background preloader

Usages du numérique en éducation

Facebook Twitter

L'ERIC de Mouans-Sartoux et la médiathèque de Mouans-Sartoux. L'histoire : il s'est fait par et avec qui, pourquoi, quand et comment ?

L'ERIC de Mouans-Sartoux et la médiathèque de Mouans-Sartoux

Interview de Vincent Corbier, Directeur de la Culture à la ville de Mouans Sartoux Comprendre la naissance de l'ERIC de Mouans-Sartoux, c'est d'abord s'interroger sur la médiathèque de Mouans-Sartoux. Avant 2001, la ville de Mouans-Sartoux dispose d'une petite bibliothèque dans la ville. Même si cet espace est réduit, le livre n'en occupe pas moins une place importante à Mouans-Sartoux, avec le Festival du Livre qui chaque année gagne du public et de la renommée. Par ailleurs, le parc du Château de la ville accueille un cinéma en plein air de plus en plus populaire. Coup de chance, un propriétaire d'un espace situé en plein centre de la ville est prêt à céder ses bâtiments à la commune. Idées fausses, troubles et archaïsmes numériques.

On nage en pleine confusion !

Idées fausses, troubles et archaïsmes numériques

Je lisais ce matin, reproduit sur Educavox, un texte dont le but est de faire le point sur… En fait, on n’en comprend pas trop bien les motivations, même si l’on semble deviner qu’il s’agit de promouvoir l’enseignement de l’informatique et du code. Mais l’auteure parle à l’évidence de sujets qu’elle ne maîtrise pas. Elle commence par accumuler les syllogismes, dont le principal et le plus couru énonce qu’il convient d’enseigner le numérique donc l’informatique.

Apprendre/désapprendre. Sur la ligne de crête des apprentissages numériques. Dossier13/12/2013 Pour qui s’intéresse, comme le fait le Digital Society Forum, aux relations entre les technologies et nos sociétés, la question de l’apprentissage est un vrai cas d’école. Tout le monde doit-il apprendre à coder ? - SpiderScribe.net Mind Map. Tout le monde doit-il apprendre à coder ? Description courte Le soutien du Conseil national du numérique au rapport de l'Académie des Sciences sur l'enseignement de l'informatique à l'école fait partie d'une lame de fond soutenue par de nombreux acteurs.

Tout le monde doit-il apprendre à coder ?

Informatique, numérique, code, doivent-ils être appris lors du parcours scolaire ? Jeux vidéos, de nouveaux possibles... Et si les enseignants, et les éducateurs en général, s’intéressaient d’un peu plus près aux possibilités ouvertes par les jeux vidéos ?

Jeux vidéos, de nouveaux possibles...

Au colloque des maîtres E des RASED (Réseau d’Aides Spécialisées aux Elèves en Difficulté) sur le thème du jeu qui s’est tenu la semaine dernière à Orléans, Vanessa Lalo psychologue clinicienne nous a fait un brillant exposé sur les jeux vidéos qui donne vraiment envie de s’y intéresser de près... Technologies de l’information et de la communication à l’école (TICE) : le passage en force. « Certains argumentent que nous avons franchi un cap irréversible.

Technologies de l’information et de la communication à l’école (TICE) : le passage en force

Il n’y a plus de choix, le destin technologique s’impose à nous et seule l’ignorance du plus grand nombre rend dès lors supportable le tragique. Connectivisme. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Connectivisme

Sugata Mitra a mené une étude durant dix ans et démontre que les enfants sont capables d'apprendre (de coapprendre), seuls, sans professeur, c'est-à-dire par eux-mêmes avec un ordinateur, internet et/ou des supports de cours. Il conclut que l'éducation est un système qui s'auto-organise et où l'apprentissage est le phénomène émergent[2],[3]. Donald G. Perrin, directeur de rédaction à l'International Journal of Instructional Technology and Distance Learning dit de la théorie qu'elle « combine les éléments pertinents de nombreuses théories d'apprentissage, des réseaux sociaux et des technologies afin de créer une théorie solide pour l'apprentissage à l'ère numérique »[1].

Pas besoin de savoir programmer pour comprendre les fondements de l'informatique ou utiliser les logiciels. Est-il besoin de savoir programmer pour comprendre les fondements de l'informatique ou utiliser les logiciels ?

Pas besoin de savoir programmer pour comprendre les fondements de l'informatique ou utiliser les logiciels

François Élie, Bastien Guerry , Dominique Lacroix, Philippe Lucaud, Charlie Nestel, Cécile Picard-Limpens, Thierry Viéville Ce texte collectif fait la synthèse d'échanges sur la liste de diffusion du groupe ITIC de l'association Enseignement Public et Informatique (EPI : www.epi.asso.fr), produits à la suite du partage des références : « Why everyone should learn programming » (2010), Daniel Shiffman & Mark Webster [1], et « Comment développer la culture en informatique : en l'enseignant dès le lycée » (2010), Antoine Petit [2]. Identité numérique et éducation. Fiche-spiralconnect-version_dec2012.pdf (Objet application/pdf) Utilisation de facebook en formation. Pour donner suite aux objectifs que je me suis fixé dans un précédent article : Dans le cadre du DEJEPS cyclisme, nous utilisons Spiral Connect comme plateforme de FOAD.

Utilisation de facebook en formation

Une fois des scénarios pédagogiques définis, j’utilise les Forums pour faciliter et encourager les échanges entre stagiaires et formateurs. Malheureusement, même si les notifications arrivent directement dans les boites mails des stagiaires, il m’est souvent difficile de mobiliser autour de cet outil. Au Danemark, on passe le bac en surfant sur Google et Wikipedia. Pendant que l'on s'interroge autant sur le sens que sur le coût du baccalauréat, d'autres passent aux actes.

Au Danemark, on passe le bac en surfant sur Google et Wikipedia

Il y a trois ans, les Danois ont dépoussiéré leur "Studentereksamen" - équivalent du bac - en autorisant l'utilisation d'Internet pendant cet examen pour les lycées qui le souhaitent. Plus de 20 % des élèves de terminale et plusieurs matières sont concernées, des mathématiques à l'anglais en passant par les sciences économiques. Conférence de François Elie : Quelle école pour la société de l'information ? Le 27 avril dernier François Elie[1] donnait une conférence remarquable et remarquée lors de la troisième édition de Fêtons Linux à Genève.

Conférence de François Elie : Quelle école pour la société de l'information ?

Nous l’avons jugée suffisamment importante pour en faire un article dédié (vidéo + transcript) et vous inviter à trouver vous aussi la demi-heure au calme pour l’écouter. Les députés ont récemment abandonné la priorité du libre dans l’éducation. En écoutant François Elie, vous comprendrez pourquoi cette triste décision est tout sauf anodine. Quelques extraits pour se motiver « Je vais vous décevoir tout de suite parce que vous vous attendez à ce que je dise qu’il est très très important d’utiliser le logiciel libre dans les écoles.

. « Si l’école doit être quelque chose, elle doit essayer de n’être ni l’école de l’initiation, ni l’école de l’apprentissage. Le rêve et l'illusion. Merveilleux plaidoyer que ce brillant petit billet lu il y a peu sur Le Web pédagogique ! Que d’enthousiasme et de foi en son métier chez ce professeur des écoles qui se fait appeler monsieur Mathieu et qui semble si jeune… Car il en faut de la jeunesse, dans la tête si ce n’est dans les artères, pour y croire à ce point ! Ton espoir, ton plaisir communicatif et le rêve que tu caresses d’être bientôt équipé font plaisir et contrebalancent fort avantageusement les articles fielleux sur l’éducation lus récemment et relayés par des médias complaisants.

Bravo donc monsieur Mathieu ! Malheureusement, à mon avis, tu te trompes sur l’essentiel… Tu leur proposes aussi de trouver appui auprès de la DUI et du réseau des cyberbases… et, en l’occurrence, tu te trompes de crèmeries car ces réseaux, fort efficaces au demeurant, n’ont pas grand chose à voir avec le système éducatif au premier et au second degré, même s’il est possible parfois, très rarement, de partager des locaux… Education et numérique, séparer le bon grain de l'ivraie. (2) La transformation numérique. Refondons-l-ecole-de-la-Republique-Rapport-de-la-concertation_228626.pdf (Objet application/pdf) Une grande ambition pour le numérique. C’est la proportion des enseignants qui utilisent les technologies de l’information et de la communication au moins une fois par semaine avec leurs élèves, au Danemark l’usage des TICE est obligatoire dans toutes les matières des enseignants estiment que les outils numériques permettent d’améliorer la qualité pédagogique de leur enseignement.

Vincent Peillon veut un service public numérique pour l'éducation. A l'occasion de l'université d'été Ludovia, dédiée à l'e-learning, le ministre de l'éducation nationale Vincent Peillon a adressé une allocution sur la place qu'il souhaite donner au numérique dans la réforme de l'école. "On ne peut pas refonder l'École de la République et faire la République du 21ème siècle si nous ne prenons pas en compte pleinement, volontairement, efficacement la dimension nouvelle introduite par le numérique dans notre culture et dans notre civilisation", a-t-il prévenu. Il faut "préparer les jeunes, travailleurs de demain, citoyens de demain, hommes et femmes complets de demain, à la société dans laquelle ils vont vivre, qui est considérablement modifiée et qui peut être considérablement améliorée, du point de vue même des valeurs républicaines, par le numérique et par l'internet".

Guide_l_ecole_numerique_un_enjeu_du_territoire.pdf (Objet application/pdf) Les propositions - Mission Fourgous. 01/ Organiser un Grenelle de l’innovation des pratiques pédagogiques à l’ère du numérique - Créer un crédit e-éducation État-université-Entreprise - Préparer les jeunes générations aux e-compétences, aux métiers d’avenir et à la mondialisation pour améliorer la compétitivité française. Voici les extraits du rapport liés à cette proposition : Vers une société en réseau Vers la construction d’une intelligence collective La créativité : un enjeu de société Former aux pratiques innovantes par la recherche. Mission Fourgous. Edito Nous avons débuté notre mission en septembre 2011 et vous êtes très nombreux à vous être déplacés afin de nous communiquer vos expériences, vos doutes et surtout vos convictions. Nous vous remercions tous, enseignants, formateurs, chercheurs, cadres de l’éducation, parents, élèves, étudiants, experts et associations du monde éducatif, élus, partenaires, pour l’enthousiasme dont vous avez fait preuve.

Numérique : "L'éducation est affaire de séduction" - Éducation / jeunesse. Des jeunes... (Clemi, formation de formateurs) Internet Actuel aperçu des textes. Pourquoi il faut apprendre à coder à tous nos élèves. {*style:<i>Surtout, je renvoie au dossier tiré du séminaire PRECIP : Enseigner l’écriture numérique ? Encore un nouvel étonnant microcosme... De l'informatique, du numérique et du bordel ambiant. Réalité des réseaux sociaux pour les adolescents : pourquoi y sont-ils ? Quel modèle économique de ces services en ligne ?

Rapport Fourgous 2012 : apprendre autrement à l'ère numérique. Rapport Fourgous 2012 : apprendre autrement à l'ère numérique Après un premier rapport, en 2010, sur l’équipement numérique des écoles, la mission parlementaire de Jean-Michel Fourgous vient de publier le nouveau rapport " Apprendre autrement à l’ère numérique " sur l’innovation des pratiques pédagogiques par le numérique et la formation des enseignants, à destination du 1er ministre. Pourquoi cette seconde mission ?

Équiper les classes ne suffit pas à améliorer les résultats scolaires. Je cherche donc je pense : une hypothèse discutable ? Lorsqu’ils font une recherche sur Internet, les internautes vont au plus simple. Ils se contentent de consulter la liste de résultats donnée par le moteur de recherche (souvent, la première page Google). Des écoles game over. La gamification de l'enseignement produit des premiers résultats, notamment aux États-Unis. Permettant de penser autrement les programmes scolaires, en intégrant - modérément - la culture du jeu vidéo.

Rapport_Mission_Fourgous_2_V2.pdf. Apprendre autrement à l'ère numérique (Livret mission Fourgous)