénèrent. Alexandre Langlois Prenons l’exemple du 9 avril. Au-delà des casseurs, comment expliquez-vous les ruptures de cortèges, l’usage systématique de gaz lacrymogènes, voire les brutalités policières gratuites ? Alexandre Langlois C’est important de rappeler que, dans les manifestations, tous les collègues sur le terrain n’interviennent que sur ordre. 10 Ways to Accelerate the Peer-to-Peer and Commons Economy. Photo credit: spDuchamp via Foter.com / CC BY.

10 Ways to Accelerate the Peer-to-Peer and Commons Economy

Let’s engage in a way to produce goods and create value that is free, fair, and sustainable! What is peer production and commons economics? More importantly, how can they help bring about a thriving economy that work for people and planet? The following 10 ideas for action are the result of 10 years of research at the P2P Foundation on the emerging practices of new productive communities and those ethical entrepreneurial coalitions that can create livelihoods on top of shared resources. Together, they emphasize the emerging practices that can bolster the resilience of a new ethical economy.

These 10 ideas already exist in some form, but need to be used more widely and integrated.